Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Zacharias demande 81 millions d’euros à Vinci

Antoine Zacharias, l'ancien président de la Compagnie générale des Eaux à Lyon dans les années 80-90, a demandé vendredi 28 mars devant le tribunal de commerce de Nanterre, une indemnisation record de 81 millions d'euros à Vinci, le groupe de construction dont il était le pdg, qu'il accuse de l'avoir privé d'une partie de ses stock-options. Le verdict est attendu pour le 31 mai.
Antoine Zacharias avait assigné Vinci en justice fin janvier 2007 en estimant son préjudice à 81 millions d'euros augmentés des intérêts au taux légal à compter de l'assignation. L'ancien P-DG entend faire reconnaître qu'il aurait été privé de ses fonctions dirigeantes et, par conséquent, privé du droit de percevoir une partie de ses stock-options.
Indemnité de 12,9 millions d'euros
En juin 2006, Antoine Zacharias quittait ses fonctions de président sous la pression du conseil d'administration de Vinci avec une indemnité s'élevant à 12,9 millions d'euros. Le conseil d'administration avait confirmé Xavier Huillard à son poste de directeur général contre l'avis d'Antoine Zacharias, qui demandait son départ. Xavier Huillard avait en effet publiquement dénoncé le salaire "très élevé" du P-DG d'alors, et les stock-options dont il aurait bénéficié depuis plusieurs années, selon lui, de 250 millions d'euros.



Tags : zacharias |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.