Rénovation de la place des Terreaux à Lyon : c’est parti pour 6 semaines de travaux

Rénovation de la place des Terreaux à Lyon : c’est parti pour 6 semaines de travaux
Aménagée en 1994 par Daniel Buren, la place des Terreaux est en rénovation - LyonMag.com

La place des Terreaux va s’offrir un petit lifting cet été.

Il faut dire que ce lieu emblématique de la ville n’a pas été rénové depuis son aménagement en 1994. Et malgré les interventions ponctuelles réalisées au fil des ans, les espaces de circulation qui bordent la place se sont dégradés.

Les opérations s’avèrent complexes en raison de la configuration particulière du site, et notamment la présence d’un parking souterrain, la prise en compte de l’œuvre architecturale de Buren ou encore la forte fréquentation des lieux.

Le chantier a débuté lundi, avec des interventions sur les réseaux d’eau. A partir du 15 juillet, ce sont des travaux de réfection des chaussées qui débuteront. Ils concernent les voies sud de la place côté palais Saint Pierre ainsi que les carrefours Serlin/Herriot, Chenavard/Constantine, Algérie/Sainte Marie des Terreaux et Puits Gaillot/Romarin. Les chaussées existantes seront démolies et reconstruites. Les pierres de granit, actuellement incorporées dans la chaussée, seront supprimées et remplacées par un marquage en résine blanche respectant l’esprit de Daniel Buren. La fin des travaux est prévue le 15 août prochain. En attendant, les accès pour les riverains et pour les commerces qui resteront ouverts seront maintenus au nord de la place et par les rues adjacentes. Les cheminements piétons seront également assurés et sécurisés.  En ce qui concerne la circulation, elle sera interdite aux automobilistes et aux bus le long du palais Saint Pierre et aux carrefours Serlin/Herriot et Chenavard/Constantine. Ensuite, les carrefours Sainte Marie des Terreaux/Algérie et Puits Gaillot/Romarin seront successivement fermés à la circulation.

A noter que la fontaine Bartholdi qui trône sur la place des Terreaux sera elle aussi entièrement rénovée à la fin de l’année 2015. Cela se fera dans le cadre du Plan pluriannuel d’investissements de la Ville de Lyon. Par ailleurs, la place fera l’objet d’une requalification dans le courant du mandat. Cette requalification est nécessaire par la détérioration des dalles, l’usure des canalisations souterraines, la dégradation des fontaines et la disparition progressive des couleurs noir et blanc voulues par Daniel Buren.

12 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
nimbus le 04/07/2015 à 17:46

Le "fameux" monsieur Buren c etait deja largement illustré a Oullins par la construction d une colonne recouverte de carreaux blancs et qui en son sommet deversait de l eau et arrosait copieusement le carrefour situé au dessus la aussi fiasco et arret de l eau et oubli de la "colonne"
Oh toi argent et copinnage !!!!!!!

Signaler Répondre

avatar
AAA le 03/07/2015 à 10:35

Il s'agit de l'époque Michel Noir avec comme adjoint à la culture Jacques Oudot, adjoint des "flamboyances" de Noir. Le déplacement de la fontaine Bartholdi pour la mettre dans le même sens où coule le Rhône et la Saône (volonté de Drevet) est un des épisodes ou la notion de concept architectural et plastique est à sa ruine. Son éviction du côté barlong de la place entérine une vision étroite de l'espace qui la place en face de l'un des bâtiments nobles de la place (la Palais des Dames de Saint Pierre), offrant son dos à la partie populaire. Dans cette mésaventure urbanistique, architecturale et esthétique, tout est à peu près faux, surestimé, inefficace, extrêmement coûteux. Regarder un tout petit peu plus loin, comme la Place de la Bourse avec ses bancs et sa végétation est agréable, simple et belle... Une place d'architecte-jardinier....

Signaler Répondre

avatar
FrancsMacs le 03/07/2015 à 09:05

Encore des sous balancés aux copains... les maires de Lyon sont gentils avec leurs frères .:

Signaler Répondre

avatar
SED LEX le 03/07/2015 à 08:03

« Faire et défaire, c'est toujours travailler, mais ce n'est pas gros avancer. »

Signaler Répondre

avatar
isa6415 le 03/07/2015 à 07:22

Pour que la place soit à nouveau belle, il faudrait remettre la fontaine en face de l hôtel de ville.
Quand on arrivait depuis l'opéra on avait une très belle vue: la place était très jolie ..... quelle modification idiote

Signaler Répondre

avatar
URRUNI PHILIP. le 03/07/2015 à 01:34

Dommage que certains ne savent relever que le négatif des évènements

Félicitations aux travailleurs de la réussite de ce projet

Signaler Répondre

avatar
AAA le 02/07/2015 à 23:33

Emmanuel Hamelin, spécialiste de la culture dans le dernier grand rassemblement de son mouvement et devant des milliers d'adhérents a vertement critiqué l'esthétique, comme la refonte de cette place édifiée sur les concepts et la grande suffisance de l'architecte Pierre Drevet et de Buren...

Signaler Répondre

avatar
Mafalda le 02/07/2015 à 21:49

UN BEAU GACHI SANS GARANTIE BIEN SUR, TOUT BENEF POUR BUREN

Signaler Répondre

avatar
bill le 02/07/2015 à 13:57

Amusant, comme à Paris au palais royal avec ses fameuses "colonnes de Buren", paradis des canidés qui ont envie de lever la patte...

Signaler Répondre

avatar
sophie-lyon le 02/07/2015 à 09:36

Il ne s'agit pas d'une histoire de chaleur qui aurait détérioré la plomberie mais bien de malfaçons dès le départ pour les jets d'eau; ils n'ont fonctionné que par intermittence 1 an ou 2 ...pas plus; au départ on nous parlait d'infiltrations d'eau dans le parking souterrain.
cette place a coûté la peau des fesses mais je n'ai pas souvenir de la moindre enquête publique pour ce gâchis, seul Buren a été satisfait de la commande !

Signaler Répondre

avatar
Mafalda le 02/07/2015 à 07:52

un gchi cette place

Signaler Répondre

avatar
jerem69 le 01/07/2015 à 16:41

Jamais vu les fontaines en route, ils ont arrêtés cela quand?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.