Le cardinal de Lyon soutient la création de l’école Saint-Irénée dans le Kurdistan iranien

Le cardinal de Lyon soutient la création de l’école Saint-Irénée dans le Kurdistan iranien
LyonMag.com

Dimanche dernier, le cardinal Philippe Barbarin était au Kurdistan
irakien pour l’inauguration de l’école Saint-Irénée destinées aux
déplacés chrétiens et financés par des bailleurs de fonds français.

C’est ce dimanche que l'archevêque de Lyon visitait la nouvelle école Saint-Irénée destinées aux enfants déplacés. Une école qui accueillera dès la rentrée prochaine 900 enfants dans le quartier chrétien d’Erbil, rapporte Le Figaro. Des salles de classe, réalisées en trois mois à peine, de l’ordre de 400 000 euros et  construites en préfabriqués sur le territoire kurde. Un établissement qui devient un impératif vital pour ces enfants chrétiens, privés d’enseignement  depuis la chute de Mossoul il y a un an.

Cette école, financée par des bailleurs de fonds lyonnais, porte d’ailleurs le nom du deuxième évêque de Lyon : Saint-Irénée. Un signe fort symbolisant l’attachement de Lyon aux réfugiés chrétiens. Un attachement qui se manifeste également à travers le jumelage entre les diocèses de Lyon et de Mossoul en juillet 2014.

Cela est d’autant plus vrai que depuis un an, Mgr Barbarin, multiplie les visites en territoire kurde afin d’apporter son soutien aux réfugiés chrétiens  En effet, depuis son cri d’alarme lancé il y un an, le cardinal ne cesse de se mobiliser aux côtés  des chrétiens de la plaine de Ninive.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.