Les époux Klarsfeld revenaient pour la première fois sur les lieux du procès Barbie

Les époux Klarsfeld revenaient pour la première fois sur les lieux du procès Barbie
LyonMag

Mercredi en fin d'après-midi, Serge et Beate Klarsfeld retrouvaient un lieu chargé d'histoire et de souvenirs forts.

Pour le célèbre couple de chasseurs de nazis, c'était la première fois depuis 1987 qu'il revenait à la cour d'assises du Rhône, là où s'est déroulé le procès de Klaus Barbie. Le "boucher de Lyon" avait été retrouvé et arrêté, notamment grâce à Serge et Beate Klarsfeld.

Les Klarsfeld donnaient une conférence à l'occasion de la publication de leurs "Mémoires", aux côtés de Sylvie Moisson, procureure générale et Bruno Pireyre, premier président de la cour d'appel de Lyon, à l'origine de cette venue. Dans cette autobiographie, ils racontent  leurs combats pour la défense et la perpétuation de la mémoire des victimes de la Shoah depuis 45 ans.

Des dizaines de personnes ont assisté aux prises de parole du couple, qui a également débattu de la montée de l'antisémitisme en France.

Tags :

klarsfeld

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Kairamerda le 10/07/2015 à 12:13

JE M'EN FOUT AUTANT DES UNS QUE DES AUTRES. !!!!!!!

Signaler Répondre

avatar
commis sert le 09/07/2015 à 16:43
Commissaire a rien a écrit le 09/07/2015 à 13h46

Et pour les victimes de GAZA ils font quoi LES ÉPOUX. ???????

et vous ? puisque la question vous intéresse tant..

Signaler Répondre

avatar
taxxxi69 le 09/07/2015 à 16:16

Que vient faire GAZA ici ?? Tu veux juste attire l'attention sur toi en fait. Tes coms sont irrespectueux. Tu dois avoir une triste vie pour tre aussi aigri

Signaler Répondre

avatar
Commissaire a rien le 09/07/2015 à 13:46

Et pour les victimes de GAZA ils font quoi LES ÉPOUX. ???????

Signaler Répondre

avatar
SED LEX le 09/07/2015 à 13:32

C'est un fonds de commerce comme un autre

Signaler Répondre

avatar
Commissaire a rien le 09/07/2015 à 12:31

C'EST UN PÈLERINAGE COMME UN AUTRE. !!!!!!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.