Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

La Chorale de Roanne croit encore en ses chances

Quatrième en championnat de France de basket, la Chorale de Roanne qui est tenante du titre croit encore en ses chances. Interview du président Emmanuel Brochot.

Comment vous jugez votre saison ?
Emmanuel Brochot : On est très satisfait de notre parcours en Euroligue et de notre 4e place en championnat pour l’instant. Car après notre titre de champion de France l’année dernière, on nous promettait le pire. Tout le monde pensait qu’on allait s’effondrer. En effet, on a que 4 millions d’euros de budget, soit 2 millions de moins que l'Asvel. On a perdu deux joueurs de talent : Harper et Spencer... Pourtant, on a tenu le coup cette année. Et je trouve qu’on joue bien collectivement.
Vous croyez encore pouvoir remporter le championnat ?
Bien sûr. Notre objectif, cette année, c’était de finir dans les six premiers. Mais aujourd’hui, on a encore nos chances pour le titre. D’autant plus qu’avec le système des play off, tout est possible. Car c’est un mini championnat qui commence et on peut créer la surprise. Mais il faut garder la tête froide.
Les favoris pour le titre ?
L’Asvel et Le Mans sont les deux équipes les plus fortes du championnat. Avec Nancy. Mais avec les play off, ce ne sont pas toujours les meilleurs qui gagnent. Et puis, le championnat reste assez ouvert : il n’y a plus d’équipes qui dominent outrageusement le championnat comme il y a encore quelques années. Du coup, Vichy, le Havre ou même nous, on peut encore gagner.



Tags : basket | Roanne | chorale |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.