Air Cocaïne : jugement ajourné, l’angoisse pour les familles des pilotes rhônalpins

Air Cocaïne : jugement ajourné, l’angoisse pour les familles des pilotes rhônalpins
Les familles des pilotes et leur comité de soutien lors d'une précédente manifestation à Lyon - LyonMag

Ce n’est pas encore ce jeudi que les familles de Pascal Fauret et Bruno
Odos seront rassurées ou du moins fixées sur le sort des deux pilotes
rhônalpins.

Le jugement de l’affaire Air Cocaïne était attendu en République Dominicaine mais une annonce exaspérante s’est invitée :  le délibéré sera finalement rendu vendredi après-midi car les débats ne sont pas terminés. En tout, 14 personnes sont jugées pour trafic de drogue.

Et ce n’est pas la première fois que la justice locale prend son temps puisque l’affaire remonte au 20 mars 2013, lorsque la police dominicaine dit avoir découvert 700 kilos de cocaïne dans un Falcon piloté par Bruno Odos et Pascal Fauret qui ont toujours clamé leur innocence. Un vol commercial dont les pilotes ne sont en aucun cas responsables du contenu des bagages.

Ils risquent pourtant jusqu’à 20 ans de prison.

Tags :

air cocaïne

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.