L’affaire Air Cocaïne et ses pilotes lyonnais de retour devant la justice avec le procès en appel

L’affaire Air Cocaïne et ses pilotes lyonnais de retour devant la justice avec le procès en appel
Bruno Odos et Pascal Fauret - DR

C’est l’une des affaires les plus rocambolesques des années 2010.

Et elle est de retour devant la justice à partir de ce lundi. La cour d’appel d’Aix-en-Provence se penchera jusqu’au 9 juillet sur l’affaire Air Cocaïne. Six personnes sont jugées, dont les deux pilotes Bruno Odos et Pascal Fauret, originaires de la région lyonnaise (Nord-Isère pour le premier, Saint-Cyr-au-mont-d'Or pour le second ndlr).

En première instance en 2019, ils avaient été reconnus coupables de trafic de drogue en bande organisée et avaient écopé de 6 ans de prison. Clamant encore et toujours leur innocence sur les faits de mars 2013 survenus à l’autre bout de l’Atlantique, Bruno Odos et Pascal Fauret avaient interjeté appel. Ce qui leur avait permis de ne pas être incarcéré.

Pour rappel, les deux hommes avaient été arrêtés à l’aéroport de Punta Cana en République dominicaine alors qu’ils s’apprêtaient à décoller à bord d’un Falcon 50. La fouille du jet qui prenait la direction de la France révélait la présence de près de 700 kilos de cocaïne cachés dans des valises. Un temps incarcérés sur l’île des Caraïbes, Pascal Fauret et Bruno Odos s’étaient évadés avec l’appui d’un commando de mercenaires avant de se livrer aux autorités françaises. On découvrait également que la société SN-THS qui gérait l’avion était basée à Bron. Ses deux cogérants, Fabrice Alcaud et Pierre-Marc Dreyfus, avaient d’ailleurs été condamnés à la même peine de 6 ans de prison.

Dans cette affaire baptisée Air Cocaïne, de nombreuses ramifications ont été mises à jour. Le nom de Nicolas Sarkozy était même sorti à l’époque, puisque l’un de ses amis, Stéphane Courbit, aurait fait appel à SN-THS pour organiser des vols privés.

Pascal Fauret et Bruno Odos, qui ont refait leur vie loin de l’aviation, arriveront-ils à convaincre de leur innocence présumée ?

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
TERMINATOR le 07/06/2021 à 11:05

Sans. Commentaire..... Vrai pas vrai...??????

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.