Vénissieux : deux périmètres de sécurité vendredi pour le désamorçage d'une bombe

Vénissieux : deux périmètres de sécurité vendredi pour le désamorçage d'une bombe
C'est une bombe similaire à celle désamorcée le 6 juillet qui se trouve actuellement à Vénissieux - DR Préfecture

Ce vendredi, Vénissieux continuera à nettoyer son sol des vestiges de la Seconde Guerre mondiale.

Les périmètres de sécurité - DR
Les périmètres de sécurité - DR

Le désamorçage d'une bombe découverte en juillet sur un chantier de la rue Paul Bert est programmé et nécessitera la mise en place d'un double périmètre de sécurité pour protéger les habitants.
Selon la préfecture du Rhône, cette mesure est nécessaire car "le système d'amorçage de l'engin est particulièrement sensible" et "la bombe qui contient environ 250 kilos d'explosif ne peut être déplacée ou transportée".

Le premier périmètre de sécurité est de 150 mètres autour de la bombe américaine et nécessitera l'évacuation de tous les habitants et commerçants de la zone. Les riverains seront informés via des tracts distribués dans leur boîte aux lettres. Il faudra quitter son domicile ou son lieu de travail avant 7h30 et veiller à bien fermer ses volets tout en laissant ouvert ses fenêtres.

Le second périmètre de 500 mètres autour de l'engin nécessitera le confinement des riverains, là encore avec les volets clos et les fenêtres ouvertes.

A noter enfin que le tramway T4 sera arrêté à gare de Vénissieux durant la matinée tandis que plusieurs lignes de bus seront déviées.

Un coup de sirène lancera vendredi le début de l'opération de déminage. La fin, espérée avant midi, sera marquée par deux nouveaux coups de sirène.

C'est déjà la seconde bombe de l'été pour Vénissieux, après le désamorçage d'un premier engin le 6 juillet.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Taxiiiiiiimerdapasmoi le 18/08/2015 à 16:24

A AUCUN MOMENT DANS CET ARTICLE IL N'EST MENTIONNÉ QUE LES BOMBES ÉTAIENT DESTINÉES À berlier IL FAUT LIRE LE PROGRÈS POUR LE SAVOIR. !!!!!!!

Signaler Répondre

avatar
erreur404 le 17/08/2015 à 21:55

Berliet existait déjà et construisait des camions pour l'allemagne nazie... La culture c'est comme un parachute, quand on en a pas, on s'écrase...

Signaler Répondre

avatar
Taxiiiiiiimerdapasmoi le 17/08/2015 à 11:47

EN 1945 VENISSIEUX ÉTAIT LA CAMPAGNE. !!!!!!! Les avions larguaient leurs bombes non amorcées CAR TROP DANGEREUX D'ATTERIR AVEC a Bron. !!!!!!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.