Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo d'illustration - LyonMag

Lyon : le vendeur ne payait pas les scooters pour les revendre au marché noir

Photo d'illustration - LyonMag

Au total, le préjudice est estimé à près de 122 000 euros d’impayés en quatre mois pour quinze scooters et quatre motos.

Tous vendus par le même homme, un commercial de 35 ans travaillant depuis de nombreuses années dans l’entreprise. Mais aussi tous achetés par la même personne.

Le groupe d’initiative et investigation de la sûreté départementale a donc ouvert une enquête.

A l’origine de l’arnaque, un homme qui connaissait le vendeur et qui avait des relations chez les voyous de l’Ouest lyonnais, dont des trafiquants de drogue.

Il proposait des scooters de la marque "TMAX" aux personnes dites "du milieu", en bénéficiant d’une remise de la part de son ami vendeur mais tout en les revendant un peu plus cher.

Sur chaque scooter vendu, le vendeur recevait une commission de 500 euros. Après dix-neuf véhicules vendus, un trou de 122 000 euros dans la caisse du magasin est apparu.

Le vendeur et l’acheteur ont été arrêtés mardi dernier. Lors de la perquisition de la maison du vendeur, de nombreuses pièces détachées ont été retrouvées pour un montant d’environ 15 000 euros.  Il détournait cet argent depuis au moins deux ans dans le magasin. Les pièces détachées étaient ensuite revendues sur le site « Le Bon Coin ».

Durant la garde à vue de l’homme, sa compagne a voulu effacer les annonces en cours sur le site marchand. Placée elle aussi en garde à vue, elle a fait l’objet d’un un rappel à la loi pour destruction de preuves.

Le vendeur sera jugé en avril pour escroquerie et vol, et l’acheteur pour travail dissimulé et escroquerie.



Tags : faits divers |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.