Festival Lumière : Bebel, ce héros français

Festival Lumière : Bebel, ce héros français
Jean-Paul Belmondo - LyonMag

Mardi après-midi au Pathé Bellecour, les fans de Jean-Paul Belmondo qui avaient décroché leur sésame ont vécu une belle émotion.

Son fils Paul présentait en avant-première mondiale le documentaire Belmondo par Belmondo produit par Cyril Viguier. La présence du vieux lion du cinéma français aux côté de son fils et de son éternel complice Charles Gérard a enchanté une foule d’inconditionnels de Bebel, parmi lesquelles on comptait nombre d’acteurs célèbres présents à la cérémonie d’ouverture de la veille.

Le documentaire est réussi et très intéressant car il fait revenir le Belmondo de nos jours sur les lieux de tournage les plus importants de sa vie : Cinecittà où il croise Ursula Andress qui évoque leur liaison tumultueuse, le studio de la Victorine à Nice, la plage de Copacabana où il retrouve cinquante ans après l’acteur qui jouait le petit Brésilien lui servant de guide dans l’Homme de Rio de Philippe De Broca !

Le film  relate nombre de témoignages qui dessinent le portrait d’un homme épatant, identique dans la vie à ses personnages de l’écran, sincérité qui en fait une sorte de modèle pour des générations successives de Français séduites par l’élan, le charme et la diversité du talent de cet artiste hors norme. Le documentaire révèle à quel point Belmondo brava le danger et parfois frôla la mort lors de ses fameuses cascades. Un bel hommage d’un fils à son père mais surtout un vrai plaisir de cinéma pour tous les admirateurs de ce héros français.

Eric Pelet

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
hubert le 17/10/2015 à 19:38

scarabe, t'es un jaloux on dirait...c'est un hommage, le fils n'a pas besoin d'argent, réfléchis un peu.

Signaler Répondre

avatar
scarabe1618@yahoo.fr le 17/10/2015 à 11:31

Honte à sa famille de l'exposer comme une bête curieuse suite à son accident,,,, la famille aurait-elle besoin d'argent pour se renflouer

Signaler Répondre

avatar
scarabe1618@yahoo.fr le 17/10/2015 à 11:29

Détresse de la vieillesse, nous n'avons jamais aimé belmondo car c'était pas un comédien simplement un sportif
Aujourd'hui à voir la déchéance de la maladie et de l'exposer de cette façon ,,,, la famille aurait-elle de la pudeur
quand l'on vois le résultat !!!!

Signaler Répondre

avatar
Prout le 14/10/2015 à 12:29

Il a encore la forme quand même, c'est dingue ! ;-)

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.