Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Crombecque demande l’arbitrage de François Hollande

Toujours aussi remonté contre Gérard Collomb, le maire de Lyon, Yann Crombecque, porte-parole du NPS, et les militants socialistes du 5e arrondissement ont décidé d’informer les instances nationales du PS de la situation lyonnaise en écrivant une lettre à François Hollande, premier secrétaire du parti.
Une lettre dans laquelle Crombecque dénonce la décision de Collomb de ne pas présenter de candidat socialiste dans le 5e canton pour les élections partielles du 25 mai et 1er juin, au profit du Modem, Thomas Rudigoz : “Gérard Collomb a demandé à la fédération du Rhône de geler ce canton pour pouvoir présenter un candidat Modem. Un bureau fédéral a été convoqué dans des circonstances particulières, sans courrier, ni mel, ni coup de téléphone ce qui a empêché des camarades d’y participer.”
Dans son courrier, Crombecque dénonce également “les pressions de l’entourage de Gérard Collomb” qui impose un véritable “diktat” aux militants socialistes du Rhône. Et demande donc à François Hollande “de faire respecter le vote des militants du PS”.
En plus de cette lettre, une pétition circule pour que le PS puisse présenter un candidat dans le 5e canton. En une journée, cette pétition aurait déjà récolté près de 150 signatures.



Tags : crombecque | rudigoz | cantonale |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.