Air Cocaïne : Pascal Fauret de retour en France pour s'exprimer "devant une vraie justice"

Air Cocaïne : Pascal Fauret de retour en France pour s'exprimer "devant une vraie justice"
Pascal Fauret et Bruno Odos - DR

Après l’incroyable évasion des deux pilotes rhônalpins condamnés pour trafic de drogue en République Dominicaine, Pascal Fauret, originaire de Saint-Cyr-au-Mont-d’Or, près de Lyon, s’est expliqué pour la première fois devant la presse.

Aux côtés de son avocat, Me Dupond-Moretti, le pilote affirme avoir pris cette décision juste après le verdict l’ayant condamné à 20 ans de prison, en août dernier : "Je voulais rentrer dans mon pays pour m’exprimer devant une vraie justice et reprendre une vie normale". Pascal Fauret qui n’a pas hésité à détailler ses conditions de détention : "J’ai été enfermé dans un cachot pendant 15 jours, puis dans un quartier haute sécurité, dans une cellule de 6m², on m’a rasé la tête, on m’a ensuite jeté dehors sans papier, je n’ai pas eu de moyens d’enquête".

Très fatigué, Pascal Fauret dit "ne pas avoir touché terre" depuis son retour en France : "J’essaye de réaliser petit à petit que je suis rentré. Je passe les étapes les unes après les autres, sans relever la tête, car quand on est en bas de l’escalier, l’ascension peut paraître impossible. Cette affaire, il faut qu’elle se termine. Elle a commencé par surprise, elle a pris ma vie, je suis rentré pour ça".

Eric Dupond-Moretti le martèle : les deux pilotes ne sont pas en fuite. "Si nous sommes là, c’est pour signifier aux juges marseillais en charge d’une partie de cette affaire que Pascal Fauret et Bruno Odos sont à la disposition de la justice. Il suffit d’une date pour que nous nous rendions à la convocation", affirme l’avocat depuis son cabinet parisien. "Ils ont eu raison de partir, car cette procédure n’est pas équitable", renchérit Dupond-Moretti. Et de donner un exemple des incohérences du dossier : "La destruction des produits stupéfiants est antérieure à la saisie de ces même produits stupéfiants".

Tags :

air cocaïne

14 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Le glaive sans la balance le 28/10/2015 à 14:45

La justice dans les républiques bananieres ???? Totalement inexistante !!

Signaler Répondre

avatar
Veritas le 28/10/2015 à 14:43

Ce ne sont pas ses potes qui sont restés la bas mais c'est eux qui ont chargé les valises dans l'avion a moins qu'elles se soit chargées toute seule !

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 28/10/2015 à 11:26

A leur place, je n'aurais pas hésité une seconde et je me serais barré vite fait
Mais... au retour je l'aurais joué profil bas (très bas) pour les potes restés là bas
Certainement pas sur un plateau TV ou avec les flashs qui crépitent
Enfin, je dis ça...

Signaler Répondre

avatar
NAPO le 28/10/2015 à 10:52

"Je voulais rentrer dans mon pays pour m’exprimer devant une vraie justice et reprendre une vie normale""

Donc, la Justice dominicaine est une " fausse " Justice.
Les français sont impayables ; chaque fois que l'un se fait
interpeller à l'étranger, il est toujours innocent et la Justice du pays mise en cause.

Signaler Répondre

avatar
sans souci le 28/10/2015 à 10:49

Quand on connait les errements de la Justice dominicaine comme moi, on comprend tout de suite les pilotes

Signaler Répondre

avatar
SANS SOUCI le 28/10/2015 à 10:42

PRESENTER UNE FEUILLE DE DESTRUCTION DE LA SOIS DISANTE DROGUE DATEE DE 15 jours AVANT L'ARRESTATION, CA FAIT QUAND MEME DOUTER DU SERIEUX DE LA JUSTICE DOMINICAINE...

Signaler Répondre

avatar
faiblesse le 28/10/2015 à 09:21

soutenir des suspects de crimes , compromis dans plusieurs affaires graves : une attitude bien francaise !

Signaler Répondre

avatar
trafiquant racaille en costume ! le 27/10/2015 à 19:14

Inadmissible ! J ai honte d etre francais ! Il s agit purement d une insulte et atteinte à la souverrainté de la République dominicaine !!!

Signaler Répondre

avatar
NAPO le 27/10/2015 à 18:02
Lapalisse a écrit le 27/10/2015 à 17h37

Mais on ne sait pas qui avait payé l'aller retour en Falcon 50 ? 16000 kms en jet ca doit faire une grosse somme non? Ca sera intéressant de le savoir ?? Ce doit être dans la comptabilité de la societe de Bron qui n'existe plus ! Ca établirait clairement les responsabilités !!

Il est bien évident qu'il ne s'agit pas d'une initiative individuelle car il a fallu toute une logistique que seul un Etat peut fournir. Des "intérêts supérieurs"
doivent être en cause. Il s'agit d'un scandale, d'un mépris total de la Justice d'un pays pauvre qui, pourtant, les laissait libres dans l'attente de l'appel.
Je plains les deux autres à qui on n'a pas proposé l'évasion et pourquoi ?

Signaler Répondre

avatar
Lapalisse le 27/10/2015 à 17:37

Mais on ne sait pas qui avait payé l'aller retour en Falcon 50 ? 16000 kms en jet ca doit faire une grosse somme non? Ca sera intéressant de le savoir ?? Ce doit être dans la comptabilité de la societe de Bron qui n'existe plus ! Ca établirait clairement les responsabilités !!

Signaler Répondre

avatar
Olive le 27/10/2015 à 16:35

Et si la " vraie justice " lui colle 20 ans pour traffic de stupéfiants, il s'évade et va se faire juger dans un pays où il y a une autre vraie justice ?
Peut etre que la justice de St Domingue n'est pas exemplaire, voire pire, mais prétendre qu'il ne savait rien, qu'il n'était qu'une mule " à l'insu de son plein gré " ,voire dégagé de responsabilité par son statut de pilote on se moque de qui ? Charger 68 valises en vrac dans son jet sans le moindre contrôle pour un vol international ,ca ne l'interpellait pas ?
Des menaces ? Lesquelles ? Derniere question : victimes ?
Et 680 kgs de cocaïne ,ça en fait combien de victimes ?

Signaler Répondre

avatar
Nico1977Stlaurent le 27/10/2015 à 16:17

Bonjour,

Comment ils ont fait pour rentrer sans papiers ? si j'ai bien compris ils ont pris l'avion ??

Cette histoire est digne d'un james bond ! des "amis" commando, des marin et des pilotes... chelou l'histoire !!
Puis 700 kgs de coke dans les soutes de leur avion sans ce rendre compte... enfin bon retour quand même les gars !
Pour quand le film de leur histoire ??

Signaler Répondre

avatar
Olive le 27/10/2015 à 16:10

Machination ou machine à sous ?
3ème A /R St Domingue / St Tropez en jet privé , payé d'avance, 2 passagers ( des copains fortunés ? ) ,l'avion plein à ras bord de valises , c'est sur qu'on pouvait pas se douter mon pauvre monsieur ! Et puis c'est normal qu'on s'évade , c'est pas juste , ce n'est qu'une Republique bananière ,des Noirs en plus , d'ailleurs on s'évade pas , on profite d'une permission de sortie en mer ( ben oui , dans ce cas c'est normal ,et puis on n'est pas des roms quand même ) on récupère des faux papiers,on rentre tranquilou , exfilés ( ça fait classe) par des gentils potes ( pas des voyous ,des mecs ,des vrais) on est des héros,on est pilotes !

Signaler Répondre

avatar
bibi loulou le 27/10/2015 à 15:38

ai si tout les prisonniers en france s echappe vous croyais que se saurait normal non retourner en prison vendeurs de drogue

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.