Les médecins dans la rue à Lyon contre le projet de loi Santé

Les médecins dans la rue à Lyon contre le projet de loi Santé
LyonMag.com

Les médecins avaient promis un "Black Friday". Une centaine d'entre eux ont participé à une opération escargot ce vendredi matin.

Deux cortèges, partis de la clinique du Val d’Ouest et de Mermoz, ont ensuite convergé vers le Palais de la Mutualité dans le 3e arrondissement, où une soixantaine de médecins libéraux ont manifesté.

La profession, qui organise une journée santé morte à l’appel de l’ensemble des syndicats, entendait ainsi dénoncer le projet de loi Santé de Marisol Touraine, et notamment la généralisation du tiers-payant.

L’après-midi est, elle, marquée par une autre opération escargot. Les infirmiers libéraux avaient rendez-vous devant la Piscine du Rhône pour ensuite se rendre à la Préfecture, où une délégation devait être reçue. Le cortège, composé d'une quarantaine de voitures, s'est rendu sur la Presqu'ïle, bloquant poctuellement la circulation. Une opération qui a engendré des difficultés de circulation.

X
3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Leatitiam le 13/11/2015 à 14:32

En attendant les banques peuvent prélever vos comptes au pourcentage, maintenant, personne d'inquiet ? Dexia, crédit lyonnais, amendes record de la Bnp,... ça vous alarme pas ?

Signaler Répondre

avatar
fluence le 13/11/2015 à 14:21

Les médecins ne font pas leur compta ils la font faire par leur cabinet d'expertise comptable.
Les médecins ne font pas leur secrétariat ils la font faire à des plateformes partagées.
Le service pour lesquels ils se plaignent existe déjà, ils n'ont qu'à sous-traiter cette tâche et s'ils pouvaient se regrouper en maison médicale se serait pas mal et ça leur permettrait de faire des économies... Quelqu'un à déjà parler de gestion avec un médecin ? Ils y connaissent rien, à part vous filez des notes de frais mensuels de 1700e chez flunch... c'est affligeant.

Signaler Répondre

avatar
anti hollande le 13/11/2015 à 14:03

La reine de la réforme de la santé , ferait bien de prendre en considération celles et ceux qui sont dans la rue .
Allez les toubibs je suis de tout cœur avec vous , ainsi que les infirmières libérales , qui sont maltraités par cette ministre qui ne veux pas les écouter !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.