Roms à Saint-Genis : le dialogue de sourds entre le préfet et le maire de Tassin

Roms à Saint-Genis : le dialogue de sourds entre le préfet et le maire de Tassin
Michel Delpuech, préfet du Rhône - LyonMag

Avant que des familles Roms n'arrivent au village modulaire de Saint-Genis-les-Ollières mercredi matin, le maire de Tassin-la-Demi-Lune s'était offusqué publiquement.

Pascal Charmot (LR) reprochait au préfet du Rhône de mobiliser les gendarmes de la brigade territoriale pour surveiller le site Chapoly où vivent désormais les "chanceux Roms" dans le cadre du dispositif d'insertion I2E. Les forces de l'ordre patrouillaient moins dans Tassin selon son maire.

Un communiqué de presse auquel avait répondu fermement le préfet Michel Delpuech, rappelant notamment les enjeux d'I2E. Mais précisant aussi que les gendarmes étaient là pour "réduire les menées de groupuscules identitaires ou d'individus animés de sentiments xénophobes, voire racistes, contraires aux valeurs de la République".

La préfecture du Rhône avait également précisé à LyonMag qu'au 1er janvier, la vidéoprotection prendrait le relais avec une société de gardiennage. Et que les gendarmes retourneront vaquer à leurs précédents occupations.

Dans la foulée, Pascal Charmot se fendait d'un nouveau communiqué. Et le maire de Tassin pense avoir réussi à faire plier le préfet du Rhône.
Il se "félicite d’avoir été entendu et prend bonne note de la décision du Préfet du  Rhône de retirer, dès le 1er janvier, la surveillance du camp de Roms par la Gendarmerie Nationale, comme il s’est engagé à le faire. Il s’agit (...) d’une sage décision qui va dans l’intérêt commun, à savoir la protection de toutes et tous sans distinction, avec le souci prépondérant de la vie de nos villes".

10 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
melin le 25/12/2015 à 22:59
pegida a écrit le 25/12/2015 à 08h47

bienvenue en dictature socialiste

Cela n'a rien à voir avec de la dictature.
C'est tout simplement du bon sens humaniste que vous n'avez manifestement pas l'intelligence de comprendre.

Signaler Répondre

avatar
ouin ouin le 25/12/2015 à 10:30
pegida a écrit le 25/12/2015 à 08h47

bienvenue en dictature socialiste

Pourquoi parlez vous de dictature alors que les dernières élections ont confirmés les socialistes dans bon nombre de région?

Signaler Répondre

avatar
pegida le 25/12/2015 à 08:47

bienvenue en dictature socialiste

Signaler Répondre

avatar
teedy keed le 24/12/2015 à 18:51

vivre ensemble vive les socialistes.....

Signaler Répondre

avatar
NAPO le 24/12/2015 à 17:04

Joyeux Noël aux Sainte-Genoises et aux Saint-Genois dans le "Vivre Ensemble"

Signaler Répondre


avatar
Les tiques de la République on les connaît nous le peuple le 24/12/2015 à 12:59

Le peuple qui conteste ce n'est pas les valeurs de la République. Et vivre aux crochets du peuple est-ce donc des valeurs républicaines et là je ne parle pas des roms, si vous voyez ce que je veux dire M. le Préfet... qui vit grassement sur le dos du peuple.

Alors vos leçons de républicanisme...

Signaler Répondre

avatar
alain69 le 24/12/2015 à 11:36
Pauvres de nous a écrit le 24/12/2015 à 10h01

C'est officiel, les banques en difficulté pourront prélever l'argent des épargnants !!
L'intégration des Roms et des Migrants commence à peser sur la "gestion" de notre pays.
Voilà pourquoi nos dirigeants n'ont plus d'argent sur des comptes en France.
Les dindons de la farce sont toujours les mêmes.
Et contents, en plus, d'après les élections !!

Tout a fait et on continue a voter pour des c.. s et bien que cela continue au bout d un moment les gens en auront quand même mare et changeront peu etre en 2017 !!
Sinon il faut conclure que les Français sont bel et bien des moutons qui croient encore au pere Noel

Signaler Répondre

avatar
VLF le 24/12/2015 à 11:25

Il va falloir faire le ménage, un sérieux coup de balai: balayer ces "politiques" cumulards qui ont bien profité du système et laissé la France en faillite et aux mains d'étrangers.

Signaler Répondre

avatar
Pauvres de nous le 24/12/2015 à 10:01

C'est officiel, les banques en difficulté pourront prélever l'argent des épargnants !!
L'intégration des Roms et des Migrants commence à peser sur la "gestion" de notre pays.
Voilà pourquoi nos dirigeants n'ont plus d'argent sur des comptes en France.
Les dindons de la farce sont toujours les mêmes.
Et contents, en plus, d'après les élections !!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.