Démantèlement des bidonvilles à Lyon : que vont devenir les 233 Roms évacués ?

Démantèlement des bidonvilles à Lyon : que vont devenir les 233 Roms évacués ?
Lyonmag.com

Alors que les forces de l’ordre ont procédé ce mardi matin au démantèlement de trois camps de Roms à Saint-Priest, Vaulx-en-Velin et Villeurbanne, la préfecture a fait un point sur ces évacuations.

En tout, 233 Roms ont dû quitter leurs maisons de fortune. Parmi eux, 164 se trouvaient à Vaulx-en-Velin. 47 personnes étaient présentes dans le camp de St Priest lors de l’intervention de la police ce mardi matin, et 22 Roms étaient encore installées à la Feyssine.

Selon la Préfecture, "la situation de chaque personne présente dans les campements a été étudiées afin d’apporter une réponse individuelle sur les modalités de prise en charge".

Ainsi, 7 familles seront accueillies dans un des deux villages modulaires récemment installés dans l’agglomération, à St Genis les Ollières et à St Priest. Ces personnes, n’ayant pas d’antécédent judiciaire,  ont signé un engagement de scolarisation de leurs enfants et de recherche active d’une activité professionnelle. "Elles feront l’objet d’un accompagnement social et d’un projet d’insertion piloté par les services de l’Etat en lien avec plusieurs associations" précise la Préfecture.

25 personnes seront, elles, prochainement hébergées par les communes de Villeurbanne et Vaulx-en-Velin.

Les autres Roms évacués seront accueillis dans des foyers ou se verront proposer des chambres d'hôtels. "Un dispositif très coûteux et qui ne permet aucun accompagnement social", affirme le MRAP dans un communiqué.

Par ailleurs, 25 obligations de quitter le territoire français ont été distribuées ce mercredi matin aux Roms qui se trouvaient en situation irrégulière. Dans ce cadre, 4 personnes ont été placées en rétention et seront prochainement reconduites dans leur pays.

Malgré les efforts du préfet à faire de ce dossier une priorité depuis son arrivée à Lyon, le MRAP dénonce une opération qui n'est "que de la poudre aux yeux". Si elle "ne devait consister qu’à héberger quelques nuits les familles, les bidonvilles se reconstitueront et tout ceci n’aura servi absolument à rien si ce n’est à dépenser inutilement encore un plus d’argent public", regrette l'association.

42 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
margue le 14/01/2016 à 21:01
antifa a écrit le 14/01/2016 à 15h40

vous n'avez rien d'autre a faire que rajouter des commentaires ?

Tu ferais mieux de te taire et d'aller soigner ta gastro !
Ce n'est pas Napo ni Soco qui l'ont chopée mais toi...

Signaler Répondre

avatar
lyon le 14/01/2016 à 20:56
antifa a écrit le 14/01/2016 à 15h40

vous n'avez rien d'autre a faire que rajouter des commentaires ?

Et vous visiblement vous n'avez toujours pas cessé de balancer indéfiniment tout ce qui vous passe par la tête et si vous saviez ce qu'on s'en fiche.....

Signaler Répondre

avatar
antifa le 14/01/2016 à 15:40
nidor a écrit le 14/01/2016 à 12h23

Et vous ? vous n'avez visiblement rien d'autres à faire que de passer vos journées sur Lyonmag et d'écrire vos salades toute la journée.

vous n'avez rien d'autre a faire que rajouter des commentaires ?

Signaler Répondre

avatar
nidor le 14/01/2016 à 12:23
antifa a écrit le 14/01/2016 à 00h32

vous avez tort sur toute la ligne. N'avez vous rien d'autre a faire que lire les commentaires ?

Et vous ? vous n'avez visiblement rien d'autres à faire que de passer vos journées sur Lyonmag et d'écrire vos salades toute la journée.

Signaler Répondre

avatar
Power le 14/01/2016 à 06:59
marc a écrit le 13/01/2016 à 21h42

Cet antifa écrit toute la journée et tous les jours.
Il pond des tartines qui n'en finissent pas, il a besoin de répondre à presque tous les messages, il n'a apparemment que cela à faire de ses journées.
Il nous saoûle avec ses commentaires sur tout et rien et par ailleurs il a tort la plupart du temps.

Hum... Puissante argumentation

Signaler Répondre

avatar
antifa le 14/01/2016 à 00:32
marc a écrit le 13/01/2016 à 21h42

Cet antifa écrit toute la journée et tous les jours.
Il pond des tartines qui n'en finissent pas, il a besoin de répondre à presque tous les messages, il n'a apparemment que cela à faire de ses journées.
Il nous saoûle avec ses commentaires sur tout et rien et par ailleurs il a tort la plupart du temps.

vous avez tort sur toute la ligne. N'avez vous rien d'autre a faire que lire les commentaires ?

Signaler Répondre

avatar
Suzuk le 14/01/2016 à 00:18

Et une chambre d'hôtel pour tous les sdf de la région c'est possible ?? Bien évidemment que non on les laisse crever dans la rue,priorités au rom ;) quel beaux pays !!!

Signaler Répondre

avatar
colombat le 13/01/2016 à 23:50
Pas notre probleme ! a écrit le 13/01/2016 à 23h33

On s'en fout !

Ce n'est pas votre problème et vous vous en foutez, voilà ce que vous écrivez.
Et bien vous savez quoi ? Sachez que tous vos problèmes et vos soucis personnels on s'en fout également mais alors complètement, ce n'est pas notre problème...

Signaler Répondre

avatar
Pas notre probleme ! le 13/01/2016 à 23:33

On s'en fout !

Signaler Répondre

avatar
marc le 13/01/2016 à 21:42

Cet antifa écrit toute la journée et tous les jours.
Il pond des tartines qui n'en finissent pas, il a besoin de répondre à presque tous les messages, il n'a apparemment que cela à faire de ses journées.
Il nous saoûle avec ses commentaires sur tout et rien et par ailleurs il a tort la plupart du temps.

Signaler Répondre

avatar
antifa le 13/01/2016 à 21:36
mouai a écrit le 13/01/2016 à 19h08

je suis bien content de trouver ENFIN quelque un qui argumente avec des écrits

par contre vous avez oublie cela:

"Droit de séjour permanent:
la directive confère aux citoyens de l'Union le nouveau droit de séjour permanent dans l'État membre d'accueil après y avoir légalement résidé durant une période ininterrompue de cinq ans, pour autant qu'ils n'aient pas fait l'objet d'une mesure d'éloignement.
Ce droit de séjour permanent n'est plus conditionnel. La même règle s'applique aux membres de la famille qui n'ont pas la nationalité d'un État membre et qui résident avec un citoyen de l'Union depuis cinq ans.
Une fois acquis, le droit de séjour permanent ne se perd qu'en cas d'absence d'une durée supérieure à deux années consécutives de l'État membre d'accueil"

les premières conditions n étant pas respectés... celle si ne s applique pas... mais avec le laxisme ou la lâcheté dont font preuve nos administrateur, je ne serai pas surpris qu ils aient déjà commencé a distribuer des droits de séjour permanent....
et la... on arrose tant Chirac, que Sarko, que... Hollande
(mis en oeuvre en 2004 a priori)

Hmm, leurs enfants ne vont pas à l’école. Les parents devraient donc être en prison.

Si la loi était appliquée et qu'on leur faisait savoir qu'elle allait être appliquée, je ne pense pas qu'ils ne resteraient pas longtemps dans le pays. En effet ils ont besoin de leurs enfants pour aller mendier.

Signaler Répondre

avatar
antifa le 13/01/2016 à 21:29
chapemo a écrit le 13/01/2016 à 21h11

Les cas soc ?
Et vous ? vous êtes quoi ?
Vous vous prenez pour qui ?
Vous parlez de déchetterie, c'est vous le déchet !

je pense que cas soc est justifier ici.

Ils vivent volontairement en dehors de la société mais utilisent nos infrastructures (métro, bus) sans payer.
Ils fouillent dans les poubelles
Ils ne veulent pas travailler
Ils n'envoient pas leurs enfant a l’école.
Ils ont des enfants et les envoient mendier
Ils vivent au milieu des déchets

J'aurais un immense respect pour eux si ils respectaient vraiment leur choix vivre en dehors de la société. Ce n'est pas le cas puisqu'ils passent leur temps a essayer de tirer parti de la société qu'ils rejettent.

Mais le pire je pense c'est quand ils montent dans le métro avec un accordéon. Ils massacrent toujours le même air et on ne peut pas sortir de la rame jusqu’à la prochaine station.

Signaler Répondre

avatar
antifa le 13/01/2016 à 21:14
arretez a écrit le 13/01/2016 à 20h43

Non ils ne sont pas tous roumains !!! Arrêtez ... Ils viennent de différents zones de l'est .... Et oui roms ne veut pas dire forcément roumains obligatoirement !!! C'est un terme pour regrouper une communautés ... La plupart n'ont pas de pays ni de papiers ... Ils errent de pays en pays sans en n'avoir vraiment depuis des années et c'est pour ça que aucun pays les reconnaît et en veut. Renseignez vous avant de débiter des conneries !!!

pas de papiers pas de pays, parfait pour ne pas avoir d'identité. Pas d'identité = facilité pour commettre des crimes en toute impunité.

1 Toute personne sur le territoire français doit pouvoir justifier de son identité.
2 la libre circulation en Europe ne s'applique qu'aux ressortissants de pays spécifiques.

Il y a donc un gros probleme. Ces gens ne devraient pas être la.

Signaler Répondre

avatar
chapemo le 13/01/2016 à 21:11
La républicaine a écrit le 13/01/2016 à 21h04

dehors les cas soc, y en a marre et les "oh les pauvres c'est pas cool" -> et quand ils vous volent vous dites la même. Notre pays n'est pas une déchetterie =

Les cas soc ?
Et vous ? vous êtes quoi ?
Vous vous prenez pour qui ?
Vous parlez de déchetterie, c'est vous le déchet !

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 13/01/2016 à 21:08
La républicaine a écrit le 13/01/2016 à 21h04

dehors les cas soc, y en a marre et les "oh les pauvres c'est pas cool" -> et quand ils vous volent vous dites la même. Notre pays n'est pas une déchetterie =

"Notre pays n'est pas une déchetterie"

Ca se discute...

Signaler Répondre

avatar
La républicaine le 13/01/2016 à 21:04

dehors les cas soc, y en a marre et les "oh les pauvres c'est pas cool" -> et quand ils vous volent vous dites la même. Notre pays n'est pas une déchetterie =

Signaler Répondre

avatar
arretez le 13/01/2016 à 20:43

Non ils ne sont pas tous roumains !!! Arrêtez ... Ils viennent de différents zones de l'est .... Et oui roms ne veut pas dire forcément roumains obligatoirement !!! C'est un terme pour regrouper une communautés ... La plupart n'ont pas de pays ni de papiers ... Ils errent de pays en pays sans en n'avoir vraiment depuis des années et c'est pour ça que aucun pays les reconnaît et en veut. Renseignez vous avant de débiter des conneries !!!

Signaler Répondre

avatar
mouai le 13/01/2016 à 19:08
antifa a écrit le 13/01/2016 à 16h59

que vont devenir les 233 Roms évacués ?

Reponse ?
source :
http://www.europarl.europa.eu/atyourservice/fr/displayFtu.html?ftuId=FTU_2.1.3.html

Droits et obligations

Pour les séjours de moins de trois mois: la seule exigence imposée aux citoyens de l'Union est de posséder un document d'identité ou un passeport en cours de validité. L'État membre d'accueil peut exiger que les personnes concernées signalent leur présence dans le pays dans un délai raisonnable et non discriminatoire.
Pour les séjours de plus de trois mois: le droit de séjour est soumis à certaines conditions. Les citoyens de l'UE et les membres de leur famille doivent - dès lors qu'ils ne travaillent pas — disposer de ressources suffisantes et d'une assurance maladie afin de ne pas devenir une charge pour l'assistance sociale de l'État membre d'accueil durant leur séjour.

Limitation du droit d'entrée et du droit de séjour pour des raisons d'ordre public, de sécurité publique ou de santé publique: les citoyens de l'Union ou les membres de leur famille peuvent être éloignés de l'État membre d'accueil pour des raisons d'ordre public, de sécurité publique ou de santé publique.

je suis bien content de trouver ENFIN quelque un qui argumente avec des écrits

par contre vous avez oublie cela:

"Droit de séjour permanent:
la directive confère aux citoyens de l'Union le nouveau droit de séjour permanent dans l'État membre d'accueil après y avoir légalement résidé durant une période ininterrompue de cinq ans, pour autant qu'ils n'aient pas fait l'objet d'une mesure d'éloignement.
Ce droit de séjour permanent n'est plus conditionnel. La même règle s'applique aux membres de la famille qui n'ont pas la nationalité d'un État membre et qui résident avec un citoyen de l'Union depuis cinq ans.
Une fois acquis, le droit de séjour permanent ne se perd qu'en cas d'absence d'une durée supérieure à deux années consécutives de l'État membre d'accueil"

les premières conditions n étant pas respectés... celle si ne s applique pas... mais avec le laxisme ou la lâcheté dont font preuve nos administrateur, je ne serai pas surpris qu ils aient déjà commencé a distribuer des droits de séjour permanent....
et la... on arrose tant Chirac, que Sarko, que... Hollande
(mis en oeuvre en 2004 a priori)

Signaler Répondre

avatar
antifa le 13/01/2016 à 16:59

que vont devenir les 233 Roms évacués ?

Reponse ?
source :
http://www.europarl.europa.eu/atyourservice/fr/displayFtu.html?ftuId=FTU_2.1.3.html

Droits et obligations

Pour les séjours de moins de trois mois: la seule exigence imposée aux citoyens de l'Union est de posséder un document d'identité ou un passeport en cours de validité. L'État membre d'accueil peut exiger que les personnes concernées signalent leur présence dans le pays dans un délai raisonnable et non discriminatoire.
Pour les séjours de plus de trois mois: le droit de séjour est soumis à certaines conditions. Les citoyens de l'UE et les membres de leur famille doivent - dès lors qu'ils ne travaillent pas — disposer de ressources suffisantes et d'une assurance maladie afin de ne pas devenir une charge pour l'assistance sociale de l'État membre d'accueil durant leur séjour.

Limitation du droit d'entrée et du droit de séjour pour des raisons d'ordre public, de sécurité publique ou de santé publique: les citoyens de l'Union ou les membres de leur famille peuvent être éloignés de l'État membre d'accueil pour des raisons d'ordre public, de sécurité publique ou de santé publique.

Signaler Répondre

avatar
antifa le 13/01/2016 à 16:39

La solution est simple, création de camp de travail pour ceux qui ne veulent pas travailler.

Signaler Répondre

avatar
NAPO le 13/01/2016 à 14:25
69002 a écrit le 13/01/2016 à 10h46

Pourquoi ne pas les installer dans les batiments du musée des tissus qui va fermer?

Pourquoi ne pas les renvoyer dans leur pays ?
Pourquoi devrait-on les héberger alors que nombreux sont nos compatriotes qui ne parviennent pas à se loger car ils
n'ont pas de CDI, pas de garant etc..
Est ce que l'Etat roumain serait prêt à nous héberger gratuitement en cas d'installation dans ce pays ?.

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 13/01/2016 à 14:06
youri69007 a écrit le 13/01/2016 à 08h43

culture : vous ne m apprenez rien mais ils viennent quand mme de Roumanie

Bulgarie aussi il me semble non ?
De toute façon, ils ne partiront pas car ils n'ont nul part où aller
Et ceux qui naissent ici sont ou seront français par le droit du sol, en plus d'être européens de fait
Voilà, va falloir faire avec comme pour tout le reste d'ailleurs

Signaler Répondre

avatar
mouai le 13/01/2016 à 10:58
69002 a écrit le 13/01/2016 à 10h46

Pourquoi ne pas les installer dans les batiments du musée des tissus qui va fermer?

parce que le musée des tissus appartient a la CCI
et qu il est classé...

par contre, il y a enormement de logement de fonction vide a Lyon
... pas uniquement des appartements... mais des immeubles entiers!
leur réhabilitations permettraient de créer des emploies et de la formations

il y a peut être une piste de ce coté la... mais ça doit être une situation transitoire, car la solidarité n a pas pour vocation a mettre les individus sous perfusion, mais à les aider a être autonome

Pour être autonome en France, il faut être intégrer et participer a la société... pas se regrouper entre soi, mendier, voler, faire les poubelles... cela passe aussi par la capacité à parler français

Signaler Répondre

avatar
69002 le 13/01/2016 à 10:46

Pourquoi ne pas les installer dans les batiments du musée des tissus qui va fermer?

Signaler Répondre

avatar
NAPO le 13/01/2016 à 09:01
youri69007 a écrit le 13/01/2016 à 08h43

culture : vous ne m apprenez rien mais ils viennent quand mme de Roumanie

Tout à fait, ce sont des citoyens roumains, porteurs d'une carte d'identité roumaine. Il n'est pas bon de discriminer telle ou telle communauté, ils sont
de nationalité roumaine et ont vocation à retourner vivre dans leur pays
(dixit un premier ministre)

Signaler Répondre

avatar
youri69007 le 13/01/2016 à 08:43

culture : vous ne m apprenez rien mais ils viennent quand mme de Roumanie

Signaler Répondre

avatar
Moon69 le 13/01/2016 à 00:00

Et le squat à côté de l'hippodrome de Parilly ? Une dizaines de famille vivent dans cette maison abandonnée, une montagne d'ordure, de machines à laver et de ferrailles menace la route en direction de la porte des Alpes. Sinon quant aux solutions mises en oeuvre elles n'ont malheureusement qu'une infime chance de porter leurs fruits car les roms ont un mode de vie qu'ils ne souhaiteraient changer pour rien au monde, demandez aux roumains ce qu'ils en pensent, il y a quelques années ces mêmes roms étaient chez eux.

Signaler Répondre

avatar
tyty le 12/01/2016 à 23:47

Pffff qu'il retourne dans leur pays déjà qu'il y'a pas de taff en France pour nous c'est pas avec eux qu'on va avancer

Signaler Répondre

avatar
merci le 12/01/2016 à 21:49

Départ pour saint Genis les ollieres ... Ils seront super bien la bas ... Et les habitants la bas sont très très accueillant. Merci à eux de nous en débarrasser ... Merci ... Merci.

Signaler Répondre

avatar
A BIENTOT le 12/01/2016 à 21:47

Demandez à Mrs LeMaire de Lyon et le Préfet de les loger dans les pièces qui ne servent à rien en mairie et à la préfecture....... ou peut être les renvoyer en Roumanie.

Signaler Répondre

avatar
culture le 12/01/2016 à 21:46

@youri69007 Non les roms ne veut pas dire roumains !!! C'est un terme. Un peu de culture !!!

Signaler Répondre

avatar
la bonne blague le 12/01/2016 à 20:43

"25 obligations de quitter le territoire français ont été distribuées ce mercredi matin aux Roms qui se trouvaient en situation irrégulière"... aux dernières nouvelles ces derniers ont bien failli mourir de rire en apprenant ça.

Signaler Répondre

avatar
zeus le 12/01/2016 à 20:00

ils peuvent loger dans leurs grosses cylindrées de luxe

Signaler Répondre

avatar
histoire sans fin le 12/01/2016 à 19:36

Ils se réinstallent un peu partout autour... Pas de solution.

Signaler Répondre

avatar
franky le 12/01/2016 à 19:13

Aider plutot nos clochard ceux qui sont la depuis des annees dehors politique de gauche anti francais

Signaler Répondre

avatar
VLF le 12/01/2016 à 18:59

Qu'on nous dise combien nous devons accepter (loger, nourrir...) de réfugiés: 1 million, 10 millions, 100 millions . 150 millions veulent fuir l'Afrique nous dit-on et combien d'autres à l'Est ?
Alors quelle est la limite ?

Signaler Répondre

avatar
Le sloger dans le 1er arrondissement le 12/01/2016 à 18:49

Pourquoi ne pas loger les roms dans le 1er arrondissement dont la maire dégueule à qui veut l'entendre le vivre ensemble à longueur de journée.
Qu'elle mette en pratique son idéologie dans le secteur qui lui incombe.
Après quelques semaines, on l'écoutera avec attention.

Signaler Répondre

avatar
cathryn le 12/01/2016 à 18:43

Ils seront encore plus à la charge du pays, des communes... et d'autres viendront s'installer sur ces "champs de ruine".
Vive la France et son immobilisme et ses discours...

Signaler Répondre

avatar
youri69007 le 12/01/2016 à 18:34

En Roumanie

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 12/01/2016 à 18:03
kirileclown a écrit le 12/01/2016 à 17h49

toujours les mêmes qui paient, les français meurent en silence de misère et sont privés de tout les roms s'engraissent à nos frais , la solution les foutre dehors, le politiquement correct on en plus rien à foutre !!!!

C'est où "dehors" pour un Rom ?

Signaler Répondre

avatar
kirileclown le 12/01/2016 à 17:49

toujours les mêmes qui paient, les français meurent en silence de misère et sont privés de tout les roms s'engraissent à nos frais , la solution les foutre dehors, le politiquement correct on en plus rien à foutre !!!!

Signaler Répondre

avatar
Honnête citoyen le 12/01/2016 à 17:38

"Par ailleurs, 25 obligations de quitter le territoire français ont été distribuées ce mercredi matin aux Roms qui se trouvaient en situation irrégulière. Dans ce cadre, 4 personnes ont été placées en rétention et seront prochainement reconduites dans leur pays."

Et pourquoi pas 25 reconduites à la frontière?
Expliquez-moi svp.....

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.