François Devaux : "Pédophilie présumée : que le Vatican prenne le relais du diocèse de Lyon"

François Devaux : "Pédophilie présumée : que le Vatican prenne le relais du diocèse de Lyon"
François Devaux - LyonMag

François Devaux est l’invité de Ca Jazz à Lyon ce jeudi. Le président de l’association La Parole Libérée est revenu sur l’objectif des victimes présumées du père Preynat.

"Il faut libérer la parole parce qu’on touche à un sujet tabou". Ce sujet sensible, c’est la pédophilie dans l’Eglise. Entre 1970 et 1991, le père Preynat a participé à de nombreux camps scouts organisés depuis Sainte-Foy-lès-Lyon. Plusieurs enfants se sont plains d’attouchements de sa part. "On a eu la chance d’avoir su recréer un équilibre avec nos parents, notre famille pour porter cela. Tout le monde n’est pas dans ce cas-là", évoque François Devaux.

Après avoir prévenu ses parents à l’époque, puis le diocèse de Lyon, il recevra une lettre d’aveux du prêtre. "Des écrits affligeants".

"Dans la semaine, Preynat était parti de Sainte-Foy du jour au lendemain. On a tous repris nos vies".

Sauf qu’il y a deux mois, un enquêteur prend contact avec les parents de François Devaux, pour évoquer le cas de l’homme saint. "Il était doyen de Roanne jusqu’en août dernier, nommé par Philippe Barbarin en 2013. Il donnait des cours de catéchisme à des petits enfants. Je n’en ai pas dormi de la nuit".

Au final, le père avait été suspendu 6 mois, puis redirigé simplement vers la Loire. "Le risque potentiel (de nouveaux faits ndlr) en 25 ans… Je dis que c’est complètement inconscient. Il faut prendre la mesure de cette irresponsabilité", regrette François Devaux qui parle de "phénomène de conspiration" au diocèse de Lyon. Selon lui, plusieurs membres haut placés étaient au courant, notamment après des signalements en 1980, en 1991, en 2011.

"On ne réclame plus rien du diocèse. Il faut passer au cran du dessus, que le Vatican se déplace et prenne le relais. Parce que ces gens-là sont d’une irresponsabilité et d’une incompétence gravissimes".

Ca Jazz à Lyon est à retrouver tous les matins à 8h10 sur Jazz Radio 97.3 et en podcast sur LyonMag.com

7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
pat le 22/03/2016 à 10:39

sensibilisons nos jeunes prêtres pourquoi pas les autoriser d'avoir des épouses . Ainsi ils pouront éviter la pédophilie.

Signaler Répondre

avatar
pat le 22/03/2016 à 10:34

Cet acte est sadique alors il doit être mis en cellule et par la suite en prison.

Signaler Répondre

avatar
pfffffff le 03/02/2016 à 13:53

J'etais au collège La favorite , il etait notre curé pour les messes et il etait d'une intolérance dramatique ... ( en plus du reste .. )
Tout les élèves le detestaient ...

Signaler Répondre

avatar
Tessog le 22/01/2016 à 17:24

Dans le scoutisme mondial à quelque religion qu'il se rattache le rôle des clercs se limite à l’aumônerie, la confusion chef-aumônier est interdite et l'association est responsable. Les parents comme l'évêque ayant fait trop confiance à ce prêtre-chef; à eux aussi d'assumer.

Signaler Répondre

avatar
Brun de Meyzieux le 14/01/2016 à 14:35

ce fonctionnement est inhérent à la religion catholique , qui échappe à la justice . Après confession, tout est à nouveau permis . Les déclarations du chapelain de Barbarin n'ont donné aucune suite judiciaire !
Cela dure depuis longtemps , je l'ai connu dans les années 60 (et subi ) dans un établissement catho lyonnais . J'ai vu ces curés promus , écrire des livres pour adolescents sur l'amour ! Barbarin ne vient-il pas de tenir -il y a plus d'un an-une conférence sur l'amour sexuel ( Lyon Mag avait titré "Une blague" . Cet conférence s'est tenu Aux Lazaristes ! établissement ou enseigne le secrétaire fédéral PS à la culture !

Signaler Répondre

avatar
un brin de lucidité le 14/01/2016 à 09:31

Le terrorisme religieux prend des formes diverses. Dans le catholicisme, il est de nature sexuelle. Malheureusement le zèle avec lequel le clergé dissimule ces crimes les rends moins visibles et spectaculaires que les atrocités liées avec les autres fous de dieu style Daech. Je suis toujours étonné par l'inconscience des familles catholiques qui continuent à faire scolariser leur progéniture dans ces établissements opaques et archaïques. Ce qu'on ne voit pas n'existe pas....

Signaler Répondre

avatar
grace à dieu le 14/01/2016 à 09:30

Chut ...... tout va très bien

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.