Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Corentin Tolisso, symbole de la faillite lyonnaise durant le derby - LyonMag

Stérile, l’OL laisse le derby à Saint-Etienne

Corentin Tolisso, symbole de la faillite lyonnaise durant le derby - LyonMag

La semaine a été difficile pour l'OL, éliminé mercredi en coupe de la Ligue par le PSG (2-1) puis en s'inclinant dans le derby contre Saint-Etienne (1-0), dimanche au stade Geoffroy-Guichard au terme d'un match dominé de la tête et des épaules.

Ironie de l'histoire, c'est le Norvégien Alexander Soderlund, recruté au début du mercato hivernal pour compenser l'indisponibilité du Slovène Robert Beric, gravement blessé au match aller dans un choc avec Jordan Ferri, qui a donné un avantage décisif aux Verts. C'était aussi le premier match dans le Chaudron de l'ancien attaquant de Rosenborg et son premier but pour l'ASSE.
Les Stéphanois se rapprochent du coup du podium dont ils sont à deux points alors que l'Olympique Lyonnais végète encore à la 9e place à sept longueurs de Monaco, 2e.


Certes, Jean-Michel Aulas, qui doit bien justifier le bien fondé d'avoir évincé son entraîneur Hubert Fournier pour le remplacer par son adjoint Bruno Genesio, peut bien faire valoir la qualité de jeu retrouvée. Le fait est que l'équipe n'a gagné que deux modestes équipes, Limoges (5e division), en coupe de France, et Troyes, dernier de Ligue 1, mais est resté à quai face à de plus grosses cylindrées.


On notera aussi une nouvelle fois la faillite de Corentin Tolisso qui était passé à côté de son match, la saison dernière dans ce même stade Geoffroy-Guichard (défaite 3-0 de l'OL). Cette fois-ci, il est coupable d'avoir perdu le ballon sur le but de Soderlund.
Maxime Gonalons, qui était supposé n'être tout juste opérationnel contre Marseille le 24 janvier, était bien sur le terrain comme titulaire mais sa présence n'a rien changé alors que Mathieu Valbuena est entré en cours de jeu.


Bien sûr, Saint-Etienne n'a pas fait le poids dans le jeu avec une possession de 70% contre 30% en faveur des Lyonnais mais ceux-ci ont été incapables de marquer quand bien même le gardien stéphanois, Stéphane Ruffier a livré une grande performance.


Clairement, le talent était du côté de l'OL qui aurait dû gagner ce match et si les Verts peuvent être critiqués par le fait d'avoir surtout défendu, ils ont été contraints à cette situation tant les hommes de Genesio ont confisqué le ballon mais sans en faire grand chose en définitive.


Cette semaine, il ne faudra surtout pas se rater mercredi à Beauvais en 16e de finale de coupe de France, contre Chambly, un club de National (3e division) tombeur de Reims (4-1) au tour précédent.


Et il y a tout à craindre de la réception de Marseille dimanche au Parc OL. Si l'OM peine à domicile, les Marseillais ont encore gagné en déplacement dimanche à Caen (3-1). Ils sont très performants depuis trois mois sur terrain adverse.
Il sera temps fin janvier, après le match à Bastia, de tirer un premier bilan du changement d'entraîneur.

Pour l'heure, il est encore un peu tôt mais clairement, la pilule de cette défaite dans le derby et  surtout les conditions dans lesquelles elle a été concédée, est difficile à avaler.



Tags : ol | olympique lyonnais | derby |

Commentaires 6

Déposé le 19/01/2016 à 11h50  
Par sans souci Citer

@FOOTIX / ON ne retiendra que les 3 points de la victoire
bon , car un derby, ca ne se joue pas, ca se gagne...pour l'attaque lyonnaise, il reste le match à Limoges cette semaine . Oui FOOTIX, LES VERTS , ont un grand gardien ...... et encore une fois, TOLISSO commet une beauvue, pardon une bévue et permet à notre Norvégien de marquer..... dites à GENESIO que nos églises nous suffisent pour aller brûler des cierges : pas besoin d'aller à Fourvière

Déposé le 18/01/2016 à 22h42   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par NAPOPO Citer

Tolisso escroc !!!

Déposé le 18/01/2016 à 14h34   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par taxxxi69 Citer

Lemoine aurait du prendre un deuxieme carton suite a son agression sur Lacazette. Encore un penalty non siffler pour une vilaine faute sur ce meme Lacazette. A quand des arbitres etranger en France ??

Déposé le 18/01/2016 à 11h10  
Par footix Citer

sans souci a écrit le 18/01/2016 à 10h44

un avant centre, c'est une occasion, un but ............

et là c'est une occasion ratée de se taire si vous avez vu le match ^^

Déposé le 18/01/2016 à 10h44  
Par sans souci Citer

un avant centre, c'est une occasion, un but ............

Déposé le 18/01/2016 à 08h05  
Par Free France Citer

Tolisso en CFA c'est ton niveau et encore Genesio aura t il le courage de le faire ce fils a papa

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.