Bron : il se revendique de Daesh et menace d’incendier l’hôpital où sa mère est soignée

Bron : il se revendique de Daesh et menace d’incendier l’hôpital où sa mère est soignée
LyonMag

Soirée mouvementée dimanche dans l’enceinte d’un hôpital de Bron.

Alors que sa mère se rendait au sein de l’établissement pour recevoir des soins après un différend familial, un individu a été interpellé après avoir menacé de mort le personnel soignant.

Il ne s’est pas arrêté là puisqu’il a ensuite menacé d’incendier l’hôpital en question revendiquant également son appartenance à Daesh. Lors de son arrestation, l’homme était en possession d’une cocotte-minute contenant deux bouteilles d’alcool à brûler et du white spirit.

Les investigations se poursuivent.

30 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
forum le 20/01/2016 à 22:49
Laule a écrit le 20/01/2016 à 09h01

c'est le père "courage" fuyons !

Avis à "fuyons" : quand on est sérieux, loyal, honnête et courageux on ne quitte pas le navire.
Vous et tous ceux qui s'en vont sont des peureux, des lâches, des profiteurs.
Vous mériteriez d'être bannis à vie de la France et une fois ailleurs, surtout ne venez pas revendiquer votre nationalité française, vous n'en serez absolument plus dignes.
Honte à tous ces gros lâches et trouillards qui fuient, honte à eux et à leurs familles.

Signaler Répondre

avatar
oreilles bouchées le 20/01/2016 à 20:49

Vous êtes tous des mauvaises langues, il a juste dit qu'il était dans la "dèche", pas dans "daesh".

Signaler Répondre

avatar
fourmis le 20/01/2016 à 11:26

fuyons a mon avis si on l'aime encore notre France il n'y a que deux solutions se battre pour de bon pour redresser la barre du bateau pris en pleine tempete et qui est a deux doigts de sombrer pour toujours sans retour possible. soit vivre ailleurs en aimant sa patrie de loin pour eviter d'en arriver a tout detester de ce qu'on subit au quotidien. alors aux armes ou aux billets d'avion citoyens ?

Signaler Répondre

avatar
Laule le 20/01/2016 à 09:01
FUYONS ! a écrit le 19/01/2016 à 22h18

Bonne réflexion... effectivement je pense qu'il est trop tard, que notre pays est irrécupérable et je ne peux que conseiller à tous ceux qui le peuvent de quitter notre pays et de laisser entre eux ceux qui avaient des œillères avec leurs amis (amitié à sens unique, soit dit en passant....et dont les attentats de Charlie Hebdo et du 13 novembre en sont la cruelle illustration...)

J'exagère ? à bon ? pourtant chacun qui en avait les moyens à fui la banlieue (et oui ces comme ça que les ghettos se sont créés et non pas l'inverse comme l'avait lâchement déclaré M Valls), chacun qui en a les moyens évite l'école publique gangrenée... chacun s'auto censure pour ne pas froisser...
Mais bientôt quelques km ne suffiront plus.....

c'est le père "courage" fuyons !

Signaler Répondre

avatar
FUYONS ! le 19/01/2016 à 22:18
fourmis a écrit le 19/01/2016 à 13h18

il y a des gens bien qui bossent sont honnetes et triment malgre tout et ne peuvent pas vivre ailleurs que dans ces quartiers de non droit. pour eux et nous tous notre gouvernement doit faire du bon gros menage. nos vraies chances pour la France sont en train de plier bagages et dans plusieurs annees il ne restera que ceux qui ne peuvent pas partir faute de moyens ou qui avaient des oeilleres. alors on veut laisser quoi a nos enfants ?

Bonne réflexion... effectivement je pense qu'il est trop tard, que notre pays est irrécupérable et je ne peux que conseiller à tous ceux qui le peuvent de quitter notre pays et de laisser entre eux ceux qui avaient des œillères avec leurs amis (amitié à sens unique, soit dit en passant....et dont les attentats de Charlie Hebdo et du 13 novembre en sont la cruelle illustration...)

J'exagère ? à bon ? pourtant chacun qui en avait les moyens à fui la banlieue (et oui ces comme ça que les ghettos se sont créés et non pas l'inverse comme l'avait lâchement déclaré M Valls), chacun qui en a les moyens évite l'école publique gangrenée... chacun s'auto censure pour ne pas froisser...
Mais bientôt quelques km ne suffiront plus.....

Signaler Répondre

avatar
Tapeur le 19/01/2016 à 21:57

Rien ne sert de commenter ,cela ne fait que commencer.

Signaler Répondre

avatar
fourmis le 19/01/2016 à 13:18

il y a des gens bien qui bossent sont honnetes et triment malgre tout et ne peuvent pas vivre ailleurs que dans ces quartiers de non droit. pour eux et nous tous notre gouvernement doit faire du bon gros menage. nos vraies chances pour la France sont en train de plier bagages et dans plusieurs annees il ne restera que ceux qui ne peuvent pas partir faute de moyens ou qui avaient des oeilleres. alors on veut laisser quoi a nos enfants ?

Signaler Répondre

avatar
Roger le 19/01/2016 à 13:10

L'immigration, une chance pour la France...

Français, ouvrez les yeux !

Signaler Répondre

avatar
Petit coeur le 19/01/2016 à 09:05
antifa a écrit le 18/01/2016 à 17h33

vous avez voulu le capitalisme qui favorise la pauvreté (le plus souvent concentrée dans certains secteurs ce qui ne manque jamais de mal finir), laisse les gens sur le bas coté, ne se soucie pas de la santé mentale des plus fragiles.
Et bien vous récoltez ce que vous avez semé.

Mes parents sont des ouvriers. Je n'ai pas l'impression qu'ils aient voulu le capitalisme comme vous dites et qu'ils aient profité de quiconque contrairement à vos amis qui sont bien contents de jouir de la société d'accueil et du fruit du labeur de la classe prolétaire. Cela ne leur est d'ailleurs jamais venu d'agresser ou de nuire à leur voisin ou à leur entourage. Un homme modeste ne passe pas son temps à vouloir détruire son environnement, encore plus lorsque ce dernier profite principalement aux pauvres et aux malheureux (vouloir incendier un hôpital, caillasser les pompiers qui viennent en aide aux gens en détresse et j'en passe). Les gens pauvres et malheureux ne sont pas dans la prédation. L'individu que vous soutenez, oui. Et par la même occasion, vous aussi de part votre soutien.
A l'inverse, en défendant ces gens là, comme le fait si bien votre allié le MEDEF, vous êtes l'idiot utile du Capital. Contrairement à vous, je ne les considère pas comme des victimes mais plutôt comme des bénéficiaires du Capitalisme contrairement à mes parents, qui eux, n'ont rien gagné du tout, mis à part le fait d'avoir été exploité pendant toute leur vie.

Signaler Répondre

avatar
bebert le 18/01/2016 à 23:40

C'est vraiment tous des tarés ces fous de Dieu ! Il faut les virer d'urgence !!

Signaler Répondre

avatar
yann compan le 18/01/2016 à 22:42

Rien. Voir avec Bron , ça suffit de ternir l image de notre commune !

Signaler Répondre

avatar
KIM IL SUNG le 18/01/2016 à 22:28
antifa a écrit le 18/01/2016 à 17h33

vous avez voulu le capitalisme qui favorise la pauvreté (le plus souvent concentrée dans certains secteurs ce qui ne manque jamais de mal finir), laisse les gens sur le bas coté, ne se soucie pas de la santé mentale des plus fragiles.
Et bien vous récoltez ce que vous avez semé.

Bien parlé ! Vive la corée du nord où il fait bon vivre et tant pis pour les coréens du Sud qui ont voulu le capitalisme qui favorise la pauvreté !!!...

Et je ne parle même pas des pays capitalistes comme la Syrie (parti Baas socialiste), l'irak, (Baas également) la Lybie, la Tunisie (Destour puis rcd) , l'Algérie (FLN), Bosnie et kosovo (yougoslavie socialiste), tchétchénie, et j'en passe qui tous avaient des gouvernements Capitalistes Ultra libéraux qui les ont mené à la faillite et fournissent des combattants à Daesh !!!!

Signaler Répondre

avatar
antifa le 18/01/2016 à 20:43
NAPO a écrit le 18/01/2016 à 18h07

antifa a écrit : "" vous avez voulu le capitalisme qui favorise la pauvreté (le plus souvent concentrée dans certains secteurs ce qui ne manque jamais de mal finir), laisse les gens sur le bas coté, ne se soucie pas de la santé mentale des plus fragiles.
Et bien vous récoltez ce que vous avez semé."""

On s'en fout, on n'habite pas dans ces quartiers

vous mentez, vous postez des commentaires a chaque fait divers qui pourrait être lié a ces quartiers, donc vous ne vous en foutez pas et vous mentez, comme tous les gens de votre bord politique

Signaler Répondre

avatar
NAPO le 18/01/2016 à 18:07

antifa a écrit : "" vous avez voulu le capitalisme qui favorise la pauvreté (le plus souvent concentrée dans certains secteurs ce qui ne manque jamais de mal finir), laisse les gens sur le bas coté, ne se soucie pas de la santé mentale des plus fragiles.
Et bien vous récoltez ce que vous avez semé."""

On s'en fout, on n'habite pas dans ces quartiers

Signaler Répondre

avatar
antifa le 18/01/2016 à 17:59
Incompréhension a écrit le 18/01/2016 à 11h47

C'est incroyable que les autochtones se sentent contraints d'appeler les forces de l'ordre pour des individus qui comme des millions d'autres personnes dans le monde se réclament d'une religion de paix et d'amour.

alors on essaie d'endoctriner les gens pour les emmener vers la haine des musulmans?

Signaler Répondre

avatar
jirel le 18/01/2016 à 17:50

comment s'appelait ce charmant jeune homme ? assez inhabituel de venir à l'hôpital avec alcool à brûler et acide, non ? pas un mot dans l'article sur le personnel de l'hôpital ? je les plains de subir ces sortes d'individus qui bien sûr seront relâchés de suite.

Signaler Répondre

avatar
Princesse Raiponce le 18/01/2016 à 17:40
Ali Diaw a écrit le 18/01/2016 à 13h53

Et vous, quels sont donc les éléments en votre possession pour affirmer que vos interlocuteurs ont torts ?

Tous les éléments mis à disposition du public (presse notamment) ne mentionnent pas de caractère raciste.

Posez donc la question à votre ami "Incompréhension", pour savoir comment il obtenu l'identité des victimes ?

Signaler Répondre

avatar
Fil le 18/01/2016 à 17:36

Petite cloche,ferais mieux de s'instruire ,en allant sur le net, "armes silencieuse pour guerre tranquille " elle comprendra peut être qui est derrière ce complot. Ils s'en frottent les mains,le pire c'est qu'ils n'ont pas tout à fait tort,puisque ça marche.

Signaler Répondre

avatar
antifa le 18/01/2016 à 17:33
adroite a écrit le 18/01/2016 à 12h35

pas d'amalgame !

vous avez voulu le capitalisme qui favorise la pauvreté (le plus souvent concentrée dans certains secteurs ce qui ne manque jamais de mal finir), laisse les gens sur le bas coté, ne se soucie pas de la santé mentale des plus fragiles.
Et bien vous récoltez ce que vous avez semé.

Signaler Répondre

avatar
Zeus le 18/01/2016 à 17:29
adroite a écrit le 18/01/2016 à 12h35

pas d'amalgame !

Que voulez vous dire ?

Signaler Répondre

avatar
Petite cloche. le 18/01/2016 à 14:05

Qui vous dit qu'il ne s'agit pas d'un coup monté par l'extrême droite ? Nouveau complot fasciste, c'est tout !
No Pasaran !

Signaler Répondre

avatar
Ali Diaw le 18/01/2016 à 13:53
Princesse Raiponce a écrit le 18/01/2016 à 11h52

Vous avez des éléments qui ne figurent pas dans l'article pour tirer ces conclusions.

Le plus simple est donc que vous vous chargiez de l'enquête en lien avec les forces de police ?

Et vous, quels sont donc les éléments en votre possession pour affirmer que vos interlocuteurs ont torts ?

Signaler Répondre

avatar
Inspecteur Gadget... le 18/01/2016 à 13:40
Princesse Raiponce a écrit le 18/01/2016 à 11h52

Vous avez des éléments qui ne figurent pas dans l'article pour tirer ces conclusions.

Le plus simple est donc que vous vous chargiez de l'enquête en lien avec les forces de police ?

La princesse a ses vapeurs?
Clamer son appartenance à DAESH ne vous suffit pas?

Signaler Répondre

avatar
adroite le 18/01/2016 à 12:35

pas d'amalgame !

Signaler Répondre

avatar
glandu le 18/01/2016 à 12:24
Princess Raiponce a écrit le 18/01/2016 à 12h15

oui supprimons les libertés et devenons un état totalitaire,certainement que ça fera peur à Daech :))

Le fait de cerner ces personnages les angoisse et les stresse.
L'etat d'urgence pendant 5 ans va permettre d'en neutraliser le maximum.

Signaler Répondre

avatar
Princess Raiponce le 18/01/2016 à 12:15
un brin de liberté a écrit le 18/01/2016 à 11h55

Et n'oublie pas, nous vivons un état d'urgence actuellement. Je me demande quand l'armée va effectuer des fouilles dans tous ces quartiers de non-droit.
Le détail croustillant d'une cocotte-minute remplie de white spirit fait froid dans le dos. Je préfère qu'on suspend nos libertés pour pouvoir mieux traquer ces psychopathes de Daech qui vivent tranquillement parmi nous, dans l'attente d'un moment propice pour nous frapper de nouveau.

oui supprimons les libertés et devenons un état totalitaire,certainement que ça fera peur à Daech :))

Signaler Répondre

avatar
Excellent ! le 18/01/2016 à 12:10
Incompréhension a écrit le 18/01/2016 à 11h47

C'est incroyable que les autochtones se sentent contraints d'appeler les forces de l'ordre pour des individus qui comme des millions d'autres personnes dans le monde se réclament d'une religion de paix et d'amour.

Excellent !! ptdr

Signaler Répondre

avatar
un brin de liberté le 18/01/2016 à 11:55
Incompréhension a écrit le 18/01/2016 à 11h47

C'est incroyable que les autochtones se sentent contraints d'appeler les forces de l'ordre pour des individus qui comme des millions d'autres personnes dans le monde se réclament d'une religion de paix et d'amour.

Et n'oublie pas, nous vivons un état d'urgence actuellement. Je me demande quand l'armée va effectuer des fouilles dans tous ces quartiers de non-droit.
Le détail croustillant d'une cocotte-minute remplie de white spirit fait froid dans le dos. Je préfère qu'on suspend nos libertés pour pouvoir mieux traquer ces psychopathes de Daech qui vivent tranquillement parmi nous, dans l'attente d'un moment propice pour nous frapper de nouveau.

Signaler Répondre

avatar
Princesse Raiponce le 18/01/2016 à 11:52
Incompréhension a écrit le 18/01/2016 à 11h47

C'est incroyable que les autochtones se sentent contraints d'appeler les forces de l'ordre pour des individus qui comme des millions d'autres personnes dans le monde se réclament d'une religion de paix et d'amour.

Vous avez des éléments qui ne figurent pas dans l'article pour tirer ces conclusions.

Le plus simple est donc que vous vous chargiez de l'enquête en lien avec les forces de police ?

Signaler Répondre

avatar
Incompréhension le 18/01/2016 à 11:47

C'est incroyable que les autochtones se sentent contraints d'appeler les forces de l'ordre pour des individus qui comme des millions d'autres personnes dans le monde se réclament d'une religion de paix et d'amour.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.