Apologie du terrorisme et mails menaçants : le procès de la prof stagiaire renvoyé au 1er juin

Apologie du terrorisme et mails menaçants : le procès de la prof stagiaire renvoyé au 1er juin
photo d'illustration - Lyonmag.com

Le procès de la professeur-stagiaire accusée d’avoir envoyé des mails menaçants les élèves catholiques tout en faisant l’apologie du terrorisme a été renvoyé au 1er juin prochain.

Car la prévenue, une jeune femme de 24 ans, ne s’est pas présentée à l’audience. Elle aurait fait une tentative de suicide. Une expertise psychiatrique a donc été ordonnée par le tribunal correctionnel de Lyon.

Perturbée psychologiquement, cette membre de l’Ecole Supérieure du Professorat et de l’Enseignement de Lyon, elle-même chrétienne, aurait agi pour attirer l’attention sur les pressions subies par les catholiques en France, après avoir connu des difficultés avec sa classe depuis la rentrée. Les enquêteurs avaient fini par remonter jusqu’à elle, via l’adresse IP de l’ordinateur qu’elle utilisait.  

Interpellée mi-janvier, elle est depuis placée sous contrôle judiciaire. Cette mesure a été maintenue jusqu’à son nouveau procès.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.