Apologie du terrorisme à la gare de la Part-Dieu : l’audience renvoyée au 11 octobre

Apologie du terrorisme à la gare de la Part-Dieu : l’audience renvoyée au 11 octobre
Photo d'illustration - LyonMag

Une expertise psychiatrique a été ordonnée.

Un homme de 48 ans devait être jugé ce mardi en comparution immédiate pour ces faits remontant à dimanche en début de soirée dans le hall de la gare de la Part-Dieu dans le 3e arrondissement.

Alors que la gare était évacuée suite au signalement de deux colis suspects, l’individu avait fait l’apologie du terrorisme à des militaires de la force Sentinelle en souhaitant que les colis en question explosent. Originaire de Saône-et-Loire, il avait déclaré en garde à vue ne se souvenir de rien.

Déjà connu des services de police, le quadragénaire sera finalement jugé le 11 octobre dans l’attente de l’expertise ordonnée en raison de son suivi psychiatrique depuis avril dernier en raison de son addiction au cannabis. Il a été placé en détention provisoire dans l’attente de cette nouvelle audience.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
RASLEBOL69-2 le 04/09/2019 à 15:28

et allé, une expertise psychiatrique, les juges, greffiers etc pour la comparution immédiate, les juges, greffiers etc pour la future audience du 11 octobre..
On en est a combien ? 10000 euros facile pour ce mec qu'il suffisait de mettre en prison et lui faire nettoyer les routes et autres forets..

Signaler Répondre

avatar
comme d hab le 04/09/2019 à 10:39

la bonne excuse du cannabis!!!!!

vous n en n avez pas marre de ca!!!!!!???????

ce type est un malade, et sa place n est pas parmis nous, mais isolé derriere les murs d'un HP et dans une camisole (chimique et/ou physique)

au fait, la LICRA a porté plainte?

Signaler Répondre

avatar
"J'me souviens pus" le 04/09/2019 à 07:13

J'hallucine, pourtant je ne fume ni cannabis, ni tabac !

Le coup de la mémoire qui flanche, c'est super pour éviter d'assumer ses "dérives" (pour ne pas dire "ses c....... s")!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.