Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo d'illustration - LyonMag

OL-Guingamp : le Grand Stade comme tremplin vers la 2e place

Photo d'illustration - LyonMag

L'Olympique Lyonnais, qui reçoit Guingamp ce dimanche (21h) peut miser sur l'effet de son Parc OL où il est invaincu en cinq rencontres pour viser la 2e place de la Ligue 1.

A Décines, les hommes de Bruno Genesio se sont déjà imposés quatre fois sur cinq dont une sur le PSG il y a huit jours prenant un total de 13 points sur 15. Il avaient autant remporté de rencontres à Gerland sur neuf rencontres.

 

"Il est difficile de tout quantifier et notamment l'ambiance de ce stade sur les résultats. Nous avons surtout retrouvé certaines vertus collectives pour remporter des matches. Tout est lié", estime Genesio.

 

Mais le changement de stade qui ailleurs a pu constituer un handicap au niveau de l'adaptation aux lieux s'est au contraire transformé en catalyseur à Lyon qui veut garder cette deuxième place en ligne de mire avec la qualification directe pour la Ligue des Champions qui va avec. Elle est quasiment indispensable pour rentabiliser l'enceinte.

 

Et si Monaco compte encore neuf points d'avance avec un match de plus, il pourrait n'en rester que six si l'OL venait à gagner contre l'En-Avant, soit le même écart qu'à la trêve à la différence que les Lyonnais étaient sur le podium avant les rencontres de samedi soir contre 9e fin décembre. Les Monégasques ont été accrochés vendredi à Caen (2-2). Ils devront jouer au Parc des Princes contre le Paris Saint-Germain dans deux semaines pour la 31e journée et ils viendront au Parc OL pour la 37e. Si l'écart s'est encore resserré, cela pourrait donner une finale pour la 2e place. De quoi encore motiver un peu plus les Lyonnais qui doivent assumer le nouveau statut qu'ils se sont donnés après avoir été la première équipe française à faire tomber le Paris Saint-Germain.

 

"On fait fausse route si on pense qu'il suffit d'enfiler le maillot de l'Olympique Lyonnais et d'entrer au Parc OL pour gagner mais je n'ai pas ressenti cela cette semaine à l'entraînement", souligne l'entraîneur. "Mais il y a aussi un adversaire qui vient pour gagner", prévient-il aussi alors que l'En-Avant joue pour éviter la relégation.

 


Pour cette rencontre, Bruno Genesio sera privé de Ferri, suspendu, de Valbuena, Tolisso, blessés alors que Fekir poursuit sa reprise pour être prêt le 9 avril en vue du déplacement à Montpellier. Il récupère Jallet, Grenier et Umtiti suspendus contre Paris. L'équipe présentera encore des arguments pour continuer sa marche en avant.



Tags : olympique lyonnais | Bruno Génésio | Parc OL |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.