Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Succès pour le printemps de Lyon Mag

Plus de 300 personnes se sont retrouvées jeudi soir à la Cité Internationale sur la terrasse du 33 pour fêter le ”Printemps de Lyon Mag”. Un joli succès malgré la pluie.

De nombreuses personnalités s’étaient également “mouillées” pour venir soutenir notre magazine dans son combat contre Christian Latouche, le pdg de Fiducial, qui tente depuis six mois de “rafler” Lyon Mag.
Parmi elles, de nombreux politiques en majorité de gauche. Avec en tête Gérard Collomb et de nombreux adjoints : Gilles Buna, Thierry Philip, Sabiha Ahmine, Etienne Tête, Najat Belkacem, Kamel Sanhadji... Des vice-présidents de la communauté urbaine comme Jean-Yves Sécheresse, Gérard Claisse, Roland Crimier, le maire du 9e Alain Giordano. Mais également une forte délégation du Modem avec en tête Eric Lafond, Anne Pellet. Et des députés comme le PS Pierre-Alain Muet ou l’UMP Philippe Cochet. De nombreux avocats étaient également présents, notamment ceux de Lyon Mag, Mes Dumoulin, Stouls Banbanaste, Bontems ainsi que Mes Lalliard, Andres, Lanneyrie, Bohé... A signaler également de nombreux chefs d’entreprise comme Denys Sournac (Médicréa), Jean-Christophe Laroze (Cardinal); Sophie Defforey (Aquasourça), Jean-Baptiste Descroix-Vernier (Rentabiliweb), Dominique Vinay (Mat’Electrique), Pierre Nallet (Pierre Nallet Développement), Pascal Parent (Alliade), Philippe Sauze (Electronic Arts), Gaétane Hazeran (Action’Elles), Elisabeth Delanoue (Serf) mais aussi l’ancien pdg du Progrès Christian Coustal, Christian Terras, rédacteur en chef de Golias, Gabriel Guedj patron de l’agence Magazine...

Kahn : "Un combat exemplaire"
Invité d’honneur de cette soirée : Jean-François Kahn, le fondateur de Marianne, que Philippe Brunet-Lecomte, le patron de Lyon Mag, a présenté en quelques mots en racontant qu’il l’avait rencontré il y a 25 ans au cours d’une réunion de lancement de l’Evénement du Jeudi et qu’il l’avait incité alors qu’il était jeune journaliste, à s’attaquer au “formidable chantier” de la presse en province pour défendre son indépendance mais aussi le pluralisme. Jean-François Kahn lui a répondu chaleureusement en insistant sur “le combat exemplaire” de Lyon Mag. “Il est important que vous gagniez parce qu’aujourd’hui, tout le monde vous regarde. Et votre défaite serait une grave défaite pour l’indépendance de la presse”. Jean-François Kahn a également insisté sur la concentration dans la presse, notamment en région où dominent quelques grands groupes. Et il a dénoncé avec vigueur les financiers qui ont pris aujourd’hui le contrôle des médias pour en faire “des instruments de pouvoir” au service de leurs intérêts. Un discours très applaudi. Plusieurs lecteurs de Lyon Mag ont alors pris la parole. Alors que la pétition de Lyon Mag recueillait plusieurs centaines de signatures.

La soirée s’est prolongée autour d’une verre. Une discussion animée où une idée dominait : lancer un nouveau magazine après avoir fait exploser Lyon Mag “pour ne laisser à Christian Latouche qu’un cadavre” expliquera même un adjoint au maire de Lyon. Alors qu’un avocat estimait que tout dépendrait de la justice lyonnaise : “Si les décisions qui doivent intervenir d’ici l’été ne sont pas équitables, il faudra alors lancer ce plan B“. Plusieurs chefs d’entreprise ont également proposé spontanément au cours de cette soirée de participer financièrement à cette relance. A méditer dans les semaines qui viennent alors que déjà jeudi soir, on commençait à suggérer quelques idées de nom pour ce futur magazine.

Voir l'intervention de Jean-François Kahn
Voir une vidéo de la fête



Tags : latouche | lyon mag |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.