Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

DR

Le constructeur lyonnais Maïa cède sa filiale éolienne à Engie

DR

Le groupe lyonnais spécialisé dans la construction de projets d’énergie vient de céder le restant de ses parts au géant énergétique Engie. L’ex-GDF Suez qui possédait déjà 49 % de la filiale Maïa Eolis depuis 2006, détient maintenant l’intégralité de la société qui emploie 76 salariés.

Maïa Eolis gère actuellement 21 fermes éoliennes totalisant 246 MW, principalement dans les Hauts-de-France (Nord-Pas-de-Calais-Picardie) et en Alsace-Champagne-Lorraine. Engie se place donc maintenant comme numéro 1 de l'éolien en France avec une capacité installée de 1 533 MW. Le groupe présidé par Gérard Mestrallet détient également 49,97 % du capital de la Compagnie Nationale du Rhône à Lyon.

 

Maïa compte au total 230 collaborateurs dont 76 salariés, ingénieurs et techniciens de l'entité reprise, sont concernés par cette opération. Le groupe a annoncé vouloir poursuivre son développement dans les domaines de l’immobilier et des infrastructures.

 

Quant au président Christophe Gruy, il pense déjà à l’avenir avec un projet lyonnais prévu pour l'automne : l'ouverture de son premier hôtel, de luxe, sur la colline de Fourvière.



Tags : engie | eolienne | maïa |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.