Des cellules d’écoute pour les victimes de pédophilie créées dans tous les diocèses

Des cellules d’écoute pour les victimes de pédophilie créées dans tous les diocèses
photo d'illustration - Lyonmag.com

L’Eglise catholique s’engage à faire "toute la lumière" sur tous les cas de pédophilie, "même anciens". L’annonce a été faite ce mardi par le président de la Conférence des évêques de France.

 

 

Georges Pontier a annoncé une série de mesures pour mieux lutter contre la pédophilie dans l’Eglise, après la révélation de l’affaire Preynat à Lyon.

Des cellules d’écoutes seront créées dans tous les diocèses de France. Les victimes de pédophilie pourront entrer en contact avec ces cellules via un site internet spécialement mis en place.

Une "commission nationale indépendante" composée d’experts (médecins, psychologues...) sera également instaurée, et présidée par un laïc.

21 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Delaire le 15/04/2016 à 22:48
charlie a écrit le 15/04/2016 à 19h12

Rhooo, la gauche a eu des ministres amateurs d'enfants ! Et vous pensez qu'elle allait dénoncer un candidat... Enfin !

Vous parlez beaucoup mais vous ne démontrez rien du tout

Signaler Répondre

avatar
charlie le 15/04/2016 à 19:12
Chabada bada a écrit le 15/04/2016 à 09h39

Il faut avoir des preuves avant d'accuser c'est un principe de base pour la justice.

A moins bien sur, et comme vous le citez, vous soyez nostalgique de Vichy?

Rhooo, la gauche a eu des ministres amateurs d'enfants ! Et vous pensez qu'elle allait dénoncer un candidat... Enfin !

Signaler Répondre

avatar
Martine. le 15/04/2016 à 13:36
oui! a écrit le 15/04/2016 à 10h33

c'est quand la démission de barbarin ?

Pour cela il faut un minimum de conscience et un peu d'honneur, hors s'il avait ne serait ce que l'un des deux, il n'aurait pas pu laisser sous silence des viols sur mineurs dans son diocèse...

Signaler Répondre

avatar
oui! le 15/04/2016 à 10:33

c'est quand la démission de barbarin ?

Signaler Répondre

avatar
Chabada bada le 15/04/2016 à 09:39
charlie a écrit le 14/04/2016 à 19h14

"Pouvez vous nous démontrer que les ministres de tutelle étaient au courant et n'ont fait ? Et si c'est le cas je vous invite à prévenir immédiatement la justice."
Rhooo, la remarque du capo de gauche ! Ça, c'est l'esprit Vichy.

Il faut avoir des preuves avant d'accuser c'est un principe de base pour la justice.

A moins bien sur, et comme vous le citez, vous soyez nostalgique de Vichy?

Signaler Répondre

avatar
charlie le 14/04/2016 à 19:14
ouin ouin a écrit le 14/04/2016 à 14h28

Pouvez vous nous démontrer que les ministres de tutelle étaient au courant et n'ont fait?

Et si c'est le cas je vous invite à prévenir immédiatement la justice.

Parce que concernant barbare 1 il y a déjà plusieurs plaintes de déposées.

"Pouvez vous nous démontrer que les ministres de tutelle étaient au courant et n'ont fait ? Et si c'est le cas je vous invite à prévenir immédiatement la justice."
Rhooo, la remarque du capo de gauche ! Ça, c'est l'esprit Vichy.

Signaler Répondre

avatar
CQFD. le 14/04/2016 à 18:05
Plume a écrit le 14/04/2016 à 16h10

Vos références historiques n'illustrent en rien le débat actuel. Quelle rapport entre les héros de la première guerre mondiale et la pédophilie dans le diocèse de Lyon ?

Quand à votre idée d'une "justice à l’américaine", elle n'est pas terrible non plus. La seule chose qui compte dans l'accusation à l'encontre de Philippe Barbarin, c'est l'article 434.1 du code pénal :

" Le fait, pour quiconque ayant connaissance d'un crime dont il est encore possible de prévenir ou de limiter les effets, ou dont les auteurs sont susceptibles de commettre de nouveaux crimes qui pourraient être empêchés, de ne pas en informer les autorités judiciaires ou administratives est puni de trois ans d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amende."

Du coup, je vous retourne votre conseil, je crois qu'il faut cesser de s'emballer sans réfléchir...

Gentil commentaire Plume, mais les faits sont là, la hiérarchie catholique n'a que faire du code pénal, elle se prononce juste contre l'égalité dans le code civil et la liberté de chacune à disposer de son corps, pour le reste leur recueil de rumeurs passe bien au dessus des lois.

Signaler Répondre

avatar
Plume le 14/04/2016 à 16:10
Jean Neymil a écrit le 14/04/2016 à 10h26

Ces affaires de pédophilies sont des horreurs qui doivent être punies sévèrement.

Quand un prof ou un directeur d'école est pris en flagrant délit on ne demande pas la tête du ministre de tutelle, alors pourquoi demander la tête du Primat des Gaules qui est un ministre lui aussi ?

En punissant les responsables de ces actes odieux, doit-on aussi punir tous les croyants ?

Tous les prêtres catholiques sont traînés dans la boue si la pédophilie est ignoble, ces procès d'intention le sont tout autant !

Les procédés de justice à l'américaine où n'importe qui peut porter plainte pour n'importe quoi arrivent sur le sol de notre bonne vieille France.

S'est-on plaints contre le Vatican quand tant de religieux et religieuses ont donné leur sang et quelque fois leurs vies au service de nos militaires dans les conflits mondiaux ?

Historien, je viens de recenser pour 1914-1921, les religieux(es) aumôniers catholiques de la Marine (où Marins qui sont devenus religieux à l'issue du conflit de 14-18). 57 religieux sont devenus des héros souvent silencieux. Et là, personne pour en parler...

Les Religieux dans les conflits étaient de milliers. Ils sont loin d'être tous des pourris ! Des "bons pères de famille" sont quelques fois condamnés par la justice pour des faits de pédophilie et quelque fois même sur leurs enfants. Cela fait-il de tous les "pères de famille" des pédophiles en puissance ?

Je crois qu'il faut cesser de s'emballer sans réfléchir...

Vos références historiques n'illustrent en rien le débat actuel. Quelle rapport entre les héros de la première guerre mondiale et la pédophilie dans le diocèse de Lyon ?

Quand à votre idée d'une "justice à l’américaine", elle n'est pas terrible non plus. La seule chose qui compte dans l'accusation à l'encontre de Philippe Barbarin, c'est l'article 434.1 du code pénal :

" Le fait, pour quiconque ayant connaissance d'un crime dont il est encore possible de prévenir ou de limiter les effets, ou dont les auteurs sont susceptibles de commettre de nouveaux crimes qui pourraient être empêchés, de ne pas en informer les autorités judiciaires ou administratives est puni de trois ans d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amende."

Du coup, je vous retourne votre conseil, je crois qu'il faut cesser de s'emballer sans réfléchir...

Signaler Répondre

avatar
ouin ouin le 14/04/2016 à 14:28
Jean Neymil a écrit le 14/04/2016 à 10h26

Ces affaires de pédophilies sont des horreurs qui doivent être punies sévèrement.

Quand un prof ou un directeur d'école est pris en flagrant délit on ne demande pas la tête du ministre de tutelle, alors pourquoi demander la tête du Primat des Gaules qui est un ministre lui aussi ?

En punissant les responsables de ces actes odieux, doit-on aussi punir tous les croyants ?

Tous les prêtres catholiques sont traînés dans la boue si la pédophilie est ignoble, ces procès d'intention le sont tout autant !

Les procédés de justice à l'américaine où n'importe qui peut porter plainte pour n'importe quoi arrivent sur le sol de notre bonne vieille France.

S'est-on plaints contre le Vatican quand tant de religieux et religieuses ont donné leur sang et quelque fois leurs vies au service de nos militaires dans les conflits mondiaux ?

Historien, je viens de recenser pour 1914-1921, les religieux(es) aumôniers catholiques de la Marine (où Marins qui sont devenus religieux à l'issue du conflit de 14-18). 57 religieux sont devenus des héros souvent silencieux. Et là, personne pour en parler...

Les Religieux dans les conflits étaient de milliers. Ils sont loin d'être tous des pourris ! Des "bons pères de famille" sont quelques fois condamnés par la justice pour des faits de pédophilie et quelque fois même sur leurs enfants. Cela fait-il de tous les "pères de famille" des pédophiles en puissance ?

Je crois qu'il faut cesser de s'emballer sans réfléchir...

Pouvez vous nous démontrer que les ministres de tutelle étaient au courant et n'ont fait?

Et si c'est le cas je vous invite à prévenir immédiatement la justice.

Parce que concernant barbare 1 il y a déjà plusieurs plaintes de déposées.

Signaler Répondre

avatar
faux le 14/04/2016 à 11:58
Jean Neymil a écrit le 14/04/2016 à 10h26

Ces affaires de pédophilies sont des horreurs qui doivent être punies sévèrement.

Quand un prof ou un directeur d'école est pris en flagrant délit on ne demande pas la tête du ministre de tutelle, alors pourquoi demander la tête du Primat des Gaules qui est un ministre lui aussi ?

En punissant les responsables de ces actes odieux, doit-on aussi punir tous les croyants ?

Tous les prêtres catholiques sont traînés dans la boue si la pédophilie est ignoble, ces procès d'intention le sont tout autant !

Les procédés de justice à l'américaine où n'importe qui peut porter plainte pour n'importe quoi arrivent sur le sol de notre bonne vieille France.

S'est-on plaints contre le Vatican quand tant de religieux et religieuses ont donné leur sang et quelque fois leurs vies au service de nos militaires dans les conflits mondiaux ?

Historien, je viens de recenser pour 1914-1921, les religieux(es) aumôniers catholiques de la Marine (où Marins qui sont devenus religieux à l'issue du conflit de 14-18). 57 religieux sont devenus des héros souvent silencieux. Et là, personne pour en parler...

Les Religieux dans les conflits étaient de milliers. Ils sont loin d'être tous des pourris ! Des "bons pères de famille" sont quelques fois condamnés par la justice pour des faits de pédophilie et quelque fois même sur leurs enfants. Cela fait-il de tous les "pères de famille" des pédophiles en puissance ?

Je crois qu'il faut cesser de s'emballer sans réfléchir...

Ca commençait bien, vous dénonciez la pédophilie.

Puis ça se gâte avec vos jérémiades et autres discours destinés à se voiler la face !

Ces personnes n'ont pas d'excuses, pas plus que Barbarin n'en a de ne pas les avoir dénoncées.

Restez honnête et respectueux des victimes, vous ne faites pas honneur à l'église.

Signaler Répondre

avatar
Jean Neymil le 14/04/2016 à 10:26

Ces affaires de pédophilies sont des horreurs qui doivent être punies sévèrement.

Quand un prof ou un directeur d'école est pris en flagrant délit on ne demande pas la tête du ministre de tutelle, alors pourquoi demander la tête du Primat des Gaules qui est un ministre lui aussi ?

En punissant les responsables de ces actes odieux, doit-on aussi punir tous les croyants ?

Tous les prêtres catholiques sont traînés dans la boue si la pédophilie est ignoble, ces procès d'intention le sont tout autant !

Les procédés de justice à l'américaine où n'importe qui peut porter plainte pour n'importe quoi arrivent sur le sol de notre bonne vieille France.

S'est-on plaints contre le Vatican quand tant de religieux et religieuses ont donné leur sang et quelque fois leurs vies au service de nos militaires dans les conflits mondiaux ?

Historien, je viens de recenser pour 1914-1921, les religieux(es) aumôniers catholiques de la Marine (où Marins qui sont devenus religieux à l'issue du conflit de 14-18). 57 religieux sont devenus des héros souvent silencieux. Et là, personne pour en parler...

Les Religieux dans les conflits étaient de milliers. Ils sont loin d'être tous des pourris ! Des "bons pères de famille" sont quelques fois condamnés par la justice pour des faits de pédophilie et quelque fois même sur leurs enfants. Cela fait-il de tous les "pères de famille" des pédophiles en puissance ?

Je crois qu'il faut cesser de s'emballer sans réfléchir...

Signaler Répondre

avatar
Alf le 13/04/2016 à 20:27
AH AH a écrit le 13/04/2016 à 15h23

On attend toujours que les catholiques se désolidarisent de ces pratiques !!!

C'est malheureusement tout le contraire à croire qu'ils souhaiteraient que les mêmes tragédies arrive à leur progéniture.

Signaler Répondre

avatar
y comprennent rien à rien le 13/04/2016 à 16:19
lol a écrit le 13/04/2016 à 15h37

une manif pour tous en vue ?

Vous faites fausse rut, la manip pour tous ne lutte que contre les méchants homosexuels, et elle n'a pas vocation à combattre les gentils prêtres violeurs d'enfants.

Signaler Répondre

avatar
lol le 13/04/2016 à 15:37
AH AH a écrit le 13/04/2016 à 15h23

On attend toujours que les catholiques se désolidarisent de ces pratiques !!!

une manif pour tous en vue ?

Signaler Répondre

avatar
AH AH le 13/04/2016 à 15:23

On attend toujours que les catholiques se désolidarisent de ces pratiques !!!

Signaler Répondre

avatar
CQFD. le 13/04/2016 à 12:12

Pourquoi faire une cellule d'écoute?

Barbare 1 à lui aussi écouté et attendu, dieu merci, que les faits soient prescrits.

Signaler Répondre

avatar
Au bucher le 13/04/2016 à 09:03

Ne pas oublier que l'évêque de Pontoise n'était pas capable la semaine dernière de savoir si la pédophilie est un péché....

Cet homme est responsable de la cellule de veille sur la pédophilie de l’épiscopat français......

Signaler Répondre

avatar
Laik le 12/04/2016 à 16:46

Les victimes seront reçues par un prêtre ?

Signaler Répondre

avatar
oui! le 12/04/2016 à 16:44

Moi qui pensait que grâce à dieu les faits étaient prescrits !!

Signaler Répondre

avatar
Plume le 12/04/2016 à 16:42

C'est une étape encourageante, mais je suis curieux de voir comment les évêchés vont localement interpréter cette exigence de transparence.

J'imagine mal Barbarin tenir une conférence de presse pour présenter des chiffres de l'évolution de la pédophilie ecclésiastique.

Et dommage que cette transparence ne soit pas étendue à l'ensemble des crimes sexuels, viols en particulier.

Signaler Répondre

avatar
Trop de com !!! le 12/04/2016 à 16:09

L'église n'a absolument rien à se reprocher.

C'est d'ailleurs bien pour cela met en place des cellules d'écoutes.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.