Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Innovation : Adocia répare les os

Gérard Soula, le Pdg de cette entreprise lyonnaise de biotechnologie, est en train de mettre au point un traitement contre les maladies des os comme l’ostéoporose.

“C’est le grand chantier des 20 prochaines années.” Assis dans son bureau situé avenue Lacassagne, dans le 3e arrondissement, Gérard Soula, le Pdg d’Adocia, est convaincu que la technologie qu’il est en train de mettre au point va améliorer la vie quotidienne de millions de personnes âgées. “Plus on vieillit, plus nos os se dégradent avec tous les symptômes qui en découlent : du diabète, de l’ostéoporose, des vertèbres qui se tassent et qui provoquent des douleurs dans le dos... Résultat, pour beaucoup de seniors, c’est impossible de faire du sport ou même de marcher”, souligne Gérard Soula. Et cet ancien chercheur à Rhône-Poulenc, qui emploie une trentaine de salariés, espère mettre au point un traitement dans les 3 ou 4 ans. “On cultive des protéines qui seront capables de stopper la dégradation de l’os et même de le réparer”, précise Gérard Soula en ajoutant : “On les injectera dans l’os grâce à une aiguille. On est en train de terminer nos expériences sur les animaux et on testera cette technologie sur l’homme l’année prochaine.” Car pour être efficaces, il faut que les protéines se fixent directement sur l’os, ce qui n’est pas encore le cas pour l’instant. Du coup, Gérard Soula cherche à conclure des partenariats avec des hôpitaux pour faire avancer ses recherches. Et en janvier, il a levé 12 millions d’euros auprès de six investisseurs pour financer ses travaux.



Tags : Adocia |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.