Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Le Blog éco

Jean-Charles Mathey se relance dans les affaires, la famille Mérieux cède sa participation dans le Laboratoire Marcel Mérieux, six salariés attaquent les autoroutes Paris-Rhin-Rhône après avoir cumulé les CDD...

Le Lyonnais Jean-Charles Mathey, l'ex-numéro 2 de NRJ viré fin décembre 2005 par Jean-Paul Baudecroux qui le soupçonnait d'avoir détourné de l'argent, se relance avec Quadriplay Entertainment. Cette entreprise vient de prendre 50% du capital de Proximania, l'inventeur d'une carte prépayée pour les achats sur internet de produits culturels et de loisirs, destinée aux adolescents et jeunes adultes. Pour cette année, Proximania table sur 1 million de cartes vendues dans les kiosques à journaux et les relais H. Un objectif réalisable puisque selon un sondage BVA, 55% des 15-24 ans téléchargent de la musique et des films sur internet.

La fondation Mérieux
qui détenait 23% du capital du Laboratoire Marcel Mérieux, a cédé ses parts au Pdg Jean-Louis Oger, pour 41 millions d'euros, qui devient ainsi le seul actionnaire de ce laboratoire spécialisé dans les analyses biologiques. Mais Jean-Louis Orger a expliqué qu'il voulait faire entrer au capital des biologistes libéraux. Et comme l'entreprise n'appartient plus à la famille Mérieux, elle devrait changer de nom pour s'appeler Biomnis. Le Laboratoire Marcel Mérieux, qui réalise notamment des tests délicats comme la détection de la trisomie 21, a réalisé un chiffre d'affaires de 209 millions d'euros en 2007, avec 1700 salariés.

Six anciens salariés de la société des autoroutes Paris-Rhin-Rhône (SAPRR) attaquent leur entreprise aux Prud'hommes. Ils auraient cumulé chacun entre 130 et 278 CDD alors qu'ils ont travaillé dans l'entreprise pendant plusieurs années comme receveurs de péage dans l'Ain et en région parisienne. Ils réclament la requalification de leur contrat de travail en CDI. Ce n'est pas la première fois que la SAPRR est attaquée aux Prud'hommes. En mars 2007, elle avait été condamnée à verser des indemnités de 30 000 à 40 000 euros à 5 salariés qui avaient cumulé entre 140 et 278 CDD en moins de 5 ans.

Tekka, qui est spécialisée dans la chirurgie maxilo-faciale, vient de lever 6 millions d'euros pour développer son offre mais aussi ses ventes à l'international. Cette PME lyonnaise veut notamment mettre sur le marché une nouvelle gamme d'implants dentaires. Basée à Saint-Genis Laval, Tekka, qui est leader français sur son marché, a réalisé l'année dernière un chiffre d'affaires prévisionnel de 6,3 millions d'euros avec 40 salariés.

L'entreprise lyonnaise Adocia vient de lever 12 millions d'euros. Spécialisée dans la régénération tissulaire, cette PME veut développer de nouveaux médicaments car avec le vieillissement de la population, de plus en plus de maladies liées à l'âge apparaissent : ostéoporose, diabète, problèmes de dos... Installée dans le 3e arrondissement, Adocia, qui a été créée en 2005 par Gérard, Olivier et Rémi Soula, emploie 28 salariés.



Tags : mérieux | Jean-Charles Mathey | autoroutes Paris-Rhin-Rhône | Tekka | Adocia |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.