Lyon : deux ans de prison pour le mécanicien albanais

Lyon : deux ans de prison pour le mécanicien albanais
Lyon Mag

 Le mécanicien Interpellé le 27 avril dernier, à Lyon, pour détention, offre et vente d’héroïne, a écopé de deux ans de prison ferme.

Jugé ce lundi en comparution immédiate, l’homme et ses deux associés ont été condamnés. L’auteur principal, de nationalité albanaise, a reçu une peine de deux ans de prison ferme dont six mois avec sursis et trois ans d’interdiction du territoire.

Quant aux deux complices, suspectés d’avoir participés au trafic le tribunal a prononcé des peines de trois à six mois avec sursis. Le nom du fournisseur n’a pas été donné.

Tags :

Lyon

drogue

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Petite Cloche. le 10/05/2016 à 13:46
oui a écrit le 10/05/2016 à 09h08

quand il y a de la drogue, les identitaires ne sont jamais loin

C'est là tout le danger du fascisme : ils sont à la fois les premiers consommateurs et les trafiquants. La boucle est bouclée !
No Pasaran !

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 10/05/2016 à 09:36

Encore un trafic qui génère de la violence, de la destruction, mais surtout, continuons à lutter sans fin contre ces trafics !
Ils font surement ça pour le fun !
A moins que ce soit pour le fric ?
.
Si on construit une civilisation qui n'utilise plus de fric, que deviennent tous ces trafics ?
Réfléchissons à cette possibilité au lieu de s'en moquer prétentieusement.

Signaler Répondre

avatar
oui le 10/05/2016 à 09:08
Petite Cloche. a écrit le 10/05/2016 à 08h46

Complot fasciste international !
No Pasaran !

quand il y a de la drogue, les identitaires ne sont jamais loin

Signaler Répondre

avatar
Petite Cloche. le 10/05/2016 à 08:46

Complot fasciste international !
No Pasaran !

Signaler Répondre

avatar
moyennageux le 06/05/2016 à 19:18

Encore un qui sera nourrit et logé par nous !!! Il faut les expulser ces voyoux !

Signaler Répondre

avatar
A BIENTOT le 06/05/2016 à 06:44

Allez retour au pays pour tout se beau monde de délinquant, et sans discuter…

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.