Front National : la démission de Bruno Gollnisch finalement refusée

Front National : la démission de Bruno Gollnisch finalement refusée
Jean-Marie Le Pen et Bruno Gollnisch - LyonMag

Ce jeudi matin, Marine Le Pen a annoncé avoir "refusé" la démission du bureau politique du Front National de Bruno Gollnisch.

Un geste réalisé "dans un souci d'apaisement". C'est pourtant le parti qui avait poussé l'ancien élu lyonnais à prendre ses responsabilités après sa participation à la Fête du 1er mai aux côtés de Jean-Marie Le Pen. Bruno Gollnisch plaît encore à une certaine frange des militants frontistes, ce qui explique le revirement de situation, à un an de la présidentielle.

 

"Je considère donc que l’incident est clos en ce qui me concerne, a réagi dans un communiqué Bruno Gollnisch. Quant aux questions politiques que j’ai formulées précédemment, je les évoquerai dans le cadre de cette instance".

 

Sa collègue eurodéputée Marie-Christine Arnautu n'a pas eu la même chance. Pour avoir également affiché publiquement sa préférence pour l'ancien président du FN, Marine Le Pen a maintenu sa convocation prochaine devant les instances disciplinaires. Et pour cause, elle a refusé de proposer sa démission.

X
8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Séraphin le 13/05/2016 à 12:13

Encore du sexisme, bien facho!

Signaler Répondre

avatar
Dédiabolisation poil au f... le 13/05/2016 à 10:34

Gollnisch va pouvoir continuer a fréquenter les mouvances pétainistes et néo fascistes en gardant sa carte du FN.
La version bleue Marine de l´union des droites ?
C´est "Tatie Danielle" Jean-Marie qui va être jaloux.

Signaler Répondre

avatar
bref le 13/05/2016 à 00:29
Fémina a écrit le 12/05/2016 à 18h20

Marine en a dans le pantalon...un trans alors??? Faut que le FN le dise tout haut!!

C'est drôle. cette capacité à juger de l'aptitude au pouvoir à partir des testicules....
Venant à priori d'une femme, Marina, c'est encore plus cocasse. et triste un peu, aussi.

Signaler Répondre

avatar
Fémina le 12/05/2016 à 18:20
Marina a écrit le 12/05/2016 à 16h51

La France a besoin d'hommes de vrais ,pour pouvoir s'en sortir .ou d'une femme comme Marine qui en a plus dans le pantalon que nos politiques grassouillets.nous sommes gouvernés par des chichis sans testicules.

Marine en a dans le pantalon...un trans alors??? Faut que le FN le dise tout haut!!

Signaler Répondre

avatar
Marina le 12/05/2016 à 16:51

La France a besoin d'hommes de vrais ,pour pouvoir s'en sortir .ou d'une femme comme Marine qui en a plus dans le pantalon que nos politiques grassouillets.nous sommes gouvernés par des chichis sans testicules.

Signaler Répondre

avatar
laule le 12/05/2016 à 16:30

les deux font la même chose et seule la femme est exclue ?

y a pas un problème de logique ? ils sont beaux les frontistes qui dénoncent baupin

Signaler Répondre

avatar
Bopin le 12/05/2016 à 16:27

Taper uniquement sur la femme, c'est du harcèlement sexuel bien lourd. Au FN, on fait pas dans la dentelle, c'est un parti qui en a dans le pantalon, nom de dieu!

Signaler Répondre

avatar
Dragme le 12/05/2016 à 15:57

Sympa avec le mec, méchant avec la meuf, le FN s'inscrit dans la bonne logique machiste des fachos...rien de neuf.Et puis garder Bruno, c'est ne pas rompre les ponts avec les ultras....ça peut toujours servir comme service d'ordre...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.