Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Les débats sur la survie se sont enchaînés - LyonMag

Les Intergalactiques : un festival de science-fiction post-apocalyptique à l’ENS de Lyon

Les débats sur la survie se sont enchaînés - LyonMag

Post-apocalyptique et guerre nucléaire étaient les thèmes majeurs de la soirée de samedi à l’ENS de Lyon dans le cadre des Intergalactiques.

Il y avait foule ce samedi soir à l’Ecole Nationale Supérieur de Lyon. Les participants s'étaient déplacés pour une projection d’un documentaire sur la guerre nucléaire, "La Bombe", de Peter Watkins ainsi que "Les Fils de l’Homme", d’Alfonso Cuarón. Un programme oppressant mais présenté avec légèreté par les youtubeurs Nexus VI et Le Fossoyeur de Films. L’écrivain Paul J. McAuley était, lui aussi, de la partie.

 

Le thème de la soirée étant le post-apocalyptique en Angleterre, les questions sur la survie et la valeur d’une vie humaine sont donc souvent revenues. Un débat animé a aussi permis aux spectateurs de poser leurs questions aux deux invités et d’écouter leurs analyses. 

 

"Deux films radicalement opposés mais qui touchent de la même manière"

Le premier film présenté était La Bombe, un documentaire de 1965 qui explique les conséquences d’une guerre nucléaire sur une population. Le deuxième film, "Les Fils de l’Homme", montre une société en fin de vie qui ne peut plus se reproduire. "Les deux films sont radicalement opposés, au niveau technique, mais ils touchent de la même manière", explique le Fossoyeur de Film. "Les Fils de l’Homme est un film que j’apprécie beaucoup car il montre ce que nous pourrions devenir", insiste ce dernier. Le Capitaine du Nexus VI apprécie lui "le coté destruction douce et inéluctable que j’apprécie, tout comme le style de Cuarón"

 

"Ce sont les bénévoles qui créent le festival"

Pour rappel, Les Intergalactiques est un festival de science-fiction touchant à la littérature, aux jeux-vidéos et bien sûr au cinéma. Et pour Mathilde Démaret, la co-directrice du festival, "ce sont les bénévoles qui créent le festival". En effet, une quarantaine de bénévoles gèrent l’ensemble du festival, qui offre une grande qualité en témoignent les invités comme les auteurs internationaux Christopher Priest ou encore Paul J. MacAuley. 



Tags : ens de lyon | Intergalactiques | science-fiction |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.