Hospitalisée à Lyon pour une tentative de suicide, elle organise un faux enlèvement

Hospitalisée à Lyon pour une tentative de suicide, elle organise un faux enlèvement
LyonMag

C’est un scénario digne d’un film qui s’est déroulé ce mercredi à l’hôpital Saint-Joseph dans le 7e arrondissement.

Des témoins signalent à la police ce qui ressemble à un enlèvement ; une jeune femme, légèrement habillée, vient de quitter l’établissement par une échelle escortée par deux individus.

Cette dernière, âgée de 21 ans, est hospitalisée depuis le début de la semaine pour une tentative de suicide à la mort-aux-rats. Elle déclare également que son compagnon, actuellement en prison, a l’intention de la kidnapper et de la séquestrer.

La police retrouvera finalement la jeune femme saine et sauve à son domicile quelques heures plus tard. Selon ses déclarations, l’enlèvement n’en était pas un et avait pour objectif d’attirer l’attention de sa mère. Elle devra s’expliquer devant la justice en septembre prochain. 

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Nostromo le 24/06/2016 à 18:15
Prout a écrit le 23/06/2016 à 12h13

Mais bien sur, et moi, je suis la reine d'Angleterre.
A mon avis, il y a du vrai dans son histoire, sinon, pourquoi y aurait-il eu 2 mecs avec elle.
Elle ne peut pas parler sous peine d'être liquidée surtout.
Ou alors elle voulait tout simplement se barrer de cet hôpital et a inventé une histoire pour s'en expliquer.

Ne pas exclure la possibilité qu'elle soit complètement à la masse...

Signaler Répondre

avatar
PILOTE le 23/06/2016 à 17:11

Ouais pas mal pour un pilote , le suicide avec de la mort aux rats et son kidnapping à l’hôpital éveille la curiosité .La suite , la suite !

Signaler Répondre

avatar
Prout le 23/06/2016 à 12:13

Mais bien sur, et moi, je suis la reine d'Angleterre.
A mon avis, il y a du vrai dans son histoire, sinon, pourquoi y aurait-il eu 2 mecs avec elle.
Elle ne peut pas parler sous peine d'être liquidée surtout.
Ou alors elle voulait tout simplement se barrer de cet hôpital et a inventé une histoire pour s'en expliquer.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.