Les automobilistes lyonnais grillent 42% des feux aux heures de pointe !

Les automobilistes lyonnais grillent 42% des feux aux heures de pointe !
Photo d'illustration - DR

Le magazine Auto Plus dévoile dans son dernier numéro le classement des 10 plus grandes villes françaises où l'on grille le plus les feux rouges et oranges.

Pour réaliser cette enquête, les journalistes se sont rendus sur place aux heures de pointe, équipés de compteurs mécaniques, de chronomètres et de caméras cachées pour évaluer 10 intersections par ville soit 1000 feux.

Et le constat est alarmant, notamment pour le Sud de la France. Car à Marseille, première du classement, 61% des feux sont grillés ! A travers les observations d'Auto Plus, les automobilistes phocéens passent même davantage à l'orange ("mûr" selon nos confrères) (46%) qu'au vert (39%). 15% d'entre eux tentent leur chance au rouge, un record national.

Nice et Paris complètent le podium, avec respectivement un taux de 51% et 43% de non-respect des feux tricolores.

Lyon arrive 4e, les automobilistes lyonnais grillent en moyenne 42% des feux et n'ont donc rien à envier aux Parisiens. Dans le détail, 6% des feux rouges ne sont pas respectés, tout comme 36% des feux oranges. Selon nos confrères, les exemples sont flagrants autour de la place Bellecour et de la place Jean-Macé. Le secteur de la rue de l'Université est également propice au non-respect des feux.

Une ville d'Auvergne Rhône-Alpes tire son épingle du jeu : Clermont-Ferrand est désignée ville la plus respectueuse avec seulement 25% de feux grillés.

Les Lyonnais plutôt patients avec ceux qui n'avancent pas

Autre particularité constatée par Auto Plus, l'impatience des conducteurs lorsque le feu passe au vert et que la première voiture n'avance pas. Ainsi, à Bordeaux, il ne faut que 3s7 avant que les premiers coups de klaxons, appels de phares et insultes ne fusent.
Lyon s'en sort mieux puisqu'un délai de 5s4 est généralement laissé à la première voiture avant de se faire conspuer.

La même étude avait été menée en 2012, et à l'époque Lyon était davantage patiente avec 6s4 de répit autorisé.

Pour rappel, griller un feu rouge vous coûtera 135 euros d'amende et un retrait de 4 points sur votre permis. Pour le feu orange, l'amende s'élève à 35 euros.

16 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Et non! le 18/08/2016 à 21:16
Vélocipède a écrit le 17/08/2016 à 17h22

C'est vrai ,les vélos grillent les feux ,car la plupart des utilisateurs n'ont pas de selleset de cerveaux n'ont plus.

Pas d'accord, là vous parlez des footeux

Signaler Répondre

avatar
bapsounet le 17/08/2016 à 23:02
Vélocipède a écrit le 17/08/2016 à 17h22

C'est vrai ,les vélos grillent les feux ,car la plupart des utilisateurs n'ont pas de selleset de cerveaux n'ont plus.

ton petit vélo à toi ,il doit etre dans ton tout petit cerveau.Passer au rouge en vélo ce n'est pas dangereux,j'hallucine.

Signaler Répondre

avatar
Vélocipède le 17/08/2016 à 17:22
zeus. a écrit le 17/08/2016 à 16h21

et alors ? le velo ne met pas les autres en danger en traversant au feu rouge !

C'est vrai ,les vélos grillent les feux ,car la plupart des utilisateurs n'ont pas de selleset de cerveaux n'ont plus.

Signaler Répondre

avatar
zeus. le 17/08/2016 à 16:21
bapsounet a écrit le 16/08/2016 à 22h59

moi je ne vois pas un velo s'arreter au feu mais ca ce n'est pas politiquement correct de le dire et je vais m'en prendre plein la g en écrivant cette phrase

et alors ? le velo ne met pas les autres en danger en traversant au feu rouge !

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 17/08/2016 à 16:02

Peut être que si, comme dans certains pays étrangers comme la Suisse, on posait des compteurs de temps sur les feux, les gens auraient un comportement bien différent
Qui ici ou ailleurs n'a jamais grillé un feu orange qui vous claque sous le nez ?
Mais on est en France, alors il vaut mieux garder les systèmes punitifs les plus cons possibles
On est tellement bien chez nous

Signaler Répondre

avatar
Le beauf français le 17/08/2016 à 15:05
Et oui a écrit le 17/08/2016 à 13h58

Le mauvais comportement des uns n'est pas censé justifier celui des autres.
De mon modeste point de vue, plus le voyageur est "petit", plus grande est la proportion de ceux qui ne respectent pas les règles.
Le piéton ne respecte à peu près rien, c'est juste sa survie qui le guide.
Le cycliste n'utilisant pas de pétrole et n'ayant pas de plaque d'immatriculation se sent au dessus des lois.
Aucun respect du code de la route sauf si c'est à son avantage. Les doigts d'une main doivent suffire pour compter les cyclistes qui cèdent le passage aux piétions sur les passages protégés...
L'automobiliste à l'abri dans son char et persuadé de payer tout ce qui est autour de lui par les taxes sur le carburant notamment se prend pour le roi du monde. Il est ultra agressif et à minima insulte voire agresse tout ce qui se met sur son chemin, en particulier les autres automobilistes. L'automobiliste est un masochiste qui hait ce qu'il est et ce qu'il crée, en premier lieu les bouchons.
Le motard est un cycliste qui respecte généralement d'autant plus le code de la route que la cylindrée est importante, en faisant abstraction de la vitesse les motards considérant en général que les limitations s'appliquent uniquement aux autres.
Les plus petites cylindrées sont souvent utilisées pour "jouer" sur la route comme à un jeu vidéo
Bref l'être humain c'est que du bonheur

Vous décrivez parfaitement le comportement du Français, car il est tout à tour, piéton, cycliste, qqfois motard et aussi automobiliste. C'est le Français qui est incivique, il ne pense qu'à lui, peu importe les autres.

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 17/08/2016 à 14:34
Et oui a écrit le 17/08/2016 à 13h58

Le mauvais comportement des uns n'est pas censé justifier celui des autres.
De mon modeste point de vue, plus le voyageur est "petit", plus grande est la proportion de ceux qui ne respectent pas les règles.
Le piéton ne respecte à peu près rien, c'est juste sa survie qui le guide.
Le cycliste n'utilisant pas de pétrole et n'ayant pas de plaque d'immatriculation se sent au dessus des lois.
Aucun respect du code de la route sauf si c'est à son avantage. Les doigts d'une main doivent suffire pour compter les cyclistes qui cèdent le passage aux piétions sur les passages protégés...
L'automobiliste à l'abri dans son char et persuadé de payer tout ce qui est autour de lui par les taxes sur le carburant notamment se prend pour le roi du monde. Il est ultra agressif et à minima insulte voire agresse tout ce qui se met sur son chemin, en particulier les autres automobilistes. L'automobiliste est un masochiste qui hait ce qu'il est et ce qu'il crée, en premier lieu les bouchons.
Le motard est un cycliste qui respecte généralement d'autant plus le code de la route que la cylindrée est importante, en faisant abstraction de la vitesse les motards considérant en général que les limitations s'appliquent uniquement aux autres.
Les plus petites cylindrées sont souvent utilisées pour "jouer" sur la route comme à un jeu vidéo
Bref l'être humain c'est que du bonheur

Bravo.

(bien que la passage "Le motard est un cycliste qui respecte généralement d'autant plus le code de la route que la cylindrée est importante, en faisant abstraction de la vitesse" n'est pas forcément la réalité. Grillage de feux, bruits monstrueux, pas de clignotant, stop grillés, sont d'autant plus impunis que le motard a une grosse cylindrée qui sème les policiers en deux accélérations). Mais encore une fois, ce n'est pas une généralité.

Reste à identifier et à promouvoir tous les nombreux paramètres qui permettraient de vivre autrement que dans "la guerre routière"...
(qui fait 10 morts par jour et des centaines de blessés rien qu'en France)

Signaler Répondre

avatar
Et oui le 17/08/2016 à 13:58

Le mauvais comportement des uns n'est pas censé justifier celui des autres.
De mon modeste point de vue, plus le voyageur est "petit", plus grande est la proportion de ceux qui ne respectent pas les règles.
Le piéton ne respecte à peu près rien, c'est juste sa survie qui le guide.
Le cycliste n'utilisant pas de pétrole et n'ayant pas de plaque d'immatriculation se sent au dessus des lois.
Aucun respect du code de la route sauf si c'est à son avantage. Les doigts d'une main doivent suffire pour compter les cyclistes qui cèdent le passage aux piétions sur les passages protégés...
L'automobiliste à l'abri dans son char et persuadé de payer tout ce qui est autour de lui par les taxes sur le carburant notamment se prend pour le roi du monde. Il est ultra agressif et à minima insulte voire agresse tout ce qui se met sur son chemin, en particulier les autres automobilistes. L'automobiliste est un masochiste qui hait ce qu'il est et ce qu'il crée, en premier lieu les bouchons.
Le motard est un cycliste qui respecte généralement d'autant plus le code de la route que la cylindrée est importante, en faisant abstraction de la vitesse les motards considérant en général que les limitations s'appliquent uniquement aux autres.
Les plus petites cylindrées sont souvent utilisées pour "jouer" sur la route comme à un jeu vidéo
Bref l'être humain c'est que du bonheur

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 17/08/2016 à 11:13
bapsounet a écrit le 16/08/2016 à 22h59

moi je ne vois pas un velo s'arreter au feu mais ca ce n'est pas politiquement correct de le dire et je vais m'en prendre plein la g en écrivant cette phrase

Mais si c'est politiquement correct, c'est ce qu'on appelle "la bonne morale".
Et vous avez raison, beaucoup de vélo grillent les feux (qui sont fait pour les voitures / rappel : avec uniquement des vélos dans les rues, les feux rouges n'ont plus de raison d'exister).

Allez, vivement une société où ceux qui payent très cher pour avoir une voiture et répandre des matières cancérigènes pour tout le monde, ne soient plus jaloux des vélos qui eux, avancent.
(tout en respectant le code de la route, car c'est mieux pour tous).
:o)

Signaler Répondre

avatar
ttKC69 le 17/08/2016 à 10:28

Je suis impressionné par la patience des lyonnais : Attendre plus de 5s pour réveiller le gars qui s'est endormi au feu rouge!

Moi j'ai la main sur le klaxon 2 secondes après que le feu soit passé au vert... Heureusement que je ne prends pas souvent ma voiture ;-)

Signaler Répondre

avatar
bapsounet le 16/08/2016 à 22:59

moi je ne vois pas un velo s'arreter au feu mais ca ce n'est pas politiquement correct de le dire et je vais m'en prendre plein la g en écrivant cette phrase

Signaler Répondre

avatar
jyt le 16/08/2016 à 18:18

j'aurais dit 100% car quand on se déplace à pied c'est pénible

Signaler Répondre

avatar
Laure. le 16/08/2016 à 15:33

Le laxisme total en France, ou seule la rentabilité financière intéresse nos élus favorise ce comportement.
A l'instar des Suisses, pourtant très civiques chez eux, qui font n'importe quoi ici.

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 16/08/2016 à 13:18
Et oui a écrit le 16/08/2016 à 12h00

Je confirme totalement les résultats de cette enquêtes : le comportement des automobilistes est complètement affligent. En tant qu'usager des TCL je vois ça tous les jours.
Les mêmes qui vont pleurer comme des crocodiles lorsqu'ils se font verbalisé une ou deux fois dans leur vie alors qu'ils enfreignent le code de la route en permanence

Et oui, ça ils savent pleurer ! Pauvres vaches à lait ! Et ce sont les méchants cyclistes qui sont dangereux !
On attend la réaction de "Benoui2", lui qui défend l'automobile quitte à ne pas reconnaître que l'automobiliste répand des matières cancérigènes dans l'environnement de tout le monde.

Signaler Répondre

avatar
pas trop de manettes à gérer le 16/08/2016 à 12:34

ce qui me sidère surtout alors que dans d'autres villes ce n'est pas une spécificité lyonnais:l'absence des clignotants pour tourner (2 fois sur 3 cela doit être en option dans les voitures ou bien à en entendre certains,le conducteur qui se croit capable de piloter un airbus A320 ( notamment pour des véhicules haut de gamme...)n'a pas le réflexe ou la capacité d'actionner le clignotant ...ça m'agace autant que ça me fait rire!!

Signaler Répondre

avatar
Et oui le 16/08/2016 à 12:00

Je confirme totalement les résultats de cette enquêtes : le comportement des automobilistes est complètement affligent. En tant qu'usager des TCL je vois ça tous les jours.
Les mêmes qui vont pleurer comme des crocodiles lorsqu'ils se font verbalisé une ou deux fois dans leur vie alors qu'ils enfreignent le code de la route en permanence

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.