Trains sans contrôleurs : la SNCF "fait le pari de jouer avec le feu" selon la CGT

Trains sans contrôleurs : la SNCF "fait le pari de jouer avec le feu" selon la CGT
Photo d'illustration - LyonMag

Ce lundi marque la mise en place d’un bouleversement dans le quotidien des usagers des trains.

Le Service des Territoires, en accord avec la région Auvergne-Rhône-Alpes, prévoit en effet la fin des contrôleurs sur certaines lignes de la région, à l’exemple des axes Vienne-Villefranche ou encore Saint Etienne-Montbrison.

Un projet que dénonce la CGT : "Quand le conducteur se retrouvera seul à bord du train ; que deviendra la sécurité et la sûreté à bord des trains ? Qui gèrera les situations perturbées. Qui rassurera et renseignera les voyageurs en situation de détresse ? Si la sécurité des circulations, la sûreté des personnels SNCF et des usagers, la qualité du service public offert aux usagers ne sont pas la priorité du Conseil régional de Rhône-Alpes et de la direction SNCF, elles le sont et le demeureront pour la CGT !", estime dans un communiqué le syndicat.

Ce dernier "exige la présence de Cheminots dans toutes les gares au service et le maintien de contrôleurs au statut dans tous les trains TER ou Voyages pour assurer un service public de qualité". La CGT affirme également qu’avec ce projet "la direction SNCF fait le pari de jouer avec le feu".

Tags :

ter

controleurs

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
moi le 01/09/2016 à 00:09
sophie-lyon a écrit le 29/08/2016 à 21h54

Comparaison ridicule ! le métro s'arrête toutes les 2/3mn entre chaque station, il est facile pour les agents et la police d'intervenir; comment alerter dans un TER ou l'on est "prisonnier" d'un trajet dans un wagon fermé pour 20 mn minimum ? comment une femme pourrait elle faire face à une agression dans un wagon ?

vous avez déjà vu des agents de sécurité ou des policiers dans le métro? moi 1 ou 2 fois
donc rien n’empêche les agressions, surtout tard le soir

le CGT devient presque mythomane à force: en général le controleur se planque quand il y a des retards ou il est trop questionné par certains voyageurs pour informer l'ensemble du train

enfin il y a plusieurs rames sur certains trains (donc il n'est pas possible de passer d'une rame à l'autre) et le controleur reste dans une rame, pas dans l'autre

Signaler Répondre

avatar
sophie-lyon le 29/08/2016 à 21:54
alarmiste pour rien a écrit le 29/08/2016 à 12h24

ça se passe comment dans les métros comme la ligne d sans chauffeur non plus!!!

Comparaison ridicule ! le métro s'arrête toutes les 2/3mn entre chaque station, il est facile pour les agents et la police d'intervenir; comment alerter dans un TER ou l'on est "prisonnier" d'un trajet dans un wagon fermé pour 20 mn minimum ? comment une femme pourrait elle faire face à une agression dans un wagon ?

Signaler Répondre

avatar
A BIENTOT le 29/08/2016 à 19:38

Nous pourrons voyer gratuit..... et tranquille.

Signaler Répondre

avatar
alarmiste pour rien le 29/08/2016 à 12:24
sophie-lyon a écrit le 29/08/2016 à 10h56

Catastrophe annoncée ! c'est la première étape vers la suppression des lignes qui, avec ce genre de décision, ne seront plus fréquentées. Qui va prendre le risque d'embarquer dans un train sans la moindre surveillance à l'heure actuelle ? place aux voleurs, aux violeurs, aux assassins...... Bravo la Région et la SNCF.

ça se passe comment dans les métros comme la ligne d sans chauffeur non plus!!!

Signaler Répondre

avatar
sophie-lyon le 29/08/2016 à 10:56

Catastrophe annoncée ! c'est la première étape vers la suppression des lignes qui, avec ce genre de décision, ne seront plus fréquentées. Qui va prendre le risque d'embarquer dans un train sans la moindre surveillance à l'heure actuelle ? place aux voleurs, aux violeurs, aux assassins...... Bravo la Région et la SNCF.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.