Mort d'un enfant "oublié" dans une voiture : les explications

Le père du garçon de deux ans et demi mort mardi soir à Pont-de-Chéruy près de Lyon après avoir été laissé dans une voiture au soleil, a expliqué mercredi aux gendarmes avoir été distrait par un accident de la circulation dont il a été témoin.

Ce pharmacien de 38 ans a été entendu par les gendarmes après être sorti des urgences psychiatriques où il avait été admis mardi soir, tout comme son épouse, "en état de choc". Il a raconté avoir été témoin d'un délit de fuite après un accident de la circulation et avoir relevé la plaque du fuyard pour la donner à la victime, a expliqué à l'AFP le procureur de la République, Franck Rastoul. "C'est dans ces conditions qu'il a oublié que son fils était dans le véhicule. Il a ensuite été travailler dans (sa) pharmacie", a ajouté le procureur.

Selon les premiers éléments de l'enquête, l'enfant serait resté trois heures dans la voiture qui se trouvait à une trentaine de mètres de la pharmacie, stationnée sous un petit arbre offrant une protection très limitée au soleil.

L'autopsie pratiquée sur l'enfant a permis de confirmer que son décès était lié "à une hyperthermie doublée d'une insolation avec un phénomène de déshydration".

Pharmacien depuis 2001 à Pont-de-Chéruy, le père est membre de l'association des commerçants et de l'harmonie municipale, dont son épouse est la directrice.

Tags :

abandon

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.