Lyon : des places de stationnement supprimées, les riverains du cours d’Herbouville en colère

Lyon : des places de stationnement supprimées, les riverains du cours d’Herbouville en colère
Cours d'Herbouville à Lyon - Lyonmag

Sur 341 places de parking, un peu plus de 50% risquent d’être supprimées, cours d’Herbouville, dans le 4e arrondissement de Lyon. Une nouvelle qui reste en travers de la gorge des riverains et des commerçants.

Supprimer les places de stationnement sur le terre-plein du cours, pour y mettre une voie verte. Voilà l’objectif du maire du 4e arrondissement, David Kimelfeld. "Nous ne voulons pas de cette option. Sur les trois proposées nous étions d’accord avec les deux premières qui consistaient à enlever quelques places et non pas toutes sur le terre-plein nord", s’indigne Maxime d’Epenoux, membre du Collectif de défense des usagers du cours d’Herbouville. La première hypothèse consiste à garder 271 places, de créer une piste cyclable et un passage piéton sur le terre-plein. La deuxième rajoute des plantations, réduisant le nombre de places à 235. En effet, dans une lettre à Gilles Vesco, conseiller métropolitain délégué aux nouvelles mobilités urbaines, David Kimelfeld insiste sur la troisième option car "les hypothèses 1 et 2 ne répondent pas aux attentes des habitants". Avec cette proposition retenue, il ne reste que 196 places, ce qui permet aux modes doux de prendre plus de place tout comme la végétation.

Le collectif ayant réuni le soutien de 100% des commerces mais aussi de 254 foyers, n’est pas près de laisser passer cette décision. "Nous sommes acteurs et demandeurs de ce projet, nous ne sommes pas des fanatiques de la voiture, mais nous aimerions pouvoir nous garer quand nous rentrons chez nous", insiste Maxime d’Epenoux. "Après 19h, nous ne pouvons pas laisser nos voitures. Si on nous supprime la totalité des places ça va être grave, car nous allons placer nos voitures n’importe comment. Nous sommes d’accord pour en enlever une partie et mettre des stationnements payants, pour fluidifier mais nous avons besoin des places", insiste Catherine Pons, membre du collectif.

Les riverains doivent s’entretenir avec le maire du 4e arrondissement, pour "trouver une solution convenable et viable pour les habitants du cours", déclare Maxime d’Epenoux. Avec un budget d’un million d’euros financé par de l’argent public, les habitants en veulent pour leurs argents.

18 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Post monétaire le 28/09/2017 à 13:10
Scclerc a écrit le 27/09/2017 à 17h06

Développer les voies pour les vélos tout le monde est d'accord.. Supprimer les places de parking, c'est juste un non sens puisque si on veut que les voitures circulent moins, il suffit juste qu'elles se garent rapidement... A certaines heures, la circulation n'est constituée que de voitures qui tournent pour trouver une place. Donc plus de places de parking c'est moins de circulation de pollutions d'accidents etc. Il faut augmenter le nombre de places, fluidifier le trafic en élargissant les voies pour voitures, limiter le nombre de feux qui stoppent la circulation souvent inutilement et créent de la pollution.

Plus il y a de routes, plus il y a de parkings, plus on facilite (par les subventions publiques) l'utilisation des voitures.

D'autre part, une voie qui a des places de parking à droite et à gauche, avec une voie centrale de circulation, c'est 3 voies pour les voitures et 1 seule pour les autres.

Assez de cette dictature de cet engin qui répand des matières cancérigènes dans l'environnement de tous, qui apporte de l'insécurité, qui fatigue par le bruit, etc.
:o)

Signaler Répondre

avatar
Ecolo mon cul. le 28/09/2017 à 12:00
Scclerc a écrit le 27/09/2017 à 17h06

Développer les voies pour les vélos tout le monde est d'accord.. Supprimer les places de parking, c'est juste un non sens puisque si on veut que les voitures circulent moins, il suffit juste qu'elles se garent rapidement... A certaines heures, la circulation n'est constituée que de voitures qui tournent pour trouver une place. Donc plus de places de parking c'est moins de circulation de pollutions d'accidents etc. Il faut augmenter le nombre de places, fluidifier le trafic en élargissant les voies pour voitures, limiter le nombre de feux qui stoppent la circulation souvent inutilement et créent de la pollution.

Mdrrrrrr,pendant que vous vous égarez sur les sujet de l'écologie, nos responsables politiques vous mène en bourrique , ils vont tous vous lever et vous l'aurez meriter. Apres ,ils vous restera une tente et une paires de patins à roulettes pour vous déplacer,mdrrrrrr. Chacun doit être LIBRE de circulez comme bon lui semble .sinon,c'est la dictature.

Signaler Répondre

avatar
enmarche! le 28/09/2017 à 11:22

Il suffit d'augmenter significativement les loyers. Moins de pauvres = moins de voitures. Banlieues et campagnes offrent de nombreuses possibilités de stationnement.

Signaler Répondre

avatar
Scclerc le 27/09/2017 à 17:06

Développer les voies pour les vélos tout le monde est d'accord.. Supprimer les places de parking, c'est juste un non sens puisque si on veut que les voitures circulent moins, il suffit juste qu'elles se garent rapidement... A certaines heures, la circulation n'est constituée que de voitures qui tournent pour trouver une place. Donc plus de places de parking c'est moins de circulation de pollutions d'accidents etc. Il faut augmenter le nombre de places, fluidifier le trafic en élargissant les voies pour voitures, limiter le nombre de feux qui stoppent la circulation souvent inutilement et créent de la pollution.

Signaler Répondre

avatar
christ6569@orange.fr le 20/10/2016 à 13:00
moi a écrit le 18/10/2016 à 20h16

vous attendez quel type de réponse? "oh oui je me suis trompé, j'ai dit que des bêtises"?

bien sur que les transports en commun ne conviennent pas à tous le monde

mais votre exemple montre que Lyon est en retard concernant la desserte de la périphérie et je pense qu'il faudrait un péage urbain pour taxer les véhicules polluants

enfin je vous invite à faire l'achat d'une voiture électrique (si ce n'est pas déjà le cas). Si déjà toutes les personnes qui ne peuvent pas prendre efficacement les TC le font, ça fera du bien à nos poumons

suis tout a fait d'accord avec vous pour un péage urbain....concernant la desserte locale c'est principalement la faute des villes comme BRIGNAIS qui n'ont jamais voulu faire partie du grand LYON et sachez qu'il nous est impossible d'acheter une voiture électrique puisque dans nos garages sous terrains, il est interdit par les "régies" d'installer des bornes électriques ...cela fait longtemps que beaucoup de lyonnais se sont pencher sur le sujet...seuls les personnes habitant une maison peuvent recharger une voiture personnelle ...donc au centre de LYON c'est très problématique..

Signaler Répondre

avatar
Benoui2 le 19/10/2016 à 15:21
moi a écrit le 18/10/2016 à 09h32

personnellement je suis malade à chaque pic de pollution (comme un rhume, très forte irritation du nez etc)
comme de plus en plus de personnes habitant en centre ville, je n'ai pas de voiture et si j'en achète une ça ne sera pas pour circuler en ville
@Révélateur: à votre avis, ça coute combien la pollution? je pense que le pays perd énormément d'argent à cause de cela (fatigue à cause du bruit, maladie, pétrole importer etc)

personne ne vous oblige a vivre en ville!!
allez donc a la campagne, loin des épandages, si vous voulez de l air pur!
sachez qu il n existe pas en ville!!!! et encore moins aux abords des grandes voies


c est aussi malin qu un homme qui déteste le bruit des cloches, et qui déménage dans des alpages,
ou qu'une personne qui ne supporte pas bruit et qui emménage au dessus d'un pub...

un peu de sérieux voyons!

Signaler Répondre

avatar
Le glaude le 19/10/2016 à 14:12
Plume a écrit le 18/10/2016 à 20h33

Si on veut lutter contre la présence envahissante de la voiture en ville, il faut en effet commencer par s'attaquer au stationnement résidentiel. C'est le nerf de la guerre (avec l'accroissement des temps de parcours en réduisant le nombre de voies de circulation).

Et tant pis pour les grincheux, qui sont de toute façon des automobilistes, c'est à dire en proportion importante des gens qui ne vivent ni ne votent à Lyon.

Encore ,un pèquenaud qui prends les villes ,pour des campagnes. Un bon cerveau de poule ,bien de chez nous.

Signaler Répondre

avatar
Alléchant programme le 19/10/2016 à 12:07
Plume a écrit le 18/10/2016 à 20h33

Si on veut lutter contre la présence envahissante de la voiture en ville, il faut en effet commencer par s'attaquer au stationnement résidentiel. C'est le nerf de la guerre (avec l'accroissement des temps de parcours en réduisant le nombre de voies de circulation).

Et tant pis pour les grincheux, qui sont de toute façon des automobilistes, c'est à dire en proportion importante des gens qui ne vivent ni ne votent à Lyon.

- Réduction du stationnement résidentiel.
- Limitation des voies.

Le programme parfait pour la gentrification des villes.

La voiture n'a jamais été aussi envahissante depuis que votre programme est appliqué par la Ville de Lyon.

Temps de trajet en constante augmentation, stationnement sauvage, bouchons à toute heure, parking saturé et voitures qui tournent a la recherche de place.

Effet sur la pollution ? Aucun.

Signaler Répondre

avatar
Plume le 18/10/2016 à 20:33

Si on veut lutter contre la présence envahissante de la voiture en ville, il faut en effet commencer par s'attaquer au stationnement résidentiel. C'est le nerf de la guerre (avec l'accroissement des temps de parcours en réduisant le nombre de voies de circulation).

Et tant pis pour les grincheux, qui sont de toute façon des automobilistes, c'est à dire en proportion importante des gens qui ne vivent ni ne votent à Lyon.

Signaler Répondre

avatar
moi le 18/10/2016 à 20:16
christ69007 a écrit le 18/10/2016 à 18h28

vous avez de la chance de travailler dans LYON, moi j'habite en plein centre et muté à BRIGNAIS :( je démissionne? en voiture le matin 16 mn pour rentrer 30 mn
en transport en commun ..10 mn de tramway attente puis 45 mn de bus...qui me pose à 2 kms de mon entreprise...en train 15 mn de bus puis 20 mn de train qui me dépose à la gare de BRIGNAIS ..3kms de mon entreprise..alors vous faites quoi? toujours aussi écolo et vous passer 1h50 de transport en commun tous les jours..? je n'aurais évidemment pas de voiture si je travaillais dans LYON...réfléchissez avant d'écrire....

vous attendez quel type de réponse? "oh oui je me suis trompé, j'ai dit que des bêtises"?

bien sur que les transports en commun ne conviennent pas à tous le monde

mais votre exemple montre que Lyon est en retard concernant la desserte de la périphérie et je pense qu'il faudrait un péage urbain pour taxer les véhicules polluants

enfin je vous invite à faire l'achat d'une voiture électrique (si ce n'est pas déjà le cas). Si déjà toutes les personnes qui ne peuvent pas prendre efficacement les TC le font, ça fera du bien à nos poumons

Signaler Répondre

avatar
christ69007 le 18/10/2016 à 18:28
moi a écrit le 18/10/2016 à 09h32

personnellement je suis malade à chaque pic de pollution (comme un rhume, très forte irritation du nez etc)
comme de plus en plus de personnes habitant en centre ville, je n'ai pas de voiture et si j'en achète une ça ne sera pas pour circuler en ville
@Révélateur: à votre avis, ça coute combien la pollution? je pense que le pays perd énormément d'argent à cause de cela (fatigue à cause du bruit, maladie, pétrole importer etc)

vous avez de la chance de travailler dans LYON, moi j'habite en plein centre et muté à BRIGNAIS :( je démissionne? en voiture le matin 16 mn pour rentrer 30 mn
en transport en commun ..10 mn de tramway attente puis 45 mn de bus...qui me pose à 2 kms de mon entreprise...en train 15 mn de bus puis 20 mn de train qui me dépose à la gare de BRIGNAIS ..3kms de mon entreprise..alors vous faites quoi? toujours aussi écolo et vous passer 1h50 de transport en commun tous les jours..? je n'aurais évidemment pas de voiture si je travaillais dans LYON...réfléchissez avant d'écrire....

Signaler Répondre

avatar
Blec le 18/10/2016 à 18:16

cela augure mal de la méthode de celui qui veut devenir Maire de Lyon

Signaler Répondre

avatar
Président le 18/10/2016 à 14:27

Bonjour ,

Très fort, " un quai apaisé " voilà ce qu'a dit notre maire concernant le quai Gillet après la fin des travaux ( 4 ans ).
Je vous invite à venir pour vérifier s'il est vraiment apaisé ce quai.
Des queues de véhicules 4 fois par jour , des vélos sur les trottoirs parfois même des motos et nous résidents nous apprenons à nos enfants à marcher sur les pistes cyclables .....
J'ai bien peur que les deux cotés des pentes se ressembles d'ici peu.
Bravo Mr le Maire

Signaler Répondre

avatar
moi le 18/10/2016 à 09:32

personnellement je suis malade à chaque pic de pollution (comme un rhume, très forte irritation du nez etc)
comme de plus en plus de personnes habitant en centre ville, je n'ai pas de voiture et si j'en achète une ça ne sera pas pour circuler en ville
@Révélateur: à votre avis, ça coute combien la pollution? je pense que le pays perd énormément d'argent à cause de cela (fatigue à cause du bruit, maladie, pétrole importer etc)

Signaler Répondre

avatar
Source le 18/10/2016 à 07:33
Une idée en l'air... a écrit le 18/10/2016 à 01h02

Plus de 80% de l'espace public réservé à l'utilisation exclusive de l'automobile : Une nouvelle qui a trop duré en travers de la gorge des piétons, des usagers du vélo, des asthmatiques !!!

80% d'usage exclusif ? vous pourriez nous donner une source ? en particulier pour Lyon ?

Je ne connais pas de rue en centre ville qui soit interdite aux vélos et peu interdites aux bus.

Mais si ce n'est qu'un problème d'occupation d'espace il est grand temps que vous souteniez un plan parking comme le firent Noir et Barre ..

A part ca la congestion est toute aussi, si ce n'est plus mauvaise pour les asthmatiques.

Signaler Répondre

avatar
Une idée en l'air... le 18/10/2016 à 01:02

Plus de 80% de l'espace public réservé à l'utilisation exclusive de l'automobile : Une nouvelle qui a trop duré en travers de la gorge des piétons, des usagers du vélo, des asthmatiques !!!

Signaler Répondre

avatar
Voisin du 14 le 17/10/2016 à 20:00

Merci à ce très cher voisin Maxime d'Epenoux qui se mobilise énormément pour le cours d'herbouville. Bravo à lui et souhaitons que l'hypothèse #3 soit retenue...

Signaler Répondre

avatar
Révélateur le 17/10/2016 à 19:07

Le point important est le passage sur Kimelfeld .

Jamais la mairie de Lyon n'a demandé aux riverains leurs positions sur la suppression massive de places de stationnement. Tout au plus quelques consultations auprès de comités d'interets locaux complétement corruptibles.

Partout dans Lyon les riverains éprouvent les pires difficultés pour stationner et on leur sert sans arrêt que c'est "une demande des riverains" alors que tout le monde se plaint.

Un pieu mensonge au service d'une idéologie.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.