Le cardinal Barbarin demande pardon

Le cardinal Barbarin demande pardon
Cardinal Barbarin - LyonMag

L’archevêque de Lyon a exprimé de lourds regrets après les multiples affaires de pédophilie qui ont secoué l’Église du Rhône.

C’est lors d’une messe de réparation vendredi soir, que le cardinal Barbarin a présenté ses excuses, rapporte le Progrès. "Je demanderai pardon autant de fois qu’il le faudra pour des actes commis par des prêtres" a déclaré, l’air grave, le primat des Gaules.

Le cardinal Barbarin s’est alors engagé à "tout faire" pour pour que "l’Église soit une maison sûre, pour les enfants, les jeunes et leurs familles", raconte le Progrès. Certaines victimes du père Bernard Preynat ont d’ailleurs pris la parole lors de la messe de ce vendredi soir.

11 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
rhooo le 22/11/2016 à 20:02
DieuEstAmourPourLesPretresPedophilesPasPourLesEnfants a écrit le 21/11/2016 à 16h21

Sur le fait que Dieu existe, vous êtes bien gentil mais nous avons l'immense chance d’être dans une société hautement éduquée , et qui , par conséquent, sait depuis quelques siècles , que Dieu n'a pas d'existence. au sens exact du mot.
On peut se l'inventer , se l'imaginer , y croire, même, mais pour ce qui est de l’existence d'un Dieu quelconque, c'est rigoureusement et absolument faux.

Cela dit, les églises en tous genres, toutes les églises, ont un discours imprécis et floue pour impressionner et attirer les moins cartésiens, les moins cohérents, et les moins éduqués, puis les enfermer , à leur demande (la liberté totale et digne est la plus effrayante et la plus exigeante des situations, nombreux sont ceux qui veulent qu'on leur dise comment marcher respirer manger ou penser, vu leur faiblesse d'esprit) dans des prisons de la pensée, entourées de barbelés qu'on appelle les dogmes. A toutes les époques , les libres penseurs, à l'origine des progrès sociétaux, scientifiques et humanistes, se sont révélés à l’extérieur de la prison des religions.
Quand à l'absolue hypocrisie de l'église concernant les actes criminels les plus odieux de l’espèce humaine, à savoir les abus sexuels sur des enfants sans defense et sans expérience de 10 ans, ce n'est pas Dieu qui les condamnent (la preuve qu'il n'existe pas) , mais les qualités humanistes de notre société qui , par la loi, visent à punir et empêcher , concrètement, la possibilité de faire, de cacher, ou de faire semblant d'ignorer , de tels agissements. Dieu , s'il existait , avec toute la bonté que vous lui prêtez , aurait depuis longtemps, par son grand pouvoir que visiblement il n'a pas , punit les prêtres homosexuels pédophiles, puisque vous ne les autorisés pas. Mais il faut se rendre à l'évidence, malgré tout son repenti , et ses belles paroles, Mr Barbarin n'a pas eu la dignité d'assumer , pas plus qu'il n'a eu l'honneur de démissionner. Et hop , on repart comme si de rien n'était. Déplorable, particulièrement pour une organisation qui vante ses qualités d'intégrité et ses valeurs de respect. La religion est le paragon humain du mensonge et de la démagogie, très très au dessus de la politique, qui s'occupe, elle, de la réalité.

"nous avons l'immense chance d’être dans une société hautement éduquée"
On voit le résultat.

Signaler Répondre

avatar
DieuEstAmourPourLesPretresPedophilesPasPourLesEnfants le 21/11/2016 à 16:21
Mea Culpa a écrit le 21/11/2016 à 15h12

Dieu existe.
Dieu pardonne, si on accuse ses fautes, si on demande pardon, et si on le fait avec un vrai regret de ses fautes, et la ferme volonté de ne pas les commettre à nouveau.

Sur le fait que Dieu existe, vous êtes bien gentil mais nous avons l'immense chance d’être dans une société hautement éduquée , et qui , par conséquent, sait depuis quelques siècles , que Dieu n'a pas d'existence. au sens exact du mot.
On peut se l'inventer , se l'imaginer , y croire, même, mais pour ce qui est de l’existence d'un Dieu quelconque, c'est rigoureusement et absolument faux.

Cela dit, les églises en tous genres, toutes les églises, ont un discours imprécis et floue pour impressionner et attirer les moins cartésiens, les moins cohérents, et les moins éduqués, puis les enfermer , à leur demande (la liberté totale et digne est la plus effrayante et la plus exigeante des situations, nombreux sont ceux qui veulent qu'on leur dise comment marcher respirer manger ou penser, vu leur faiblesse d'esprit) dans des prisons de la pensée, entourées de barbelés qu'on appelle les dogmes. A toutes les époques , les libres penseurs, à l'origine des progrès sociétaux, scientifiques et humanistes, se sont révélés à l’extérieur de la prison des religions.
Quand à l'absolue hypocrisie de l'église concernant les actes criminels les plus odieux de l’espèce humaine, à savoir les abus sexuels sur des enfants sans defense et sans expérience de 10 ans, ce n'est pas Dieu qui les condamnent (la preuve qu'il n'existe pas) , mais les qualités humanistes de notre société qui , par la loi, visent à punir et empêcher , concrètement, la possibilité de faire, de cacher, ou de faire semblant d'ignorer , de tels agissements. Dieu , s'il existait , avec toute la bonté que vous lui prêtez , aurait depuis longtemps, par son grand pouvoir que visiblement il n'a pas , punit les prêtres homosexuels pédophiles, puisque vous ne les autorisés pas. Mais il faut se rendre à l'évidence, malgré tout son repenti , et ses belles paroles, Mr Barbarin n'a pas eu la dignité d'assumer , pas plus qu'il n'a eu l'honneur de démissionner. Et hop , on repart comme si de rien n'était. Déplorable, particulièrement pour une organisation qui vante ses qualités d'intégrité et ses valeurs de respect. La religion est le paragon humain du mensonge et de la démagogie, très très au dessus de la politique, qui s'occupe, elle, de la réalité.

Signaler Répondre

avatar
Questions? le 21/11/2016 à 16:06
Mea Culpa a écrit le 21/11/2016 à 15h12

Dieu existe.
Dieu pardonne, si on accuse ses fautes, si on demande pardon, et si on le fait avec un vrai regret de ses fautes, et la ferme volonté de ne pas les commettre à nouveau.

" Dieu existe." euh vous avez des preuves?

"Dieu pardonne, si on accuse ses fautes, si on demande pardon, et si on le fait avec un vrai regret de ses fautes, et la ferme volonté de ne pas les commettre à nouveau."

Même quand le pardon survient après moulûtes années de connaissance des faits et uniquement après la divulgation dans la presse des différents scandales?

Signaler Répondre

avatar
Mea Culpa le 21/11/2016 à 15:12
Amélie a écrit le 20/11/2016 à 09h32

Heureusement pour lui que dieu n’existe pas sinon c'est pas avec un petit pardon du bout des lèvres plusieurs années après les faits et uniquement une fois que les scandales à été divulgué qu'il accédera au paradis.

Dieu existe.
Dieu pardonne, si on accuse ses fautes, si on demande pardon, et si on le fait avec un vrai regret de ses fautes, et la ferme volonté de ne pas les commettre à nouveau.

Signaler Répondre

avatar
Eberlué le 21/11/2016 à 14:40

Pardon , vous réclamez seulement un pardon.....??

Signaler Répondre

avatar
Labelle-équipe le 20/11/2016 à 13:08

Barbarin et son équipe c'est juste de la marchandisation de l'esprit humain. L’arme de l’église Catholique c’est la spiritualité, elle attire le faible pour le marchander par la suite en bulletin de vote avec la droite de Poisson ou bien LR ! Quand aux enfants maltraités par l'église cela devient une coutume Catholique ! Les excuses ne suffisent pas ! Quand l'enfant est abusé ou utilisé sous toutes formes que ce soit cela devrait être la peine de mort pour ses idéologues !

Signaler Répondre

avatar
blanbec le 20/11/2016 à 13:05

toujours les meme calmez votre ethnie les gars

Signaler Répondre

avatar
Décinois le 20/11/2016 à 09:36

On s'en fout de ses excuses. L'église n'est pas en dehors des lois.
'Heureusement, les faits sont prescrits".

Signaler Répondre

avatar
Amélie le 20/11/2016 à 09:32

Heureusement pour lui que dieu n’existe pas sinon c'est pas avec un petit pardon du bout des lèvres plusieurs années après les faits et uniquement une fois que les scandales à été divulgué qu'il accédera au paradis.

Signaler Répondre

avatar
Laferriere le 19/11/2016 à 18:34

Il lui reste à demander pardon aux personnes qu'il a blessé en assimilant les homosexuels à des pédophiles, lors des manifestations contre le "mariage pour tous".

Signaler Répondre

avatar
De qui se moque t-on? le 19/11/2016 à 17:33

"Le cardinal Barbarin s’est alors engagé à "tout faire" pour pour que "l’Église soit une maison sûre"

Alors qu'il était parfaitement informé et qu'il n'a rien fait tant que le scandale n'a pas été dévoilé.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.