Visite de 260 élus d’Auvergne-Rhône-Alpes au Vatican : le discours du pape centré sur le sens du politique

Visite de 260 élus d’Auvergne-Rhône-Alpes au Vatican : le discours du pape centré sur le sens du politique
Gérard Collomb et le cardinal Barbarin - Lyonmag.com

C’était un déplacement un peu particulier pour 260 élus d’Auvergne-Rhône-Alpes ce mercredi matin.

Emmenée par le cardinal Barbarin, Gérard Collomb, le maire de Lyon, Laurent Wauquiez, le président de la Région et Christophe Guilloteau, le président du Département, la délégation était au Vatican pour un rendez-vous avec la pape François.

Ce dernier a prononcé un long discours rappelant les valeurs de la République et la nécessité "dans un monde qui change de retrouver le sens du politique". "Dans un contexte international marqué par des frustrations et des peurs, intensifiées par les attentats et la violence aveugle qui ont si profondément meurtri votre pays, il est d’autant plus important de rechercher et de développer le sens du bien commun et de l’intérêt général", a expliqué le pape François en introduction.

Le souverain pontife a ensuite rappelé la diversité de la société française, priant pour un monde meilleur : "Indéniablement, la société française est riche de potentialités, de diversités qui sont appelées à devenir des chances, à la condition que les valeurs républicaines de liberté, égalité, fraternité ne soient pas seulement brandies de manière incantatoire, mais soient approfondies et comprises en référence à leur vrai fondement, qui est transcendant. C’est tout l’enjeu d’un véritable débat sur des valeurs et des orientations reconnues communes à tous. A ce débat, les chrétiens sont appelés à participer avec les croyants de toutes les religions et tous les hommes de bonne volonté, en vue de favoriser l’avènement d’un monde meilleur".

Le pape a également demandé aux élus de ne pas "oublier les migrants qui ont fui leurs pays à cause de la guerre, de la misère, de la violence. Ainsi, dans l’exercice de vos responsabilités, vous pourrez contribuer à l’édification d’une société plus juste et plus humaine, d’une société accueillante et fraternelle".

L’audience pontificale aura duré une vingtaine de minutes.

X
12 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
et c'est pas tout le 05/12/2016 à 19:04
Mais pas du tout a écrit le 02/12/2016 à 13h44

Si encore cette visite avait pour but de résoudre l'omerta récurrente du diocèse de Lyon ....

Et c'est pas tout ! Je viens d'apprendre que Salah Abdeslam est catholique !
Et qu'est-ce qu'on dit ?
No pasaran !

Signaler Répondre

avatar
Dominique le 03/12/2016 à 15:54

Il faut oser : se faire payer un pèlerinage par les contribuables... et participer es qualité d'élu de la République laïque...

Signaler Répondre

avatar
titide le 02/12/2016 à 21:04

Comment ces 260 personnes sont allées au Vatican et qui a payé la facture du déplacement et du séjour ?

Signaler Répondre

avatar
Mais pas du tout le 02/12/2016 à 13:44

Si encore cette visite avait pour but de résoudre l'omerta récurrente du diocèse de Lyon ....

Signaler Répondre

avatar
jdcjdr1 le 02/12/2016 à 12:10
Yavé a écrit le 01/12/2016 à 22h02

Parait que y a plus de sous dans les caisses??? Élus ,menteurs et ..voleurs?

Les dons à l'IFCM ont déjà bien vidé les caisses...

Signaler Répondre

avatar
Marie-Claude le 02/12/2016 à 11:18

On aimerait bien savoir nommément qui sont ces 260 "pèlerins" et qui a payé pour chacun...

Signaler Répondre

avatar
Daniel Meindre le 02/12/2016 à 10:22

Elu de Savoie j'ai payé de mes propres deniers la somme de 1000€. Les 260 élus sont restés 3 jours pleins…et nous avons été surpris de voir ces politiques faire un petit tour….et puis s'en vont….sans même nous saluer….Nous sommes venus dans un but de pèlerinage et de prières et non pour servir de propagande à des politiques qui n'ont participé en rien à ces jours de réflexions et de prières…Cette récupération politique est indécente….

Signaler Répondre

avatar
Mr Durand le 01/12/2016 à 22:04

Un SCANDALE, politique et financier!!

Signaler Répondre

avatar
Yavé le 01/12/2016 à 22:02

Parait que y a plus de sous dans les caisses??? Élus ,menteurs et ..voleurs?

Signaler Répondre

avatar
Pas d'accord le 30/11/2016 à 19:33

Un déplacement de 260 politiques de Rhône-Alpes, pour 20 minutes d'audience avec le Pape. Cout par personne évalué précédement à 1000 euros, soit une facture de 260 000 euros.

Signaler Répondre

avatar
SPARTACUS le 30/11/2016 à 18:14

Il faut avoir beaucoup de choses à se reprocher pour faire un tel pèlerinage!
Le problème avec la religion, c'est la confession des péchés... Juste après, vous pouvez recommencer...
Bref, des fables pour les enfants qui n'ont pas grandi!

Signaler Répondre

avatar
St Amed le 30/11/2016 à 17:33

Franchement, c'est émouvant ce pèlerinage de culs bénis!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.