Justice : le déchaînement de violence de cousins devant le Red Room

Justice : le déchaînement de violence de cousins devant le Red Room
Le Red Room - LyonMag

Cette semaine, le tribunal correctionnel de Lyon jugeait deux cousins.

Mohammed G. et Yanis G., la petite vingtaine et originaires de Saint-Chamond dans la Loire, avaient été les auteurs d'un déchaînement de violence le 18 octobre 2015 devant le Red Room.

Virés de la discothèque de Dardilly pour avoir tenté de se battre avec deux personnes - la première avait marché sur les chaussures de Yanis, la seconde avait dansé trop près de la copine de Mohammed - ils avaient finalement agressé deux Rillards sur le parking, à coups de ceinturons et de couteau. Leurs victimes avaient été sérieusement blessées.

En prenant la fuite à vive allure, les cousins avaient percuté un véhicule avant de s'engouffrer sur l'autoroute, poursuivis par des amis des Rillards. Selon le Progrès, ils avaient alors tenté de les semer en jetant des bouteilles sur la route et en brandissant leur couteau par la fenêtre.

Yanis G. étant en état de récidive, il a écopé de 2 ans de prison dont 6 mois avec sursis. Quand à Mohammed G., il a été condamné à 10 mois de prison et n'a pas été écroué.

X

Tags :

red room

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Post monétaire le 22/12/2016 à 17:49
LRPS a écrit le 22/12/2016 à 11h20

Ah, ces jeunes chenapans... ils sont violents car ils souffrent de discriminations.

Les patrons FN embauchent-ils des "jeunes de banlieue" pour montrer l'exemple ?
:o)

Signaler Répondre

avatar
scoubidou38 le 22/12/2016 à 14:40

Travaux forcés pour ces cousins

Signaler Répondre

avatar
sami le 22/12/2016 à 12:11

aucun commentaire

Signaler Répondre

avatar
LRPS le 22/12/2016 à 11:20

Ah, ces jeunes chenapans... ils sont violents car ils souffrent de discriminations.

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 22/12/2016 à 11:06
Justice ! a écrit le 22/12/2016 à 10h38

Voilà la justice, du sursis pour l'un et une condamnation mais pas écroué pour l'autre.
Une autre personne va voler de quoi manger et bien là oups de la prison ferme et surtout rembourser l'objet volé !!!

L'un a 18 mois fermes.

Si vous avez à vous plaindre de la justice monétaire (les gens honnêtes doivent payer les prisons, leur entretien, le fonctionnement de la justice, etc, parce que ce ne sont pas les gens sans argent qui peuvent payer quoi que ce soit),

et bien vous n'avez qu'à être post-monétaire.
Sinon, assumer votre monde :o)

Signaler Répondre

avatar
Justice ! le 22/12/2016 à 10:38

Voilà la justice, du sursis pour l'un et une condamnation mais pas écroué pour l'autre.
Une autre personne va voler de quoi manger et bien là oups de la prison ferme et surtout rembourser l'objet volé !!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.