Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Lucie et Roy - LyonMag

Le Défi d’Aloïs : 1 700 kilomètres à vélo et avec son chien pour la recherche contre la maladie d’Alzheimer

Lucie et Roy - LyonMag

Aloïs ce n’est pas son prénom mais celui du docteur Alzheimer qui a pour la première fois en 1906 identifié les symptômes de la maladie qui porte aujourd’hui son nom.

 

Celle qui va réaliser ce défi caritatif, c’est Lucie Appelshauser, 31 ans, originaire de Limoges mais qui s’est installée à Lyon il y a quelques années pour terminer ses études. Elle est la présidente du Défi d’Aloïs, une association qui récolte des fonds pour la recherche contre la maladie d’Alzheimer.

 

Lucie s’apprête à relier la frontière belge à la frontière espagnole en longeant les côtes françaises… à vélo ! Le départ est prévu le 21 mai de Bray Dunes dans le Nord avec au bout 1 700 kilomètres et une arrivée à Hendaye dans les Pyrénées-Atlantiques.  Un trajet "plat" qu’elle ne fera pas seule puisque la jeune femme sera accompagnée de Roy, son chien de 10 ans. "Je ne peux pas me séparer de mon chien. Un mois sans mon chien, je fais demi-tour avant !", s’amuse Lucie.

 

Au-delà du défi, la présidente du Défi d’Aloïs entend faire passer un message de prévention à travers son histoire personnelle. "Quand j’ai appris la maladie de mon beau-père, c’était pour moi une maladie connue comme le SIDA ou une simple grippe. Plus j’avance dans le projet, et plus je me rends compte que pas du tout, c’est-à-dire qu’il y a des gens qui ne connaissent pas la maladie", explique Lucie qui sera aidée dans son aventure par l’association du Rhône de France Alzheimer.

 

La jeune femme a d’abord "un gros travail en amont" à réaliser en contactant les différentes antennes de France Alzheimer des départements où elle passera. "Après, je vais essentiellement pédaler et rencontrer des gens".

 

Afin de présenter le défi, une soirée de lancement est organisée ce samedi à partir de 18h à la Maison des Associations "Château Sans Souci", 36 avenue Lacassagne dans le 3e arrondissement de Lyon.



Tags : le défi d'Aloïs | alzheimer |

Commentaires 4

Déposé le 21/06/2017 à 15h54  
Par Alan Citer

Bravo Alois,
C'est avec des grands et beaux défis comme celui-ci que l'on va encourager les générations futures à faire du vélo. Pour encourager les petits enfants à faire du vélo, il faudrait aussi diffuser l'existence de la draisienne. D'ailleurs le site
https://www.draisienne-kids.fr/ organise un concours pour motiver les parents à fare du sport avec leurs enfants.
En dehors de l'aspect sportif, faire du vélo est aussi un moyen de se changer les idées et de passer un moment fun en famille

Post monétaire Déposé le 16/01/2017 à 14h58  
Par Post monétaire Citer

et oui a écrit le 14/01/2017 à 17h18

Et oui c'est pas postmonetaire qui ferai ça avec son vélo ! Il aurai l'impression de faire quelque chose de bien et surtout d'utile.

Je me contente de me déplacer tous les jours à vélo (entre autres), c'est utile pour les autres afin qu'ils ne respirent pas des matières cancérigènes liées à l'utilisation de voiture.

Au fait, vous connaissez cette étude qui fait un lien entre "folie" et "voiture" ?
http://dailygeekshow.com/etude-axe-routier-demence/

Déposé le 14/01/2017 à 17h18   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par et oui Citer

Et oui c'est pas postmonetaire qui ferai ça avec son vélo ! Il aurai l'impression de faire quelque chose de bien et surtout d'utile.

Déposé le 14/01/2017 à 08h03  
Par espoir de remède Citer

Bravo !!
Excellente initiative pour tenter de lutter contre une maladie handicapante pour le malade et son entourage ..Ceux qui ont des proches concernés comprendront le message

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.