Bernard Croisile : "Difficile d’être optimiste pour un traitement de la maladie d’Alzheimer"

Bernard Croisile, neurologue lyonnais, est l’invité ce vendredi matin de Gérard Angel, dans les Coulisses du Grand Lyon.

Bernard Croisile : "Difficile d’être optimiste pour un traitement de la maladie d’Alzheimer"
Gérard Angel et Bernard Croisile - LyonMag

Ce samedi, c’est la journée mondiale d’Alzheimer. "Il existe des traitements symptomatiques malheureusement déremboursés. Ils ne guérissent pas la maladie comme ceux de Parkinson, mais ils ont un effet parachute qui ralentit l’évolution de la maladie, supprimer les hallucinations mais ne guériront pas Alzheimer", indique Bernard Croisile.

Le spécialiste lyonnais estime qu’il est "difficile d’être optimiste" pour la découverte d’un traitement. "Il y a eu 192 échecs de molécules des traitements à base d’anticorps. Ce sont des essais très coûteux, compliqués. On est dans une phase d’accumulation d’échecs. (…) Il est possible qu’on arrive à trouver quelque chose mais c’est très long".

La maladie d’Alzheimer touche de plus en plus de personnes en France, majoritairement des femmes. La mémoire se dégrade petit à petit, jusqu’à la mort puisque le malade termine bien souvent sa vie bloqué sur un lit. Mais comment fonctionne la mémoire ? "Tout est stocké dans la mémoire, il faut simplement le moyen de retrouver l’information. Un souvenir n’est pas un livre qu’on range dans une bibliothèque, c’est plutôt un livre dont les pages sont dispersées dans le cerveau. Quand vous voulez vous rappeler, vous reconstituez le livre", précise Bernard Croisile.

Les Coulisses du Grand Lyon à retrouver tous les matins à 8h10 sur Jazz Radio 97.3 et en vidéo sur LyonMag.com.

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Papimouzo le 20/09/2019 à 10:15

Cette maladie de la dégénérescence du cerveau est hélas commun a certaines personnes !!
Chapeau l artiste vous meriteriez le prix Nobel !!!

Signaler Répondre

avatar
Le gaulois est de retour le 20/09/2019 à 09:40

Merci à vous prof Croisile de vous occupé d'Angèle. Cette maladie l a frappé il y a 20ans il était à cette époque un petit journaliste ringard chez minute

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.