Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Aiguillages gare de Perrache - LyonMag

La gare de Perrache change 34 aiguillages et chamboule son réseau TER

Aiguillages gare de Perrache - LyonMag

Au cœur du projet VIGIRAIL, la gare de Perrache va changer une partie de ses aiguillages ce qui ne sera pas sans conséquence pour les voyageurs.

Les habitudes des usagers vont être bousculées pendant trois mois à la gare de Perrache. Entre le 30 janvier et le 8 avril 2017, la SNCF va renouveler près de 34 aiguillages. Ces travaux interviennent dans le cadre du programme VIGIRAIL, mis en place par l’Etat après l'accident de train qui avait fait sept morts à Brétigny-sur-Orge le 12 juillet 2013. Ce programme prévoit de remplacer 500 aiguillages par an dont environ 80 dans la région Auvergne-Rhône-Alpes.

 

Des travaux dont le coût total est chiffré à 15 millions d’euros. Le prix d’un aiguillage seul tourne autour de 500.000 euros pièces et plus de 100 agents de la SNCF et d’entreprises extérieures seront déployés sur les trois mois. Un investissement financier et humain important pour remplacer des aiguillages de trente ans d’âge mais qui, comme le précise la SNCF, n’était pas en fin de vie.

 

 

Les voyageurs réorientés aux gares de Vaise et de la Part-Dieu

 

 

Durant ce chantier, la gare de Perrache ne fonctionnera qu’à 50 % puisque du 30 janvier au 4 mars six voies du côté du Cours Charlemagne seront coupées le jour. Ensuite du 4 mars jusqu’au 8 avril, une seconde partie des travaux engendrera une coupure des six autres voies du côté de la place Carnot le jour.

 

Pour éviter au maximum tout engorgement dans la gare de Perrache, qui avec moitié moins d’infrastructure ne pourra pas accueillir les quelques 300 TER s’y arrêtant par jour. Pour ce faire, la SNCF aiguille donc ces différents trains de façon inédite vers les gares de Vaise ou de la Part-Dieu.

 

La gare du 9e arrondissement de Lyon fait plus souvent office de gare de "passage" mais pendant le chantier elle deviendra point de départ et d’arrivée (terminus/origine) des lignes entre Lyon et Roanne ou Tours par exemple.

 

Pour informer au mieux les quelques 20.000 voyageurs qui passent chaque jour dans la gare de Perrache, la SNCF va mettre en place des "gilets rouge" dans cette dernière et à Vaise pendant la première semaine des travaux.

 

Les lignes de TER principalement concernées sont :

 

Lyon Perrache – Saint André-le-Gaz : certains TER péri-urbains reliant Saint-André-le-Gaz et Lyon Perrache seront supprimés.

 

Villefranche – Lyon Perrache – Vienne : les TER Villefranche – Vienne seront répartis en deux parties. Le parcours nord sera limité à Villefranche et Lyon Vaise et le parcours sud limité à Lyon Perrache-Vienne.

 

Lyon Perrache – Saint Etienne – Firminy : en heure de pointe les TER Lyon Perrache – Givors seront également supprimés. La desserte sera assurée par les TER Lyon Perrache - Saint Etienne – Firminy qui effectueront des arrêts supplémentaires.

 

 

Lyon – Roanne – Clermont-Ferrand : certains TER Clermont-Ferrand -Lyon ne seront pas desservis à Perrache. La même chose pour quelques TER Roanne – Lyon qui auront pour départ ou terminus Lyon Vaise ou Lyon Part-Dieu.

 

Seront aussi concernées les lignes de Lyon – Paray-le-Monial (Nevers), Lyon – Genève et la ligne Lyon – Bourg-en-Bresse.

 

La ligne de TGV Paris-Lyon sera aussi touchée par les travaux : certains TGV ne seront limités qu’à la gare Lyon Part-Dieu.

 

Tous les horaires et informations pratiques sont consultables sur le site internet, ou depuis l’application pour smartphone de l’entreprise ferroviaire.



Tags : gare de Perache | Travaux | aiguillages | Lyon | vaise | part-dieu | SNCF |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.