Un infirmier et son épouse présentés au parquet pour escroquerie et exercice illégal de profession

Un infirmier et son épouse présentés au parquet pour escroquerie et exercice illégal de profession
illustration d'image - Lyonmag

Un infirmier libéral vénissian de 54 ans a été interpellé ce lundi pour escroquerie ainsi que son épouse pour avoir exercé illégalement le métier d’infirmière.

La plainte a été déposée par la Caisse primaire d’assurance maladie. Il aurait encaissé de façon frauduleuse la somme de 684 700 euros entre janvier 2012 et juin 2016.

L’enquête menée par la brigade financière a permis d’établir les incohérences qui existaient entre les prestations réelles de l’infirmier et celles qui étaient facturées à la CPAM. Elle a aussi montré que le couple possédait 22 362 euros sur son compte en banque.

Il serait soupçonné d’avoir augmenté le prix de certaines factures et d’en avoir facturé d’autres qui n’existaient pas et aurait également employé des infirmières, sans les déclarer, pour effectuer des soins à sa place.

Ce n’est que mardi matin, que son épouse fut également interpellée. Cette dernière, d’après de nombreux témoignages, participait à l’activité du cabinet d’infirmier que gérait son époux, mais prodiguait également des soins aux patients alors que cette dernière ne possédait aucun diplôme pour le faire.

Ils seront tous les deux présentés au parquet ce mercredi.

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
uncotisant le 25/01/2017 à 10:52

Purée mais que font les services administratifs de la SECU ?
avec les moyens informatiques, télématiques, pas moyen de réagir avant 4 ans de dérive ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.