Maxime Verner, le Brondillant qui briguait la présidence, renonce

Maxime Verner, le Brondillant qui briguait la présidence, renonce
Maxime Verner - DR

Ce Brondillant de 27 ans était le plus jeune candidat à l’élection présidentielle. Visiblement déçu de la caste politique, il appelle désormais à l’abstention.

Après avoir retiré sa candidature en 2012, faute de parrainages, Maxime Verner a annoncé jeudi son retrait pour les élections présidentielles de 2017. Le jeune natif de Bron a pris cette décision dans le but d’être "plus utile à la victoire des forces citoyennes face aux partis", dénonçant une élection "qui nous conçoit comme des cibles marketing".

Maxime Verner avait participé en premier lieu à la primaire citoyenne organisée sur le site LaPrimaire.org. Il avait finalement renoncé pour se lancer en candidat individuel, regrettant un nombre de votants trop faible et la non-émergence d’une "candidature collective, incarnée et cohérente".

Le jeune ex-candidat appelle désormais au boycott de cette élection via l’abstentionnisme, souhaitant "renverser la table politique, pour toujours".

Tags :

maxime verner

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
gg le 03/02/2017 à 15:29

il a cas faire attaché parlementaire

Signaler Répondre

avatar
BBB le 03/02/2017 à 11:26

Ego surdimmensionné ce jeune homme nous fait le coup à chaque fois ! Il cherche juste à se faire remarquer. En 2012 il avait déjà trahi ses convictions et son équipe pour se vendre à Sarkozy... Génération caméra.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.