Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Media : Le Figaro revient à Lyon

Chaque mardi, le Figaro publie désormais une page d’info lyonnaise. Interview de l’adjoint au directeur de la rédaction, Jean-Michel Salvator.

Pourquoi vous lancez une page d’info lyonnaise ?
Jean-Michel Salvator : Ça fait plus de 20 ans que le Figaro entretient une relation particulière avec Lyon. Et quand on avait fermé Lyon Figaro il y a deux ans parce que ce quotidien vieillissant n’était plus rentable, on s’était dit qu’il fallait revenir à Lyon, d’un manière ou d’une autre. On a commencé par le bloc-notes de Bertrand de Saint-Vincent qui a renforcé notre présence pendant la campagne des municipales. Puis en avril-mai, on a testé une page hebdomadaire d’info lyonnaise.
Et ça a marché ?
Oui, le buzz est bon. Même si je ne peux pas communiquer les chiffres, il y a eu un petit impact sur les ventes et sur la publicité. Il faut dire que Lyon correspond à notre lectorat, c’est-à-dire principalement des urbains, CSP+, c’est-à-dire des cadres, des professions libérales, des chefs d’entreprise...
Le contenu de cette nouvelle page lyonnaise ?
C’est notre correspondant Frédéric Poignard qui réalisera cette page, mais il ne traitera pas l’info au jour le jour. L’idée, c’est plutôt de faire des enquêtes sur les sujets qui intéressent les Lyonnais, autour des transports, des commerces, de l’environnement...
C’est une première étape avant de relancer un Figaro Lyon ?
Non, on ne relancera pas le Figaro Lyon tel qu’il existait avant. Mais on va tester cette page sur la durée. Et si dans six mois les résultats sont concluants, alors on pourra imaginer d’autres développements pour nous rapprocher des Lyonnais. Comme une page quotidienne, un site internet... D’autant plus que l’édition lyonnaise du Figaro va désormais être imprimée à Gallargues dans l’Hérault au lieu de Paris. Ce qui permettra d’être tout en couleurs, mais aussi d’avoir un bouclage plus tardif, donc de coller davantage à l’actualité. Mais pour le moment, l’objectif, c’est déjà de réussir cette page hebdomadaire à Lyon.



Tags : Figaro | jean-michel salvator | frédéric poignard |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.