Beate Klarsfeld à Lyon : "Ne cédez pas aux extrémismes !"

Beate Klarsfeld à Lyon : "Ne cédez pas aux extrémismes !"
Beate Klarsfeld - LyonMag

La militante anti-nazie était à Lyon ce mercredi pour tenir une conférence face à des collégiens lyonnais qui partaient les camps visiter Auschwitz-Birkenau. Et elle y a tenu un discours d’actualité…

À l’occasion du 30ème anniversaire du procès de Klaus Barbie, le "boucher de Lyon", Beate Klarsfeld, connue pour avoir participé notamment à l’enfermement de ce dernier donnait une conférence ce mercredi à l’Hôtel de Métropole de Lyon. Devant un parterre de collégiens attentifs, la célèbre chasseuse de nazis, qui a reçu il y a près d’un an la nationalité israélienne, a retracé sa vie de combat contre l’idéologie nationale-socialiste du Troisième Reich. La femme de 78 ans qui, avec son mari Serge Klarsfeld, a aidé à retrouver Klaus Barbie a tenu un discours moderne très anti-extrémismes, implorant aux collégiens de ne pas tomber dans "l’idéologie démagogue du Front National".

"Je ne cesse de m’opposer au FN et d’exposer les dangers que ce parti représente" martèle Beate Klarsfeld. Elle a aussi vivement critiqué les prises de positions d’Alain Soral qui avait fait polémique en écrivant sur une photographie du couple Klarsfeld que les nazis n’avaient "pas fini le boulot". Toujours dans le combat de la "fachosphère", elle s’est insurgé contre "Dieudonné, qui nie l’holocauste".

Au total 135 collégiens de la Métropole et du département du Rhône étaient présents pour assister à la conférence donnée par la co-présidente de l’association des fils et filles de Déportés juifs de France. Les deux collectivités, comme chaque année, organisent un voyage afin d'aller visiter les camps d'extermination d'Auschwitz-Birkenau pour les collégiens les plus motivés.

En effet, pour y participer, les collégiens devaient au préalable avoir été sélectionné par leurs enseignants sur la qualité du projet qu’ils présentaient à la classe. Pour Théo, 14 ans, "c’est une grande chance de pouvoir aller là-bas et faire perdurer la mémoire des atrocités qui s’y sont produites, pour que personne n’oublie jamais". Les participants ont donc la chance de partir, ce mercredi et jusqu’à jeudi soir à Auschwitz accompagnés par un ancien déporté.

14 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
ragnagna le 09/03/2017 à 20:50
bibiloulou a écrit le 09/03/2017 à 14h29

on ai en france pas israel il yen a qui defende les interets de la france pas sont porte monnaie

et ça vote!!!!,,

Signaler Répondre

avatar
Petit fils de résistant. le 09/03/2017 à 18:55
Post monétaire a écrit le 09/03/2017 à 10h46

Oui oui,
et si vous pouvez voter pour qui vous voulez, c'est grâce à la résistance à l'extrême droite et des gens comme elle.

Et la démocratie, "c'est chacun peut exprimer son avis".
Vous êtes contre, et c'est bien normal vu vos idées politiques.

Arrêtez de nous faire rire avec votre démocratie. Nous sommes tous dans la bécane du renseignement,écoute,habitudes,consommation ect.... souriez vous êtes filmés. Une république totalitaire d'escrocs, pourquoi. Ses. alliances contre le FN ,c'est antidémocratique et sa prouve à chacun que droite gauche centre ne sont qu'un enfumage pour continuer à s'en mettre plein les poches sur le dos des endormis qui y croyent encore. J'aimerais comme beaucoup un duel du deuxième tours Mélenchon marine,pour voir tous le système se rebeller et interdire cette élection présidentielle par tous les moyens. Démocratie ? Meme ,mon chien est mort de rire.

Signaler Répondre

avatar
Adelinne le 09/03/2017 à 18:39
Dietrich a écrit le 09/03/2017 à 08h37

Sans méconnaître les atrocités du régime nazi à l'encontre des israélites, il faut souhaiter que le déporté qui accompagne les collégiens indique que les premiers internés dans les camps étaient des allemands qui s'opposaient au régime, puis les tziganes ( le fameux Zigeuner Erlass), les handicapés, les homosexuels, les slaves, les prisonniers de guerre d'origine africaine ( pardon pour ceux qui ne sont pas cités)
Dieudonné est mis en cause, il voudrait seulement faire reconnaître que la déportation des africains est également un crime.

Tout à fait, ma grand mère est morte sous les bombardements des alliés.dois-je en vouloir aux alliés,la réponse et non.toutes les guerres ne sont que souffrances pour tous. Il faut arrêter de plaindre toujours les mêmes et reconnaître la parité. Nous sommes tous pareils ,karlsfeld et tous le système des nantis ne veulent simplement pas perdre leur avantages et leur combines pour verrouillé un système dont ils sont les trésoriers. Demandez à ceux qui touchent le RSA ,LE chômage ,les précaires,a qui une fois leurs droits épuisé,se retrouvent sans ressources,se qu'ils pensent de toutes cette monarchie. C'est vrai que les sans dents ne votent pas ,ou ne votent plus .

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 09/03/2017 à 18:09
bibiloulou a écrit le 09/03/2017 à 14h29

on ai en france pas israel il yen a qui defende les interets de la france pas sont porte monnaie

Pauvre langue française... même si je ne suis pas un exemple dans ce domaine, à quand un examen pour "voter en France" uniquement si on sait écrire et parler le français ?

:o)

(les rangs des électeurs FN vont s’éclaircir... ?)

Signaler Répondre

avatar
bibiloulou le 09/03/2017 à 14:29

on ai en france pas israel il yen a qui defende les interets de la france pas sont porte monnaie

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 09/03/2017 à 10:46
scoubidou38 a écrit le 09/03/2017 à 09h42

quelle s'occupe de son pays et nous foute la paix on votera qui on voudra pas besoins de son avis

Oui oui,
et si vous pouvez voter pour qui vous voulez, c'est grâce à la résistance à l'extrême droite et des gens comme elle.

Et la démocratie, "c'est chacun peut exprimer son avis".
Vous êtes contre, et c'est bien normal vu vos idées politiques.

Signaler Répondre

avatar
scoubidou38 le 09/03/2017 à 09:42

quelle s'occupe de son pays et nous foute la paix on votera qui on voudra pas besoins de son avis

Signaler Répondre

avatar
Dietrich le 09/03/2017 à 08:37

Sans méconnaître les atrocités du régime nazi à l'encontre des israélites, il faut souhaiter que le déporté qui accompagne les collégiens indique que les premiers internés dans les camps étaient des allemands qui s'opposaient au régime, puis les tziganes ( le fameux Zigeuner Erlass), les handicapés, les homosexuels, les slaves, les prisonniers de guerre d'origine africaine ( pardon pour ceux qui ne sont pas cités)
Dieudonné est mis en cause, il voudrait seulement faire reconnaître que la déportation des africains est également un crime.

Signaler Répondre

avatar
Carnage le 08/03/2017 à 23:55

Pour avoir osé montré aux français des images de nos compatriotes déchiquetés par Daesh, MLP est accusée par les juges mais par contre, exhiber à des gamins les cadavres des camps d'il y a 70 ans est valorisé. Deux poids, deux mesures. Est ce ainsi qu'on combat le fascisme ? Ou est ce l'inverse ?

Signaler Répondre

avatar
Corinne le 08/03/2017 à 22:49
Free France a écrit le 08/03/2017 à 19h43

son fils soutient bien des extrémistes qui dirige le régime d Israël non !!!
les milliers d enfants de gaza déchiquetés c est quoi ?

Eux ont tous les droits memes d'être d'extrême-droite,alors qu'ici ils soutiennent l'islamisme radical pour que nous vivions le terrorisme comme chez eux.

Signaler Répondre

avatar
sakura le 08/03/2017 à 22:24

oui il faut s'opposer aux extrémistes mais de tout bord, ce qui inclus aussi bien l''extrême droite que l’extrême gauche, et les extrémistes religieux qu'ils soit chrétiens, juifs, musulmans, bouddhiste etc etc..

Signaler Répondre

avatar
Free France le 08/03/2017 à 19:43

son fils soutient bien des extrémistes qui dirige le régime d Israël non !!!
les milliers d enfants de gaza déchiquetés c est quoi ?

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 08/03/2017 à 18:49

Que ferait à ce sujet l'extrême droite si elle était au pouvoir, et conformément à son programme au numéro 97... ?

:o/

(vas-y Fan Club, explique nous)

Signaler Répondre

avatar
Dietrich le 08/03/2017 à 18:24

A titre d'information, quel peut bien être le rapport entre le FN et les KZ nazis ?
Est ce que les 135 collégiens doivent se repentir ?
D'autre part, Mme Klarsfeld avait une relation privilégiée dans les années 60 avec Andreas Baader , ( regardez la Photo de Baader et faites un rapprochement avec son rejeton.)

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.