Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Dominique Nachury, députée sortante de la 4e circonscription du Rhône - LyonMag

Législatives : quelle place pour les Républicains à Lyon ?

Dominique Nachury, députée sortante de la 4e circonscription du Rhône - LyonMag

L'élection présidentielle est bien souvent l'indicateur suprême pour le scrutin qui suit, les législatives.

Or, l'élimination de François Fillon au 1er tour et la pôle position d'Emmanuel Macron font que les cartes pourraient être largement rebattues à Lyon entre les aspirants députés, ou parlementaires sortants.

 

Dans les quatre circonscriptions du Rhône, situées à Lyon, François Fillon n'arrive qu'une fois à se placer dans le duo de tête. Et encore, dans cette 4e circo, il n'est que 2e derrière Emmanuel Macron (29,13% des voix contre 31,42%). Le reste du temps, c'est Jean-Luc Mélenchon qui lui ravit cette place. Quant à Marine Le Pen, elle n'est décidemment pas la bienvenue selon les électeurs lyonnais.

 

Aujourd'hui, Lyon compte 3 députés PS et PRG et 1 députée LR. De là à croire qu'il n'y aura que des parlementaires en Marche! l'été prochain, il n'y a qu'un pas que les candidats comptent bien franchir.

 

Dans la 1ère circonscription, il faut encore départager Thomas Rudigoz du député sortant Thierry Braillard. Les deux jouent la carte du meilleur soutien d'Emmanuel Macron pour obtenir son investiture. Chez les Républicains, Anne Lorne va devoir batailler dans un territoire de plus en plus ancré à gauche. Elle pourrait profiter de la candidature d'Elliott Aubin (France Insoumise) pour affaiblir le macroniste désigné.

 

Dans la 2e circonscription, Hubert Julien-Laferrière se voit déjà à l'Assemblée. Le maire du 9e arrondissement a vu son candidat Emmanuel Macron obtenir 29,55% des voix dans le territoire. Mais Jean-Luc Mélenchon est très haut également, et c'est Nathalie Perrin-Gilbert qui devrait en profiter. Quant à Laurence Balas (LR), elle doit jouer le tout-pour-le-tout.

 

Dans la 3e circonscription là aussi, Emmanuel Macron a écrasé la concurrence. Mais comme dans la 1ère, les candidats se tirent la bourre pour l'investiture. Qui de Jean-Louis Touraine ou Fouziya Bouzerda partira face à Nora Berra ?

 

Enfin, la 4e circonscription est d'ordinaire un jeu d'enfant pour la droite. Dominique Nachury a verrouillé le territoire. C'est d'ailleurs là que l'écart est le plus faible avec Macron. Anne Brugnera, adjointe à l'Education de Gérard Collomb, saura-t-elle renverser l'ancienne maire du 6e arrondissement ?



Tags : legislatives 2017 | en marche |

Commentaires 5

Déposé le 24/04/2017 à 17h32  
Par Lugdu Citer

Déjà, la droite doit faire preuve de cohérence, décider de laisser la 1ere circo aux LR et la 2eme à Broliquier qui a de la légitimité ... Balas se fera balayer sinon ...

Déposé le 24/04/2017 à 14h09  
Par LRPS Citer

Les Ripoublicains vont se battre contre les candidats investis par le candidat pour lequel ils appellent à voter... quelle cohérence !

Déposé le 24/04/2017 à 11h47  
Par Guignols obs Citer

Ah le bon nettoyage à venir...

Déposé le 24/04/2017 à 09h38  
Par on pari ? Citer

Collomb va se présenter dans la 1ere avec rudigoz comme suppléant...

Déposé le 24/04/2017 à 08h51  
Par Justice pour tous Citer

La place pour les RIPOUblicains sera à définir avec le juge d'application des peines.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.