Ses professions de foi n'avaient pas été distribuées : un candidat fait condamner la préfecture du Rhône

Ses professions de foi n'avaient pas été distribuées : un candidat fait condamner la préfecture du Rhône
Des professions de foi de candidats aux législatives 2017 dans le Rhône - LyonMag

Aux dernières élections législatives, la préfecture du Rhône avait vécu un cauchemar.

Une dizaine de candidats au scrutin de 2017 avait indiqué aux services de l'Etat que leurs professions de foi n'avaient pas été distribuées aux électeurs, partiellement voire pas du tout.

La faute de Koba, une société basée à Décines, chargée par la préfecture de distribuer les documents de campagne lors des premier et second tour de l'élection visant à élire les députés. Par exemple, les 82 000 professions de foi de Béatrice Vessiller, candidate EELV à Villeurbanne, avaient tout bonnement disparues.

C'est Hervé Morel qui vient d'obtenir la condamnation par la justice de la préfecture du Rhône. Candidat Divers Droite à Villeurbanne, il avait lui aussi été lésé dans la distribution des professions de foi. Le tribunal administratif a donc réclamé à l'Etat le versement à Hervé Morel de 1955 euros, soit le coût de l'impression des documents et le préjudice moral.

La préfecture ne fera pas appel. Mais sait qu'elle n'en a probablement pas encore fini avec cette histoire. Etienne Tête, qui représente les intérêts de Béatrice Vessiller sur ce dossier, envisage lui aussi de s'attaquer aux services de l'Etat et de réclamer une somme bien plus importante. Car selon l'avocat écologiste, la candidate EELV aurait pu jouer un rôle bien plus conséquent dans ces législatives si les électeurs avaient pu potasser en amont son programme.

14 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
JP le 10/11/2019 à 10:42
perrachoisforever a écrit le 07/11/2019 à 07h12

Lol! Depuis quand les électeurs "potassent" les programmes? Ils vont même pas voter. Ces professions de foi sont d un autre âge et devraient disparaître. On nous rabat les oreilles toute la journée pendant les 6 mois précédant les elections. Aucun besoin de ces papiers qui finissent directement à la poubelle sans être lus. Ça sent l'aigreu du mauvais perdant.

Beaucoup ferait mieux de lire des documents officiels pour se faire une opinion plutôt que d'écouter et de lire le bêtises du net qui n'est vraiment pas net pour le coup.

Signaler Répondre

avatar
JP le 10/11/2019 à 10:40
Bob75 a écrit le 06/11/2019 à 20h57

encore un truc passé de publique au privé pour une meilleure efficacité ?

Tout à fait
Avant on payait des chômeurs, des étudiants, etc pour assurer ce travail de remplissage des enveloppes
Pourquoi toujours faire croire que c'est mieux quand c'est privé : la preuve une fois encore de c es dérives stupides et qui laissent croire que le public est incompétent

Signaler Répondre

avatar
perrachoisforever le 07/11/2019 à 07:12

Lol! Depuis quand les électeurs "potassent" les programmes? Ils vont même pas voter. Ces professions de foi sont d un autre âge et devraient disparaître. On nous rabat les oreilles toute la journée pendant les 6 mois précédant les elections. Aucun besoin de ces papiers qui finissent directement à la poubelle sans être lus. Ça sent l'aigreu du mauvais perdant.

Signaler Répondre

avatar
jg le 07/11/2019 à 04:37

pourquoi ne pas passer par la poste?

Signaler Répondre

avatar
Jean-Hubert le 06/11/2019 à 22:21

Élections truquées.
Démocratie tronquée.

Signaler Répondre

avatar
Bob75 le 06/11/2019 à 20:57

encore un truc passé de publique au privé pour une meilleure efficacité ?

Signaler Répondre

avatar
Papimouzo le 06/11/2019 à 19:43

Voilà pourquoi je reste foncièrement front national car au moins nos compatriotes morts hier ou aujourd'hui peuvent compter sur notre voix pour les représenter !
Vu les autres partis eux C est le Fric la triche et rien d autre !!!

Signaler Répondre

avatar
Résistance le 06/11/2019 à 17:43
France a écrit le 06/11/2019 à 17h30

Nous , peuples de france avons clairement oublié ce que voulait dire le mot "DEMO": peuple , "CRATIE": pouvoir , ont est a un moment déplorable pour notre pays !

Les pouvoirs ne sont au peuple,mais bien à la grande finance et NOS Créanciers qui gère la France sans partage.

Signaler Répondre

avatar
France le 06/11/2019 à 17:30

Nous , peuples de france avons clairement oublié ce que voulait dire le mot "DEMO": peuple , "CRATIE": pouvoir , ont est a un moment déplorable pour notre pays !

Signaler Répondre

avatar
Fraudeur? le 06/11/2019 à 13:32

de la fraude en france? mais non, politiciens exemplaires..comme la justice..mdr

Signaler Répondre

avatar
justice complice le 06/11/2019 à 12:03

cela s'appelle de la fraude et en période d’élection ce n'est pas 1955 euros de condamnation qu'il faut mais de la prison et l'annulation des élections

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 06/11/2019 à 11:55

Préjudice : Elections législatives pipées.

Signaler Répondre

avatar
panglos le 06/11/2019 à 10:29

Quand nous avons reçu les nôtres de professions de foi (car nous sommes plusieurs électeurs au foyer), celles du FN étaient déchirées. De la à penser que la société KOBA voulait influencer les intentions de vote...

Signaler Répondre

avatar
eh bein ! le 06/11/2019 à 10:17

dans le fond de l'affaire que s'est il réellement passé ?
des professions de foi qui disparaissent comme cela pour une élection d'importance (les législatives) qui ont favorisé un large victoire de députés LREM qui servent de chambre d'enregistrement au gouvernement phillipe.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.