Législatives : les recours contre Bonnell et Fugit rejetés, Khedher toujours dans l'attente

Législatives : les recours contre Bonnell et Fugit rejetés, Khedher toujours dans l'attente
Anissa Khedher - LyonMag

Ce vendredi, le Conseil constitutionnel a rejeté de nouveaux recours formulés à l'issue des élections législatives de juin. L'élection de Bruno Bonnell et celle de Jean-Luc Fugit sont donc entérinées.

En juillet, c'était Thomas Rudigoz (LREM), Bernard Perrut (LR), Anne Brugnera (LREM), Patrice Verchère (LR), Thomas Gassilloud (LREM), Jean-Louis Touraine (LREM) et Cyrille Isaac-Sibille (LREM) qui voyaient leur élection en tant que députés du Rhône validées.

Mais trois élections étaient encore en suspens. Celles de Jean-Luc Fugit (LREM) dans la 11e circonscription, de Bruno Bonnell (LREM) dans la 6e circo et celle d'Anissa Khedher (LREM) dans la 7e étaient encore concernées par des recours. Il en avait été déposé deux pour chacun des scrutins cités, mais ces quatre saisines ont été rejetées par le Conseil constitutionnel ce jeudi.

Les "sages" ont décidé de valider les élections de Jean-Luc Fugit et Bruno Bonnel, qui peuvent donc désormais vivre sereinement leur mandat de parlementaire. Les interrogations soulevées par certains candidats déçus suite à ces élections qui avaient connu certains ratés n'ont pas trouvé d'écho particulier devant les membres du Conseil constitutionnel.

En revanche, le recours déposé par Alexandre Vincendet, rival LR d'Anissa Khedher dans la 7e, n'a pour l'heure toujours pas été étudié. Il devrait l'être ce vendredi ou à une date ultérieure. Il s'agit là du plus brûlant et de celui qui a le plus de chance d'aboutir.

X
5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
betebete le 08/08/2017 à 12:50

c est cette dame qui veut mettre des paravents dans les ecoles pour reduire le nombre d eleves en classe ?

Signaler Répondre

avatar
rilliard le 07/08/2017 à 15:52

Aucun fil à retordre, c'est juste que le recours n'a pas encore été étudié, ils les prennent dans l'ordre d'arrivé.

Signaler Répondre

avatar
ERDE le 07/08/2017 à 14:16

Le propre d'un recours est de passer par une procédure Conseil constitutionnel. Ce dernier vient d'être notifié à Anissa KHEDHER. Son avocat examine les arguments du maire de RLP qui les a suffisamment explicités dans les medias !, Réponses à fournir via un dossier complet et contradictoire... Décision entre automne et début 2018. Anissa KHEDHER se dit "pleinement sereine"... CQFD

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 07/08/2017 à 13:14

Le recours n'a aucune chance d'aboutir. Il vous suffit de lire au journal officiel les motivations des "sages" qui sont chaque fois les mêmes.

plus de 70 jugements (tous les mêmes) d'autant de candidats qui ont vu disparaître leurs professions de foi. Dans la plus totale indifférence des citoyens.

:o)

Et perso, je n'ai toujours pas de news de Monsieur le Préfet, ni de ma plainte à la police.
Il se "Pasqua" Charles ? :o)

Signaler Répondre

avatar
leducdubar le 07/08/2017 à 12:42

Tiens... comme quoi, peut-être que l'élection dans la 7ème n'était pas si claire que cela... en tout cas elle donne du fil à retordre au Conseil constitutionnel!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.