Lyon : il fait croire que sa voiture est à la fourrière et escroque plus de 3 000 euros chez des personnes âgées

Lyon : il fait croire que sa voiture est à la fourrière et escroque plus de 3 000 euros chez des personnes âgées
Illustration - LyonMag

Ce lundi, un homme de 56 ans comparaissait devant le tribunal pour avoir escroqué plusieurs personnes âgées à Lyon.

Ce vendredi, il était parvenu à récolter près de 3 000 euros. Prétextant que son véhicule a été amené à la fourrière, un homme de 56 ans s'est présenté aux domiciles de personnes âgées de 77 à 92 ans à Lyon pour obtenir une aide financière. Se faisant passer pour le fils d’un voisin, il demandait à ses victimes une avance de frais jusqu’à 600 euros de sorte qu’il puisse récupérer sa voiture. Une somme qu'il promettait évidemment de rembourser intégralement.

Et la ruse a fonctionné à plusieurs reprises, selon Le Progrès. Dans la même matinée de ce vendredi, il est parvenu à abuser de personnes habitants rue Delandine (2e), avenue Jean-Jaurès (7e), rues Tramasac et Trion (5e) ou encore rue Jacquard (4e). Mais cette dernière tentative a été infructueuse, puisque la victime a fini par appeler la police, laquelle a interpellé le voleur.

Ce lundi face au juge, ce cinquantenaire dont le casier fait état d’une vingtaine de mentions, s’est confondu en excuses, expliquant qu’il avait besoin d’argent pour faire face à sa dépendance à la cocaïne.

Il a été condamné à cinq ans de prison dont trois avec sursis et mise à l'épreuve.

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Moi le 09/08/2017 à 10:11

il y a encore des personnes qui croient en la solidarité !

Signaler Répondre

avatar
normal le 09/08/2017 à 09:51

Les personnes âgées laisser seul ou sont les enfants de ces braves gens si il sont dans cette état qu il soit mis sous tutelle par leur banque ( à partir d une somme la banque prévient les enfantes du retrai )

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.