Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Memphis Depay - LyonMag

Un début de championnat sur les chapeaux de roues pour l’OL après sa victoire à Rennes (2-1)

Memphis Depay - LyonMag

Après une reprise remarquée en Ligue 1 contre Strasbourg samedi dernier, l’OL se déplaçait ce vendredi à Rennes pour le compte de la deuxième journée du championnat. Les Lyonnais ont confirmé leur bonne rentrée, en s’imposant 2-0 sur la pelouse du Roazhon Park.

La barre avait été placée haute la semaine dernière. Après une victoire large (4-0) face au promu Strasbourg samedi dernier, les hommes de Genesio affrontaient ce vendredi le Stade rennais. L’entraineur de l’OL n’a d’ailleurs pas voulu prendre de risque pour cette rencontre, puisqu’il a aligné le même onze de départ que face aux Alsaciens. Une stratégie a priori payante, puisque l’OL s’est imposé 2-1.

 

Même si la rencontre n’a évidemment pas été aussi riche que le match contre Strasbourg, ce sont les Lyonnais qui, les premiers, ont ouvert les hostilités. Après plusieurs attaques non abouties, l’OL s’est offert une première vraie opportunité à la 8e minute. Après un centre-tir repoussé de Depay, c’est Marcelo qui a tenté sa chance. Mais son tir a été repoussé sur la ligne par le défenseur central rennais Gnagnon.

 

La demi-heure suivante, pas très emballante, aura malgré tout vu une belle occasion rennaise écartée par Lopes. Il faudra attendre la 39e minute pour voir les Gones trouver à nouveau le cadre. Mariano a sorti une tête vouée à ouvrir le compteur, mais la parade du gardien adverse a laissé les scores vierges. Deux minutes plus tard, Diallo s’est à nouveau illustré sur une frappe de Fekir à l’entrée de la surface.

 

À la mi-temps, les deux équipes se sont donc séparées sur un score nul et avec un carton jaune de part et d'autre (Marçal à la 9e et Bensebaini à la 15e). Le jeu, plutôt équilibré, a néanmoins été en faveur des Gones. Au retour des vestiaires, les compositions sont restées inchangées.

 

Les dix premières minutes ont été marquées par un jeu physique des Rennais, avec une mauvaise réception de Lopes après un contact avec Baal dans les airs et un arrêt de jeu imposé par l’arbitre suite à un coup reçu par Fekir. Grimaçant, le gardien lyonnais est tout de même parvenu à s’imposer dans sa surface en se jetant dans les pieds de Saar quelques instants plus tard.

 

C’est finalement Memphis Depay qui a ouvert le compteur à la 57e. Sur un coup franc à l’entrée de la surface de Diallo, le Néerlandais a su trouver les filets, grâce à un enroulé propre du pied droit. Il confirme donc sa bonne forme démontrée à l’entrainement sur coup de pied arrêté.

 

Plus tard, après la sortie de Rafael, remplacé par Tete et le jaune de Tousart, c’est Mariano Diaz qui a doublé la mise, à la 74e minute de jeu. Sur un centre parfait de Fekir, lui-même lancé par Tousart, l’attaquant espagnol a planté une tête imparable pour le gardien breton. C’est donc sur une avance confortable que Genesio a pu faire entrer Cornet à la 80e à la place de Depay.

 

À quatre minutes de la fin du temps règlementaire, le Stade rennais est parvenu à réduire l’écart. Sur un coup franc faisant suite à une faute de Darder, puni d’un jaune, la frappe de Bourigeaud enjambe le mur lyonnais et trompe Lopes.

 

Pas d’autre occasion franche dans les dernières minutes, mais la sortie de Marcelo, visiblement touché à la cuisse.

 

Avec cette victoire, l’OL conforte sa place de leader en Ligue 1. Encore une fois, l’attaque lyonnaise a su faire preuve d’efficacité. Une efficacité qu’il faudra confirmer la semaine prochaine pour la venue de Bordeaux au Groupama Stadium.



Tags : ol | rennes | Ligue 1 |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.