Les travaux de la patinoire Charlemagne touchent à leur fin

Les travaux de la patinoire Charlemagne touchent à leur fin
La glace sera installée à la fin des travaux - LyonMag

La réouverture est prévue le vendredi 29 septembre à l’occasion du match du LHC contre Epinal.

La nouvelle pompe à chaleur de la patinoire Charlemagne - LyonMag
La nouvelle pompe à chaleur de la patinoire Charlemagne - LyonMag
Après cinq mois de travaux, l’infrastructure du 2e arrondissement va de nouveau être accessible au public.

La rénovation, dont le coût dépasse les 4 millions d’euros pour la Ville de Lyon, aura principalement permis d’améliorer la qualité de la glace. "Il s’agissait d’avertir tout risque de fermeture de la patinoire pour cause de défection de la glace, ce qui avait été le cas l’année dernière à l’occasion de certains matchs de hockey", a affirmé l’adjoint aux Sports, Yann Cucherat, ce lundi lors d’une visite sur place.

Si les deux anciennes couches de dalles ont été démolies et désamiantées, une pompe à chaleur a également été installée afin de contrôler la température exacte de la glace. Des travaux de plâtrerie, de peinture, de plomberie ainsi qu’une réhabilitation des façades de la piste ont aussi été réalisés permettant au passage à la municipalité de faire des économies. "On évoquait un tiers de coût d’électricité en moins avec ces rénovations", a précisé Yann Cucherat.

Alors que le public devra ouvrir grand les yeux pour apercevoir les changements à la patinoire, d’autres pourront directement le ressentir. "C’est comme si vous demandiez à un footballeur ce que ça changeait quand la pelouse vient d’être renouvelée", s’est amusé Sébastien Berthet, président du LHC.

"On avait une glace qui avait du mal à réfrigérer. Quand il y avait trop d’eau, les transmissions de palet étaient compliquées. Il y avait une nécessité de pouvoir faire ces changements", a-t-il ajouté. Le club lyonnais a profité des travaux pour installer de nouvelles loges VIP, soit 72 nouvelles places assises.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.